Cybersécurité : Microsoft déploie des outils pour contrer les attaques chinoises

Cybersécurité : Microsoft déploie des outils pour contrer les attaques chinoises

Microsoft va proposer gratuitement certains outils de cybersécurité à ses clients cloud. Cette décision intervient après la récente campagne de cyberespionnage menée par la Chine contre de hauts dirigeants américains. Ces  attaques impliquent des failles de sécurité sur le système de messagerie basé sur le cloud du géant de l’informatique.

Microsoft : des outils de cybersécurité pour détecter efficacement et atténuer les menaces

Microsoft a toujours proposé des outils de cybersécurité à ses clients, mais les fonctionnalités avancées étaient uniquement disponibles moyennant des frais. Récemment, Microsoft a été pris dans un tourbillon de polémiques suite à une attaque de cyberespionnage menée par un gang de hackers chinois visant de hauts responsables américains.

Ce piratage majeur qui a affecté les départements d’État et du Commerce des États-Unis, est attribué à des défauts de codage du système de messagerie basé sur le cloud de Microsoft. Les spécialistes déplorent le fait que les clients doivent payer pour des attaques qui incombent en partie à Microsoft. 

Face aux critiques, le géant américain de l’informatique a décidé mercredi dernier de fournir gratuitement à ses clients les fonctionnalités avancées de ses outils de cybersécurité. Cette offre inclut notamment les fonctionnalités d’audit numérique qui permet à ses clients de détecter efficacement les menaces et les atténuer.

Renforcer les mesures de sécurité globales

Microsoft confirme que les clients du cloud computing de la société bénéficieront de l’accès gratuit aux données critiques à partir du mois de septembre prochain. Les clients auront plus précisément accès à 31 journaux de sécurité d’importance critique.

Avec ce changement, Microsoft donne aux organisations les moyens de détecter et d’atténuer efficacement les cybermenaces. Ces outils d’audit jouent un rôle crucial dans l’identification des intrusions potentielles, la recherche de l’origine des attaques et la conception de stratégies pour expulser les accès non autorisés des réseaux.

Selon Eric Goldstein, responsable de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA), une telle décision est bénéfique pour les clients et autres parties prenantes à la cybersécurité. L’accès à ces fonctionnalités augmente en effet la visibilité pour les enquêtes sur les incidents de cybersécurité, renforçant finalement les mesures de sécurité globales.

 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *