Gang de hackers

Gang de hackers : découvrez les plus redoutables en 2023

Un gang de hackers est un véritable fléau pour les entreprises et les gouvernements du monde entier avec leurs activités malsaines. Leurs crimes ont un impact dévastateur sur la sécurité numérique. 

De nos jours, un gang de hackers est une menace grandissante pour la sécurité du Big Data. Leurs activités criminelles vont du vol de données à la manipulation des systèmes informatiques. Cela peut causer des pertes financières considérables ainsi que des dommages à la réputation. 

Cependant, les hackers les plus connus ne sont pas seulement des criminels, mais aussi des groupes organisés. Dans cet article, vous découvrirez les détails les plus surprenants sur les plus grands groupes de hackers. Vous plongerez dans les coulisses de leurs opérations, leurs méthodes de hacking sophistiquées

Gang de hackers : qui sont-ils ?

Les experts en piratage informatique, appelés hackers, ont pour habitude de se regrouper en organisations décentralisées.  Cela a pour but d'exploiter les fragilités des sécurités et des réseaux de systèmes. Ils utilisent diverses techniques, telles que des attaques DDoS et l'installation de logiciels malveillants. La motivation d'un gang de hackers peut être diverse, allant de l'appât du gain à la modification de données sensibles.

Les hackers ciblent des institutions, des entreprises, fournisseurs d'énergie et organisations d'envergure. Ils parviennent à infiltrer à partir des logiciels pouvant pénétrer votre système. Les pirates peuvent compromettre les sites web, les réseaux, les systèmes bancaires ou de défense. Il utilise des attaques pour submerger le système ciblé de requêtes malveillantes. 

Les hackers peuvent s'attaquer à des organisations pour des raisons idéologiques ou pour protester contre leurs valeurs. Ils peuvent aussi rendre publiques leurs actions pour attirer l'attention des médias et recruter de nouveaux membres. Les cyberattaques peuvent se prolonger de quelques heures à plusieurs semaines selon la complexité de la campagne envisagée.

gang de hackers

Dragonfly : des russes spécialisés dans l'espionnage

Dragonfly, un gang de hackers dans le cyberespionnage, a été identifié comme ayant ses racines en Russie. Selon les informations disponibles, ses membres seraient des hackers affiliés au FSB Russe. Depuis 2010, ce groupe a mené des attaques ciblant les infrastructures critiques en Amérique du Nord et en Europe, ainsi que des systèmes gouvernementaux, des entreprises de défense et d'aviation. Les tactiques d'attaque utilisées par Dragonfly incluent des techniques de spear-phishing et de compromission de type drive-by. 

Dragonfly est lié à des attaques informatiques contre des entreprises qui partagent de l'eau et d'énergie en Turquie, en Allemagne, en Suisse, en Ukraine et aux États-Unis. Le groupe a également été impliqué dans deux attaques majeures en Ukraine en 2015 et 2016. Le gang a injecté le cheval de Troie BlackEnergy dans les systèmes de plusieurs compagnies d'électricité, provoquant une panne de courant juste avant Noël et affectant des milliers de citoyens.

Anonymous : un gang controversé

Anonymous est un célèbre gang de hackers qui se démarque des autres groupes de cette liste par son absence de leader centralisé. Leur but commun est la justice. Ce groupe est à la fois adoré et haï, étant considéré par certains comme des Robin des Bois numériques et par d'autres comme des cyberterroristes. 

Leur apparition initiale a été sentie en 2008. Ils ont lancé des attaques nommées projet Chanology contre l'Église de Scientologie. Dans une vidéo publiée en ligne, Anonymous a menacé d'anéantir l'Église de Scientologie, qualifiée d'ennemie de la vérité. Depuis, ils mènent des actions contre le Ku Klux Klan, ISIS, la pédopornographie et le Pentagone. 

Leur dernière opération s'est concentrée sur le conflit opposant la Russie à L'Ukraine. Ils ont piraté des chaînes de TV russes, publié des photos non retouchées et divulguées des courriels.

Légion of Doom : un gang de hackers professionnels dans tous types d'attaques

En 1984, Lex Luthor fonde la Legion of Doom, un gang de hackers informatiques qui emprunte son nom à la série télévisée Challenge of the Super Friends. La Legion of Doom est reconnue pour être la bande de cybercriminels la plus talentueuse de son temps, et est composée de deux sections, la Legion of Doom et la Legion of Hackers, cette dernière étant réservée aux pirates les plus expérimentés. En plus de leurs activités de piratage, ils ont également publié des revues techniques partageant leur savoir-faire avec le public. 

La Legion of Doom est entrée en guerre avec un autre gang de grand nom, les Masters of Deception, et a mené des attaques répétées contre leurs réseaux sur Internet, X.25 et les réseaux téléphoniques. Certains ont surnommé ce conflit « La Grande guerre des hackers ». La Legion of Doom est restée active jusqu'à la fin des années 2000.

DarkSide : des dévastateurs

Le gang de hackers appelé DarkSide s'est fait connaître pour ses attaques de ransomware. De plus, il est soupçonné d'être basé en Russie et en Europe de l'Est. Depuis sa création en 2020, il a rapidement gagné en notoriété et est devenu l'un des groupes de pirates les plus dangereux du monde. Leur but est de causer des dégâts considérables aux entreprises et organisations qu'ils visent. Les hackers demandent alors une rançon importante en échange.

Leur attaque la plus célèbre à ce jour a eu lieu le 8 mai 2021, lorsqu'ils ont tenté de faire chanter Colonial Pipeline. Ce dernier est un fournisseur majeur de carburant pour la côte est des États-Unis. Cette attaque a entraîné la fermeture de plus de 5 500 miles de pipelines. Cela a provoqué des achats de panique et des pénuries de carburant dans toute la région.

Malgré leur existence relativement courte, DarkSide a réussi à se forger une réputation de pirate informatique redoutable. Leur nom est désormais associé à des cyberattaques dévastatrices et à des demandes de rançon exorbitantes.

Morpho : le collectif de cyberespionnage qui vise les géants technologiques

Le gang de hacker Morpho, connu sous divers pseudonymes tels que Butterfly, Wild Neutron et Sphinx Moth, est un collectif de cyberespionnage agissant dans un but lucratif. Leurs cibles sont des entreprises valant des milliards de dollars. Par exemple, , , et . Les pirates visent en exploitant des failles de type « zero-day » pour s'approprier des informations confidentielles et de propriété intellectuelle.

Contrairement aux cybercriminels ordinaires, Morpho possède une expertise technique avancée. De plus, ils ne s'intéressent pas aux données personnelles comme les informations de carte de crédit ou les adresses. Ils cherchent plutôt à obtenir des données d'entreprise hautement stratégiques, ce qui explique leur intérêt pour les géants technologiques.

Morpho est redoutable dans le cyberespionnage grâce à son expertise technique et sa motivation financière. Par ailleurs, les entreprises doivent donc être vigilantes face à cette menace. Ils devront mettre en place des mesures de sécurité appropriées pour protéger leurs données sensibles.

Lapsus$ et ses activités illicites

L'organisation internationale de pirates informatiques connue sous le nom de Lapsus$ a fait de l'extorsion sa spécialité en ciblant des entreprises et des agences gouvernementales. Pour parvenir à leurs fins, le gang de hackers utilise des tactiques sophistiquées d'ingénierie sociale. Cela dans le but de voler les identifiants des employés des entreprises ciblées et de s'emparer de données sensibles. 

Depuis 2021, plusieurs entreprises telles que Microsoft, , Uber, Rockstar Games et Samsung ont été victimes de Lapsus$. Cette attaque a entraîné l'intervention de la police de Londres qui a procédé à des arrestations.

Ce qui distingue Lapsus$ des autres groupes criminels, c'est son utilisation d'une chaîne Telegram pour engager des associés. Environ 50 000 abonnés font partie de la chaîne et sont impliqués dans des enquêtes concernant les futures victimes de Lapsus$. Même si des membres du groupe ont été appréhendés par les autorités, la menace demeure présente. Ainsi, il est crucial que les entreprises et les agences gouvernementales fassent preuve de vigilance et mettent en œuvre des mesures de sécurité pour garantir la protection de leurs données sensibles.

Conti : un gang de hackers spécialisé dans le ransomware RaaS

Ces dernières années, Conti s'est forgé une réputation redoutable en tant qu'organisation criminelle spécialisée dans le ransomware RaaS. Elle a pris pour cible des entreprises importantes, des gouvernements comme ceux du Costa Rica et du Pérou. De plus, les victimes de ce gang de hackers sont les détaillants et même le domaine médical irlandais. Leur stratégie consiste à s'introduire dans les réseaux informatiques de leurs victimes. Ils peuvent crypter des fichiers ou des services essentiels, et exiger une rançon en échange de la clé de déchiffrement. 

Cela les distingue des autres groupes de ransomware. De plus, c'est leur marque de partager leur logiciel malveillant avec d'autres groupes criminels en échange d'une partie de la rançon. 

Le gouvernement américain est conscient de la menace que représente Conti pour les entreprises et les gouvernements du monde entier. Par ailleurs, les USA offrent une récompense pouvant atteindre dizaine de millions de dollars en mai 2022. Cette prime est donnée à celui qui fournit toute information menant à l'arrestation de ses membres. Leur capacité à causer des dommages considérables est bien plus grande que celle des autres groupes de ransomware.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *