microsoft data center sous-marin covid

COVID-19 : Microsoft utilise son Data Center sous-marin pour trouver le vaccin

Microsoft va mettre son Data Center expérimental sous-marin au service de la recherche d’un vaccin contre le COVID-19. Une initiative qui pourrait marquer un tournant pour le calcul distribué.

Afin de trouver un vaccin contre le COVID-19, il est nécessaire de comprendre comment le coronavirus SARS-CoV-2 s’attache aux cellules pour les infecter. Pour ce faire, le processus de repliement des protéines doit être étudié en détail.

La modélisation de ce processus est une solution, mais elle requiert d’importantes ressources. Jusqu’à présent, les chercheurs ont pu s’en remettre au calcul distribué via le programme mondial ” [email protected] “. Ce programme permet à n’importe qui de mettre son ordinateur à disposition de la recherche en guise de noeud de traitement.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

COVID-19 : le Data Center de Microsoft va permettre de modéliser le repliement des protéines

À présent, Microsoft va contribuer à cet effort global avec son Data Center sous-marin expérimental situé en Écosse. Immergé à 35 mètres sous l’océan depuis deux ans, ce centre de données de la taille d’un container abrite 864 serveurs et peut fonctionner à pleine puissance sans surchauffer grâce au refroidissement apporté naturellement par l’eau de mer.

Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, ce Data Center va être utilisé pour modéliser les protéines virales du coronavirus afin de mieux comprendre ce fléau et de découvrir des thérapies potentielles pour soigner les malades ou freiner la pandémie.

Si ce projet ” Natick “ touche à son but et aboutit sur d’importantes découvertes, il s’agira d’un grand pas en avant pour le calcul distribué. De futurs projets pourront alors reposer sur le déploiement à la demande de tels Data Centers…