Data tokenization : tout ce qu’il faut savoir

La tokenisation des données représente une avancée significative dans le domaine de la sécurité informatique. Ce procédé consiste à remplacer des éléments critiques, tels que des numéros de carte bancaire ou des informations personnelles identifiables, par des tokens. Cette technique minimise ainsi les risques associés au vol de données. Elle permet en même temps de respecter davantage les réglementations sur la protection des données sensibles.

Qu'est-ce que la tokenisation des données ?

Pour commencer, donnons une explication simple. Un token est essentiellement un substitut ou un remplaçant d'une donnée originale. Il s'agit d'un jeton unique qui représente cette donnée sans en révéler les détails sensibles. Dans le contexte de la sécurité des paiements, au lieu de stocker directement le numéro de carte de crédit, un numéro de substitution aléatoire appelé ‘token' est généré. Ce process protège les informations originales tout en permettant leur utilisation sécurisée.

La tokenisation des données est un processus de sécurisation qui convertit vos données critiques en des chaînes insensées appelées tokens. Ces tokens sont stockés dans des systèmes sécurisés tandis que leurs données d'origine sont stockées séparément dans un environnement sécurisé différent. La tokenisation ne change pas la longueur ni le format des données. Ce qui rend ce procédé particulièrement utile pour des applications où la longueur et le format doivent rester constants. C'est le car pour les numéros de carte bancaire.

La data tokenization vise à renforcer la sécurité des données

Le principal avantage de la tokenisation des données est sa capacité à réduire le risque associé aux violations de données. En cas de piratage, les informations volées seront inutilisables puisqu'elles ne correspondent à aucun élément exploitable. La data tokenization donne aux organisations un moyen efficace de minimiser les conséquences des brèches de sécurité. Un autre avantage est la conformité aux régulations telles que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en Europe et le Payment Card Industry Data Security Standard (PCI DSS).

Data tokenization et cryptage de données : quelles différences ?

La tokenisation permet de protéger les données sensibles tout en conservant leur format d'origine. Les données réelles ne sont pas stockées, ce qui réduit le risque de fuite. Les jetons peuvent être utilisés pour des opérations spécifiques sans exposer les données sensibles. Ce qui rend idéal pour les transactions financières, les paiements en ligne et les cartes de crédit. Cela dit, la tokenisation ne chiffre pas les données. Elle ne met pas à l'abri contre les attaques de type “homme du milieu” (interception des données en transit).

Pour sa part, le cryptage de données consiste à les rendre illisibles pour les protéger pendant le stockage ou la transmission. Les données restent inexploitables en cas d'interception. Le cryptage offre une protection plus complète pour les e-mails, bases de données, disques durs, etc. Son efficacité repose sur une clé. Si cette dernière est perdue, les données chiffrées peuvent devenir à jamais inaccessibles.

Pour éviter un autre amalgame courant …

Un coin fait référence à une monnaie cryptographique indépendante comme le Bitcoin ou l'Ethereum. En revanche, un token prend appuie sur une plateforme de blockchain existante. Également appelé jeton, il peut représenter divers actifs ou droits, pas uniquement monétaires. Tandis qu'un coin a sa propre blockchain, un token repose sur la blockchain d'une autre monnaie. Je vous recommande de lire l'article : Les 8 meilleurs tokens de presale de crypto-monnaies à étudier en 2023

Certaines plateformes proposent de tokeniser et de crypter en même temps les données pour une sécurité optimale.

Types de données couramment tokenisées

📊 Données de paiement

Dans le secteur du commerce électronique. Chaque fois qu'un client fait un achat, ses informations de paiement sont remplacées par des tokens avant d'être stockées dans la base de données du commerçant. Ces jetons permettent d'effectuer des paiements mais ne révèlent jamais les véritables informations sur la carte.

📊 Informations personnelles ou médicales

L'identité des clients ou des employés, incluant des items comme les numéros de sécurité sociale, les adresses peuvent être tokenisées pour assurer leur protection lorsqu'elles doivent être partagées ou stockées. Cela réduit considérablement le risque d'usurpation d'identité ou de vols de données personnelles. Les entreprises de santé utilisent couramment la data tokenization pour protéger les informations médicales sensibles de leurs patients.

📊 Renseignements transactionnels

Les informations associées aux transactions commerciales, notamment les contrats, les opérations bancaires et autres formes de transactions financières peuvent être tokenisées afin de garantir qu'elles restent sécurisées tout au long de leur cycle de vie. Cela permet de prévenir les fraudes en plus de respecter les législations strictes sur la confidentialité des données.

📊 Actifs financiers

Dans le monde de la finance, les banques adoptent cette technologie pour protéger les données des transactions financières. Un des usages les plus courants de la tokenisation concerne des actifs financiers tels que des actions et des obligations. Vendus sous forme de tokens, ces actifs deviennent plus liquides et facilement échangeables.

Comment tokeniser la data ?

La data tokenization peut se faire par divers moyens technologiques, notamment via une plateforme . Les solutions varient généralement entre celles basées sur un hardware dédié et celles logicielles flexibles. Cependant, le principe reste le même : transformer des données réelles en tokens indéchiffrables.

Méthodes courantes de tokenisation

Deux méthodes principales existent pour la création de tokens : la génération de paires basées sur un index centralisé et la génération de tokens à la volée en utilisant un algorithme fortuit. Pour certaines industries comme la bancassurance, une approche hybride devient plus judicieuse. Elle garantit à la fois l'efficacité et la sécurité. Par exemple, une institution financière pourrait utiliser un « token vault » pour gérer de façon sécurisée les mappages entre les tokens et les données originales.

Intégration dans les systèmes existants

La mise en œuvre de la tokenisation nécessite souvent l'intégration dans plusieurs couches système. Bien que l'adoption puisse varier selon la complexité des infrastructures pré-existantes, les principaux challenges concernent l'interopérabilité et l'évolutivité des systèmes tokenisés. Certaines plateformes proposent des API dédiées afin de simplifier l'intégration et rendre ce procédé facilement adaptable aux différents logiciels utilisés par les entreprises.

Les principales plateformes de data tokenization

Plusieurs plateformes se spécialisent dans la tokenisation des données, chacune offrant ses propres avantages et fonctionnalités spécifiques. Ci-dessous quelques-unes des plus reconnues :

(AWS)

AWS propose des services de tokenisation de données via des solutions sécurisées, évolutives et à faible coût pour tous profils d'utilisateurs.

  • AWS Lambda permet de générer des jetons uniques à partir des données sensibles.
  • DynamoD permet d'enregistrer la relation entre les jetons et les données d'origine.
  • Le service inclut également l'échange de jetons. Le token s'échangé contre la donnée correspondante dans le coffre individuel.
  • Sécurité supplémentaire : AWS propose aussi de chiffrer les données stockées dans le coffre à jeton pour une protection accrue.

Pour plus d'infos, lisez Cloud AWS – Tout savoir sur le cloud Amazon Web Services (lebigdata.fr)

TokenEX

Cette plateforme offre des solutions flexibles pour la tokenisation de données structurées ou non structurées. TokenEX s'adresse principalement aux entreprises d'e-commerce. Ce prestataire réduit la portée de la conformité PCI jusqu'à 90 %. Il unifie les données de paiement sur tous les canaux et processeurs. Les entreprises peuvent accepter ou bloquer automatiquement les paiements en fonction des scores de fraude.

Azure

Ce leader du Cloud computing propose des services de tokenisation via des services tels que Azure Key Vault et Azure Information Protection. Il compte parmi ses concurrents directs Salesforce Shield et Salesforce Platform Encryption. L'éditeur de Windows dévance ses adversaires en offrant des prestations complémentaires. Il suggère entre autre un chiffrement transparent des données (TDE) dans Azure SQL Database, Azure SQL Managed Instance et Azure Synapse Analytics:

Protegrity

Protegrity propose une solution centrée sur la gestion de la confidentialité des données en utilisant des techniques de tokenisation conformes aux normes réglementaires. La plateforme permet une intégration avec divers environnements de cloud et sur site afin de rendre la protection des données accessible et efficace quel que soit le cadre technologique. Le système de protection des données de Protegrity couvre divers secteurs tels que les services financiers, les soins de santé, la vente au détail, et bien d'autres.

Micro Focus Voltage SecureData

Voltage SecureData de Micro Focus se distingue par sa capacité à offrir des méthodes de protection des données de bout en bout. Il inclut des options de tokenisation flexible adaptées aux grandes entreprises nécessitant une scalabilité avancée et une intégration facile avec leurs systèmes existants. Voltage SecureData peut être utilisé avec Vertica, une plateforme d'analyse de données appartenant au même environnement software. Pendant tout le processus, le format des données reste préservé. Ce qui facilite leur utilisation où qu'elles se trouvent, que ce soit sur site ou dans le cloud.

Vous pensez que les gens flippent au sujet de Bitcoin? Imaginez comment ils ont flippé quand on leur a dit que dorénavant, au lieu de commercer avec de l'or, ils utiliseraient des bouts de papier.

Andreas Antonopoulos, évangéliste Bitcoin et auteur

Outre la data, quels autres éléments peuvent être tokenisés ?

Immobilier

Transformant littéralement la manière dont nous envisagions l'immobilier, des propriétés d'habitation ou commerciales peuvent être fractionnées sous forme de tokens. Ce qui rend l'investissement immobilier accessible à un plus grand nombre de personnes avec des moyens financiers variés. Cela ouvre également de nouvelles opportunités pour diversifier les investissements immobiliers.

Œuvres d'art

Des peintures célèbres aux œuvres digitales, les arts en général font l'objet de tokenisation. Cela permet de posséder une petite partie de chefs-d'œuvre souvent inaccessibles au commun des mortels. Cette tendance ouvre des possibilités intéressantes pour les collectionneurs et investisseurs cherchant à diversifier leurs portefeuilles.

Objets insolites

En matière d'extravagance, la tokenisation n'a pas de limite. Par exemple, certaines startups proposent de tokeniser des vins rares, des vêtements de luxe ou même… des étoiles ! Oui, on peut théoriquement posséder un token correspondant à une étoile dans le ciel nocturne.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *