hydra market fermeture

Dark Web : la police allemande ferme Hydra, le plus grand et plus ancien market

Les autorités allemandes annoncent la fermeture d’Hydra Market, l’une des plus larges et plus anciennes marketplace du Dark Web. Elle représentait à elle seule 80% des transactions de cryptomonnaies sur le marché souterrain…

Le Dark Web vit-il ses derniers jours ? En ce début avril 2022, les autorités célèbrent une nouvelle victoire contre l’économie souterraine de la  » toile sombre « .

La police allemande annonce avoir saisi les serveurs d’Hydra Market : la plus grande et plus ancienne marketplace du Dark Web. L’information vient d’être communiquée par le Central Office for Combating Cybercrime (ZIT) et le Federal Criminal Police Office (BKA) de l’Allemagne.

Selon le communiqué de presse, la plateforme est désactivée et plus de 24,6 millions de dollars de Bitcoin ont été saisis. Aucune arrestation n’a eu lieu pour le moment. Cette saisie est le fruit d’une enquête menée depuis août 2021 par le BKA et le FBI.

Hydra Market représentait 80% des transactions de cryptomonnaie du Dark Web

hydra market

Hydra Market était géré par des Russes, et utilisé pour la vente de drogues et le blanchiment d’argent. On pouvait aussi y acheter des bases de données et des documents volés, ou encore des outils et services de cybercriminalité tels que des virus.

Au total, Hydra comptait plus de 19 000 comptes de vendeurs et plus de 17 millions de clients dans le monde entier. Selon les autorités, le chiffre d’affaires de la marketplace dépassait 1,35 milliard de dollars en 2020. À lui seul, ce marché représentait 80% des transactions de cryptomonnaies sur le Dark Web. Depuis 2015, plus de 5,2 milliards de dollars de crypto y auraient transité.

Les autorités mondiales peuvent-elles triompher de  » l’hydre  » du Dark Web ?

Plusieurs marchés du Dark Web ont été fermés au fil des dernières années. L’une des saisies les plus marquantes reste celle de Silk Road en 2013, deux ans après son ouverture en 2011. Cette plateforme était principalement utilisée pour le trafic de drogues, mais il était aussi possible d’y acheter de faux permis de conduire, des malwares ou des ransomwares.

C’est en octobre 2013 que le FBI a désactivé ce site web et arrêté son créateur Ross Ulbricht dont l’histoire sera prochainement adaptée au cinéma. Ce dernier fut inculpé pour sept crimes différents et condamné à la prison à vie sans possibilité d’appel. En novembre 2020, le gouvernement américain a saisi plus d’un milliard de dollars de Bitcoin supposément connecté à Silk Road.

Plusieurs copies de Silk Road sont ensuite apparues, comme The Farmer’s Market, Atlantis, Project Black Flag, Black Market Reloaded ou Wall Street Market. Toutes ces plateformes ont néanmoins disparu rapidement. De même, Silk Road 2.0 et Silk Road ont connu un destin semblable.

Plus récemment, plus de 150 dealers ont été arrêtés par les polices du monde entier lors de l’opération DarkHunTOR en octobre 2021. De même, la plateforme Cannazon dédiée au trafic de cannabis a fermé ses portes suite aux attaques DDoS à répétition menées par les autorités.

D’Europol à FBI, les autorités mondiales ont juré de mener une guerre sans merci aux trafiquants du Dark Web. La fermeture du market Hydra semble marquer une nouvelle étape majeure dans cette croisade, même s’il est probable que la tête de l’hydre repousse très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest