Certification AWS : tout ce que vous devez savoir

La certification AWS permet de gravir certains échelons professionnels. Elle signifie compétences et agilités de la personne. Aujourd’hui, il existe plusieurs types de certifications AWS, selon le domaine de prédilection de l’intéressé. Focus !

Une certification AWS requiert des compétences préalables. En effet, toute personne voulant prouver aux recruteurs ses aptitudes et qualifications en matière de cloud peuvent y recourir. Pour ce faire, il est important de suivre des formations, selon le domaine souhaité. Dans ce dossier, on va voir de près les différents types de certifications disponibles ainsi que les atouts d’une telle certification.

Qu’est-ce qu’on entend par certification AWS ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’apporter quelques précisions sur l’AWS. AWS ou Amazon Web Services est une filiale d’Amazon qui travaille dans le digital, notamment dans la technologie d’information. Elle fournit essentiellement un éventail de services de gestion de cloud ainsi que de bases de données. Dans son activité, la société offre l’opportunité, pour ceux qui s’y intéressent, d’obtenir un certificat : la certification AWS.

La certification AWS, c’est le nom du certificat que la société AWS délivre aux personnes ayant pu justifier leurs connaissances et aptitudes spécifiques. Outre le domaine du cloud, AWS décèle également un certificat sur d’autres domaines spécifiques.

En effet, la société utilise les lumières des experts AWS afin de déterminer les critères requis. Ainsi, pour pouvoir obtenir le certificat, il faut savoir démontrer qu’on a les compétences requises. Mais les compétences ne suffisent pas pour autant, encore faut-il réussir aux examens proposés.

Quelles sont les certifications AWS disponibles ?

En tout, il y a 11 certifications AWS disponibles actuellement. Ces certifications sont réparties en 5 parcours distincts :

Bases ou fondement

C’est le seul parcours qui n’est pas subdivisé. Il s’agit d’une certification spécialement destinée aux non-professionnels du numérique qui souhaitent connaître les fondements du cloud coumputing. La certification Cloud Practioner est décernée à ceux qui ont passé les examens y afférents. Les cours peuvent être dispensés en une seule journée mais il faut avoir passé 6 mois à travailler avec le cloud AWS avant.

Il faut noter que la formation propose également une introduction aux modèles de sécurité, de tarification et d’architecture. De la sorte, la formation se porte plus sur le côté théorique que pratique.

Architecte

La certification AWS architecte inclut deux niveaux : architecte associé et architecte professionnel. Celle-ci est plutôt fournie aux professionnels du domaine du cloud, les développeurs et administrateurs de système. Elle peut aussi être offerte à ceux qui souhaitent travailler dans la conception d’applications dans le cloud. Toutefois, la certification architecte est offerte à ceux qui veulent en savoir plus sur le cloud.

La certification AWS architecte associé signifie que l’intéressé possède des connaissances approfondies des services de gestion d’Amazon, en plus de ses services de base et de ses fondements. Quant à la certification AWS architecte professionnel, elle s’acquiert après avoir réussi un examen approfondi et spécifique sur l’architecture cloud.

Si le niveau associé apprend à construire des structures informatiques, le niveau professionnel d’apprendre la sécurité, la construction et les techniques avancées pour migrer vers le cloud. Pour obtenir une certification AWS architecte professionnel, il faut d’abord être certifié architecte associé avec 2 ans ou plus d’expériences pratiques en dépannage, conception et exploitation du cloud.

Opérationnel

Ce parcours d’apprentissage est disponible pour ceux qui souhaitent explorer les capacités administratives dans le cloud. Dans ce parcours, on distingue 2 certifications : associé et professionnel. Nous reviendrons sur le certificat professionnel dans le parcours développeur.

La certification AWS opérationnel associé s’adresse aux développeurs qui veulent comprendre  comment fonctionnent les systèmes cloud sur AWS. Les apprentis doivent ainsi être aptes à utiliser AWS pour concevoir des actions rééditables des systèmes et des réseaux. La certification AWS obtenue dans le cadre de ce parcours s’appelle SysOps Admin.

C’est le parcours qui requiert le plus de compétences. D’abord, il faut avoir en poche une certification AWS Cloud Practioner ou avoir suivi le cours AWS Technical Assentials. En plus, il faut avoir travaillé au moins une année dans le dépannage et le cloud.

Par ailleurs, pour se qualifier à la certification SysOps Admin, il faut avoir suivi une formation en administration de systèmes ou en développement de logiciels. Enfin, le prétendant doit comprendre les protocoles réseau.

Développeur

Le développeur peut aussi être associé ou professionnel. Ce sont les développeurs ayant besoin d’apprendre à développer des applications sur le cloud AWS qui peuvent suivre la formation.

Dans le parcours pour devenir développeur associé, l’intéressé apprend à utiliser les services Amazon (API Gateway, IAM, SDK). A la fin, ils doivent être en mesure de créer des applications à la fois sécurisées et évolutives. Ce parcours demande plus ou moins des compétences similaires à celui d’architecte.

Le développeur professionnel est aussi inclus dans le parcours d’apprentissage des développeurs. La certification AWS est appelée AWS Certified DevOps Engineer. En fait il s’agit d’une combinaison des parcours opérationnel et développeur. De la sorte, ce sont ceux qui choisissent d’étudier les deux parcours en même temps qui s’y intéressent.

Spécialité

La certification AWS Spécialité est fournie spécifiquement à titre de renforcement de compétences. Il s’agit en fait d’approfondir un sujet précis. Néanmoins, la certification spécialité demande un certain niveau de connaissances et de pratique des plateformes AWS. De la sorte, il faut avoir une solide expérience (2 à 5 ans) dans le domaine auquel l’apprenti veut obtenir une certification AWS.

Dans le parcours spécialité, il y a 5 certifications AWS différentes :

Certification AWS Big Data

Avoir une telle certification signifie que la personne est capable de maîtriser les outils d’automatisation de l’analyse de données. La certification Big Data atteste également qu’elle peut utiliser des services AWS Big Data en matière de pratiques d’infrastructure.

Mise en réseau avancée

Celle-ci est destinée aux personnes dont les tâches portent souvent sur les réseaux complexes. Une fois que l’intéressé ait passé l’examen, il doit être capable de dépanner, automatiser et développer des tâches, une infrastructure réseau. Effectuer des configurations multi-régions fait également partie des résultats de cette certification.

Sécurité

Pour les professionnels de la cybersécurité, y compris la cybersécurité sur mobile, ayant 2 ans d’expérience et plus, il y a la certification sécurité AWS. L’examen comprend l’analyse, le développement et la mise en œuvre des mécanismes AWS en termes de sécurisation des données. Il en est autant de la compréhension fondamentale des risques et des opérations de sécurité.

Machine Learning

Outre la certification développeur, les développeurs peuvent aussi avoir la certification AWS Machine Learning. Mais cette certification est également disponible pour les Data Scientist. Pour pouvoir accéder à l’examen, il faut avoir au moins 2 ans d’expérience pratique dans le développement, l’architecture et l’exécution de ML ou deep learning dans le cloud AWS. Une expérience dans l’optimisation de base des hyperparamètres est aussi nécessaire.

Alexa Skill Builder

La certification AWS Alexa Skill Builder est faite pour les concepteurs et développeurs dont le travail se focalise sur Alexa. En d’autres termes, elle est destinée à ceux qui utilisent ASK afin de créer des nouvelles fonctionnalités pour l’assistant vocal d’Amazon. Pour réussir, il faut avoir des connaissances avérées en matière de développement et de publication de compétences.

Pourquoi la certification AWS ?

Comme on l’a mentionné plus haut, la certification AWS témoigne les aptitudes particulières de l’intéressé. Elle est utile pour valoriser ses réalisations et, surtout, pour faire avancer ses compétences. Concrètement, les candidats ayant obtenu une certification AWS peuvent l’afficher sous forme de badges numériques qui figurent sur leurs réseaux sociaux, leurs signatures.

En plus, ils peuvent accéder sans encombre aux événements de certification exclusifs sous le parrainage d’AWS comme les salons des certifications. Ce qui leur donne accès aux événements du sommet AWS. Mais plus encore, une certification AWS permet d’accéder à la communauté d’experts certifiés AWS sur Influitive pour échanger avec d’autres experts.

Une certification AWS signifie également que le professionnel dispose d’un accès exclusif aux produits certifiés AWS. Enfin, s’ils veulent obtenir une autre certification ou tout autre examen AWS, ils bénéficient d’un bon de réduction de 50%.

Où doit-on se former pour obtenir la certification ?

Des cours en ligne sont disponibles pour préparer les candidats aux examens. Certains cours sont gratuits tandis que d’autres, payants. L’intéressé est ainsi libre de choisir ce qui lui convient tout en tenant compte du type de certificat qu’il veut obtenir.

Les cours peuvent se classer suivant le niveau, le thème, la catégorie, etc. Ce qui permet au candidat de choisir suivant son niveau. En plus, ceux-ci sont disponibles en format vidéo, et ce, en plusieurs langues (anglais, japonais, etc.). Une telle présentation facilite l’accès des candidats aux cours dispensés.

Par contre, actuellement, il n’existe qu’un nombre limité de langues avec lesquelles on peut accéder à ces cours. Certains ne sont pas encore disponibles en version française. Certains participants se trouvent ainsi bloqués par la barrière linguistique. En outre, certains cours ne sont pas accessibles gratuitement.

Enfin, puisqu’il s’agit de cours en ligne, il n’y a donc pas d’enseignant avec qui échanger, un autre point à améliorer. Toutefois, les échanges avec les experts peuvent s’effectuer une fois que le candidat a reçu sa certification.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest