Accueil > Business > Business Intelligence 2018 : top 10 des tendances et prédictions pour l’année prochaine
business intelligence 2018 prédictions tendances

Business Intelligence 2018 : top 10 des tendances et prédictions pour l’année prochaine

La Business Intelligence peut permettre aux entreprises d’utiliser la technologie pour prendre l’ascendant sur leurs concurrents. Alors que 2017 touche à sa fin, de nombreuses firmes se demandent quels seront les outils qui leur offriront un avantage compétitif. Découvrez la liste des tendances et prédictions Business Intelligence 2018. 

De nombreuses nouveautés attendent le secteur de la Business Intelligence pour 2018. De nouvelles technologies permettront d’analyser les données plus rapidement, d’anciens outils BI profiteront d’un second souffle, et le Big Data sera plus populaire que jamais. Découvrez le top 10 des nouveautés et tendances qui attendent la Business Intelligence en 2018.

Business Intelligence 2018 : l’essor de l’analyse augmentée

Selon Gartner, l’analyse augmentée (augmented analytics) repose sur les technologies du Machine Learning et du traitement naturel du langage pour automatiser la préparation de données, la découverte et le partage d’insights. Son principal avantage est de permettre aux analystes de données de gagner beaucoup de temps.

Les analyses, qui consomment d’ordinaire beaucoup de temps et de ressources, peuvent être fortement simplifiées et accélérées grâce à cette technologie. Si votre fournisseur de Business Intelligence ne propose pas de services d’analyse augmentée, il est peut-être temps d’en changer.

Business Intelligence 2018 : l’intelligence artificielle de plus en plus utilisée

L’intelligence artificielle est de plus en plus utilisée par les entreprises, et cette tendance va se poursuivre en 2018. Dans le domaine de la Business Intelligence, cette technologie permet de simplifier l’analyse et l’exploitation des données. Selon Gartner, environ 59% des entreprises collectent encore des informations pour développer une stratégie d’intelligence artificielle. Les 41% restants ont déjà commencé à adopter ces solutions. Il est donc plus que temps d’utiliser l’intelligence artificielle si vous comptez rester compétitif.

Business Intelligence 2018 : le cloud hybride renforce la cyber-sécurité

Jusqu’à présent, de nombreuses entreprises considéraient que le stockage cloud posait des problèmes en matière de cybersécurité. En 2018, les architectures cloud typiques vont subir des modifications permettant de réduire ces risques en proposant un stockage hybride.

Les données sensibles seront stockées sur site, mais les entreprises pourront aussi choisir les données à stocker sur le cloud. Pour rappel, le stockage cloud permet d’augmenter la vitesse, la scalabilité et la flexibilité.

Business Intelligence 2018 : la data visualization va améliorer les analyses de données

dataviz

La Data Visualization permet de représenter les données de façon visuelle pour résumer et expliquer les données complexes à une audience non technique. En 2018, le nombre d’entreprises proposant des outils de Dataviz va fortement augmenter afin de répondre à une forte demande de la part de firmes qui souhaitent pouvoir tirer des insights de leurs données plus facilement.

Certes, la Data Visualization peut parfois induire en erreur, mais des graphiques pertinents et bien choisis peuvent être très efficaces pour diffuser des messages et interagir avec une audience. Il est simplement important que les utilisateurs BI choisissent les bons outils.

Business Intelligence 2018 : la BI se modernise et devient plus accessible

En 2018, la Business Intelligence va se simplifier pour permettre à davantage de personnes de l’utiliser. L’automatisation, notamment, va permettre de faciliter les choses pour les utilisateurs non spécialisés.

Les tâches répétitives manuelles, qui ne nécessitent pas d’expertise en Data Science, seront automatisées. Ainsi, la productivité des entreprises et le nombre d’actions liées aux données pourront augmenter. Selon Gartner, 40% des tâches de Data Science seront automatisées d’ici 2020 et la tendance va commencer dès 2018. De leur côté, les vendeurs de Business Intelligence pourront atteindre davantage d’entreprises.

Business Intelligence 2018 : le débat du multi-cloud

multicloud

Le cloud est de plus en plus adopté, et beaucoup d’entreprises envisagent d’opter pour une stratégie multi-cloud en 2018. En 2019, le multi-cloud sera adopté par 70% des entreprises selon Gartner, contre 10% en 2017.

Les consommateurs sont de plus en plus méfiants à l’idée d’être attaché avec une seule solution logicielle qui ne correspond pas à leurs besoins. Le multi-cloud permet de remédier à ce problème, et peut aussi permettre de réduire les risques, la complexité, les coûts et d’accélérer les opérations.

Toutefois, le multi-cloud représente plusieurs défis. Les coûts peuvent être augmentés en faisant appel à plusieurs fournisseurs, et le multi-cloud force les développeurs à apprendre à maîtriser plusieurs plateformes. De fait, en 2018, le multi-cloud va continuer son essor, mais le débat fera rage.

Business Intelligence 2018 : la multiplication des CDO

Les données et les technologies analytiques font maintenant partie intégrante de toutes les entreprises. Par le passé, la plupart des tâches de Business Intelligence étaient assignées au CIO (Chief Information Officer). Toutefois, les initiatives BI étaient alors en compétition avec les autres initiatives stratégiques et réduisait l’impact de la Business Intelligence.

Pour remédier à ce problème, de plus en plus d’entreprises font appel à un CDO (Chief Data Officer) ou un CAO (Chief Analytics Officer). Ce dernier est chargé de prendre en charge la BI pour permettre au CIO de se focaliser sur d’autres points comme la sécurité des données. Selon Gartner, 80% des grandes entreprises emploieront un CDO d’ici 2020.

Business Intelligence 2018 : la gouvernance participative des données

Les données sont de plus en plus utilisées, et les entreprises tendent en conséquence à chercher de meilleurs modèles de gouvernance. Le secteur de la gouvernance de données est en train de connaître la même transformation que celui de la gouvernance de données avec l’apparition des outils analytiques self-service.

Ainsi, la gouvernance participative (crow-sourced) est de plus en plus adoptée. Cette forme de gouvernance permet de s’en remettre à la sagesse des foules pour s’assurer les bonnes données soient accessibles aux bonnes personnes. Au contraire, les données restent inaccessibles aux mauvaises personnes.

Business Intelligence 2018 : les assurances de données gagnent en popularité

fuite de données

Face aux nombreuses fuites de données survenues en 2017, les entreprises s’inquiètent de plus en plus. Selon une étude menée en 2017 par Ponemon Institue, le coût moyen d’une fuite de données est estimé à 3,62 millions de dollars.

Pour éviter une telle catastrophe, de plus en plus d’entreprises préfèrent souscrire à une assurance. En 2017, seules 15% des entreprises américaines utilisent une telle assurance, mais le marché des assurances de données (data insurance) a gagné 30% de valeur en un an et pourrait atteindre une croissance annuelle de 5,6 milliards de dollars par an en 2020 selon les analystes de AON.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend