Accueil > Cloud computing > Cloud Computing : top 5 des plus grosses pannes de 2017
panne cloud computing top 2017

Cloud Computing : top 5 des plus grosses pannes de 2017

Le Cloud Computing n’est pas encore infaillible. Malgré toutes les précautions prises par les différents fournisseurs, le risque zéro n’existe pas. Découvrez le top des plus grosses pannes Cloud Computing survenues en 2017. 

En 2017, un nombre impressionnant d’entreprises utilisent le Cloud Computing dans le monde entier. De fait, on aurait pu penser que les fournisseurs de services cloud sur lesquels reposent ces entreprises prendraient les mesures nécessaires pour éradiquer tout risque de panne. Malheureusement, le risque zéro n’existe pas, et plusieurs pannes nous l’ont rappelé toute l’année. Voici le top des pires pannes cloud computing de l’année.

Panne Cloud : Amazon Web Services, le 28 février 2017

Survenue le 28 février 2017, alors que personne ne s’y attendait, la panne Amazon Web Services a choqué l’industrie tout entière. Tout a commencé alors qu’un ingénieur AWS tentait de débuguer le Data Center de Virgine. En tapant accidentellement une commande incorrecte, l’employé a malencontreusement provoqué une panne de quatre heures consécutives. Une grande partie des sites web, ainsi que des plateformes utilisées par les entreprises comme Slack, Quora et Trello sont restées inaccessibles durant tout ce temps.

L’ingénieur tentait en fait de désactiver un petit nombre de serveurs hébergeant des sous-systèmes liés au processus de facturation. Accidentellement, il a désactivé beaucoup plus de serveurs que prévu, et notamment un sous-système nécessaire aux fonctions de stockage de données. Sachant que le cloud Amazon Web Services représente un tiers du marché mondial, cette panne massive a de quoi remettre en question la fiabilité du cloud public.

aws panne

Panne Cloud : Microsoft Azure, le 16 mars 2017

Le 16 mars 2017, des problèmes de disponibilité ont affecté le cloud public Microsoft Azure pendant plus de huit heures, principalement pour les utilisateurs basés dans l’est des Etats-Unis. La panne était liée à un cluster de stockage qui a subitement perdu son alimentation. Ce problème était couplé à une erreur logicielle affectant l’approvisionnement de multiples services pendant plus d’une heure.

Le 21 mars 2017, une panne massive a frappé les utilisateurs des services cloud Office 365 de Microsoft. Les services de stockage et d’email sont restés inaccessibles à cause d’un problème relatif au système d’identification. Les services OneDrive, Skype, Outlook, et certains services destinés au grand public comme Xbox Live sont tombés en panne simultanément.

Panne Cloud : Apple iCloud, le 21 juin 2017

Selon Apple, la panne iCloud du 21 juin 2017 a touché moins d’un pourcent des utilisateurs. Pourtant, un nombre impressionnant d’utilisateurs ont affirmé être dans l’incapacité d’utiliser le service iCloud Backup.

Pendant 36 heures, les utilisateurs concernés ne pouvaient plus restaurer leurs appareils iOS à partir de précédents backups. Heureusement, le problème a été résolu et les utilisateurs ont pu récupérer leurs backups sans encombre.

panne cloud

Microsoft Azure, le 29 septembre 2017

Une troisième panne d’envergure a touché le cloud Microsoft le 29 septembre 2017. Cette fois, ce sont les utilisateurs européens qui ont été impactés.

Pendant plus de sept heures, ces derniers étaient incapables d’utiliser le cloud à cause d’un système anti-incendie déclenché par erreur. Une maintenance de routine a accidentellement libéré des gaz anti-incendie, provoquant la désactivation du système d’air conditionné, augmentant la température ambiante et forçant tout le système à s’éteindre. Une réaction en chaîne catastrophique pour l’image de Microsoft.

Panne Cloud : Google Docs, le 15 novembre 2017

Pendant près d’une heure, les utilisateurs de Google Docs se sont trouvés incapables d’utiliser le service le 15 novembre 2017. Il est tout simplement impossible de créer de nouveaux fichiers ou de modifier les documents existants sur le service de traitement de texte cloud de Google.

Beaucoup d’entreprises ont été affectées par cette panne, car elles utilisent Google Docs au quotidien pour l’édition de fichiers. Une panne très fâcheuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend