ChatGPT esclaves

Derrière la magie de ChatGPT : ces esclaves modernes payés 15$ de l’heure

Le monde fascinant de est alimenté par une armée d'esclaves modernes qui travaillent pour seulement 15$ de l'heure. Bien que la technologie de ChatGPT soit impressionnante, il est important de prendre en compte les conditions de travail de ceux qui la rendent possible.

Ces travailleurs, souvent qualifiés d'esclaves modernes, sont souvent mal rémunérés et ne bénéficient pas de protections sociales adéquates. Cependant, ChatGPT continue de se développer à un rythme effréné. Ainsi, il est important de se rappeler que les machines ne peuvent pas fonctionner sans la contribution des travailleurs humains.

ChatGPT doit ses compétences à ses esclaves humains mal rémunérés

Le chatbot d'IA, ChatGPT, tire ses performances de systèmes d'apprentissage automatique qui requièrent la contribution de travailleurs humains. Cependant, ces derniers sont généralement mal rémunérés, c'est pourquoi OpenAI, la start-up créatrice de ChatGPT, a collaboré avec des travailleurs américains. Cela a pour but d'étiqueter les données, une étape importante dans le processus de développement. Selon NBC News, ces travailleurs ont été payés 15 dollars de l'heure. 

Lors d'une interview avec NBC, Alexej Savreux a mis en avant l'importance cruciale des étiqueteurs dans la conception de systèmes d'intelligence artificielle. Il a souligné leur rôle de travailleurs de base, mais indispensable pour la création de ces systèmes. Par ailleurs, reconnaît leur contribution et s'engage à améliorer leurs conditions de travail et leur rémunération. Il est crucial de noter que sans leur assistance, les chercheurs et les réseaux neuronaux ne pourraient pas créer ChatGPT.

ChatGPT révèle le scandale des étiqueteurs-esclaves sous-payés dans l'IA

Le marquage de données consiste en une analyse en profondeur de données échantillonnées pour aider les systèmes automatisés à identifier avec précision les éléments spécifiques d'un ensemble de données. Cependant, les personnes chargées de cette tâche, appelées étiqueteurs, ont pour responsabilité de marquer des éléments particuliers. Par exemple, ils créent des images ou des sections de texte. Cela permet aux machines de les identifier de manière efficace. Ainsi, ce rôle est crucial pour entraîner les modèles d'apprentissage automatique. Ce processus est devenu possible grâce aux étiqueteurs qui aident les systèmes à mieux répondre aux demandes des utilisateurs. 

Néanmoins, NBC a souligné que les étiqueteurs ne sont pas suffisamment rémunérés pour leur travail, malgré son importance. Par ailleurs, les étiqueteurs de données chez OpenAI, tels que M. Savreux basé à Kansas City, ne bénéficient d'aucun avantage. Ils sont payés à peine plus que le salaire minimum dans certains États. Cette situation est préoccupante, car elle ne reflète pas la valeur du travail effectué par ces personnes.

ChatGPT : le moteur polyvalent pour les métiers de la langue

Il peut être utilisé pour des applications de traitement de langage naturel, telles que la compréhension du langage naturel, la génération de texte, la traduction automatique et l'analyse de sentiment. En raison de sa polyvalence, il existe de nombreuses tâches qui peuvent être effectués sur ChatGPT.

Voici des exemples de tâches qui peuvent être effectués sur ce modèle de langage : 

  • la création de chatbots pour les entreprises
  • la rédaction de contenu pour les sites web et les blogs
  • la traduction de documents dans différentes langues
  • la gestion de la relation client en ligne
  • la création de réponses automatisées pour les centres d'appels
  • la génération de résumés automatiques pour les articles et les rapports

En outre, ChatGPT peut être utilisé pour développer des outils d'assistance à la rédaction. Les correcteurs grammaticaux et orthographiques sont les plus répandus. L'IA s'intègre également dans les outils de reformulation de phrases et de suggestion de mots-clés pour améliorer la visibilité des articles en ligne.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

6 commentaires

6 Commentaires

  1. Jean claude Duss

    Lol, donc 15$ de l’heure c’est des « esclaves » ?????
    On en parle sérieux ??
    À 35 heures semaines et 4 semaines par mois(donc moins qu’un mois complet) ça fait plus de 1900€ par mois.
    En fait c’est juste des gens qui travaillent quoi ??????

  2. 15 $ de l’heure ça fait au minimum 2100$/mois, si on compte 35h/semaine. Certes ce n’est pas grandiose, mais on ne peut pas appeler ça de l’esclavage. Une aide-soignante en hôpital gagne bien moins que cela, pour des conditions de travail certainement plus difficiles.

  3. Je gagne moins de 15:$/Heure

  4. Pffffff quelle mépris horrible pour 90% de la population mondiale qui travaille pour moins de 15us de l’heure.
    S’il vous plaît un retour dans la réalité serait agréable, je ne sais pas combien gagne la personne qui écrit ça mais elle ne vis pas dans le même monde que l’immense majorité humaine qui ne vois pas un travail assis sur une chaise à 15 de l’heure comme de l’esclavage, les titres carocoleur et contenant un manque de respect comme celui-ci devrais être évité.
    Merci de prendre en compte la réalité.

  5. Esclave avec 15$ de l’heure ?
    Comment doit-on parler des smicards?

  6. Vous traitez d’esclaves les gens qui gagnent le salaire moyen, sérieux arrêtez avec vos subventions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *