sites de téléchargement

Ces 63 sites de téléchargement vont être bloqués par les opérateurs, n’y allez pas !

Tribunal judiciaire : la France se rue vers une ère nouvelle de protection des droits d'auteur.

La récente décision de justice en France marque un tournant dans la lutte contre le piratage en ligne.

Une décision de justice réfléchie

24 février. À Paris, le Tribunal Judiciaire a délivré un statut. Les opérateurs télécoms français tels qu'Orange, SFR, Bouygues Telecom, et Free devaient, en effet, empêcher l'accès à 63 sites de téléchargement illégal.

Cette ordonnance représente un carrefour dans les efforts déployés pour protéger les œuvres artistiques sur le web. Elle reflète également la détermination des autorités à combattre la violation des droits d'auteur.

Notons que cette décision a été vivement applaudie par les détenteurs de droits. Elle obtient même le soutien des géants de l'industrie du cinéma comme Gaumont et Paramount.

Il en est de même pour la Fédération Nationale des Éditeurs de Films (FNEF), l'Union des producteurs de cinéma (UPC), et le Syndicat de l'édition vidéo numérique (SEVN). Ces groupes, à l'origine de la demande de blocage, ont vu dans cette mesure une victoire significative contre la diffusion non autorisée de contenus.

Les sites de téléchargement illégaux dans la ligne de mire de cette ordonnance

Les sites ciblés, pour la plupart illicites, incluent :

yts.mx, empire-streaming.eu, empire-stream.com, empire-streaming.app, emule-island.eu, extreme-down.moe, extreme-down.cam, extreme-down.casa, extreme-down.art, extreme-down.red, extreme-down.work, extreme-down.fun, filmostream.top, filmvf.io, fmoviesz.to, french-stream.art, french-streamy.com, papadustream.net, streamingdivx.buzz, streaminze.org, voirseries.icu, wiflix.voto, wiflix.surf, wiflix.studio, wiflix.site, wiflix.re, wiflix.kiwi, wiflix.fan, wiflix.family, wiflix.cool, wiflix.city, wiflix.audio, wowfilms.buzz, yggtorrent.wtf, yggtorrent.se, yggtorrent.re, yggtorrent.is, yggtorrent.fi, yggtorrent.ch, yggtorrent.to, yggtorrent.si, yggtorrent.nz, yggtorrent.lol, yggtorrent.li, yggtorrent.la, coflix.nu, gratfilm.org, gratseries.com, nfseries.com, sadisflix.top, series-fr.co, filmscultes.online, filmscultes.me, torrent411.to, tvfranc.top, voirfilms.st, wi-flix.top, yts.lt, yts.com, yts.ag, et coflix.cam.

Cette longue liste témoigne de l'ampleur du phénomène du piratage en ligne. Les actions valent la peine pour endiguer ce genre de pratique.

Quels sont les enjeux et défis à relever contre ces sites de téléchargement illégaux ?

Aujourd'hui, le numérique est en évolution constante. Il devient alors impératif de sauvegarder les droits d'auteur dans un tel contexte. Il faut également souligner l'importance des fournisseurs d'accès Internet dans la lutte contre la diffusion de contenus illicites.

En effet, ce jugement pourrait inspirer d'autres juridictions dans leur lutte contre le piratage, donc aboutissant à une régulation efficace de l'espace numérique.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *