Datas Centers serveurs

Datas Centers : découvrez l’idée géniale de Qarnot pour refroidir les serveurs

Les Data Centers sont encore confrontés à un défi majeur lorsqu’il s’agit de gérer le flux de chaleur généré par les serveurs. Avec un système innovant, l’entreprise française Qarnot prévoit d’utiliser cette chaleur pour un usage plus pratique.

Ce n’est pas ce à quoi on pense habituellement lorsqu’il s’agit de centres de données. Mais c’est la clé pour maintenir les coûts de refroidissement à un niveau bas et empêcher l’émission de gaz à effet de serre.

Un module qui canalise la chaleur des serveurs dans les Datas Centers

L’idée consiste à canaliser la chaleur produite par le système à l’aide d’un module de chauffage. Une armature de fixation regroupe une douzaine de serveurs. Les unités centrales sont connectées entre elles par une conduite en cuivre afin de récupérer le maximum de chaleur. À sa sortie, la chaleur est directement reliée au système de chauffage

Ce concept possède deux attributions qui sont le refroidissement des serveurs et en même temps l’exploitation de l’énergie calorifique. La chaleur permet ainsi de réchauffer les bureaux des Datas Centers pendant les périodes froides. Le système pourrait même distribuer de la chaleur à d’autres infrastructures environnantes.

« Ce concept réduit drastiquement la nécessité d’un système de refroidissement. Nous pouvons même vendre la chaleur générée par les serveurs dans nos centres de données. », a déclaré Paul Benoit, co-fondateur de Qarnot.

Qu’en est-il de la saison chaude qui ne nécessite pas de chauffage ?

Qarnot a vraiment pensé à tout sur la conception de son système pour le moins innovant. En effet, le module est relié en parallèle à un radiateur d’eau chaude. Puisque le chauffage devient inutile pendant l’été, la chaleur récupérée sur les serveurs permettra de réchauffer de l’eau. 

Dans cette configuration, l’entreprise récupère de l’eau chaude à plus de 60°C de ses centres de données. En même temps, le circuit liquide assure un refroidissement optimisé des serveurs. Pour ce faire, le système s’appuie sur le QBx, un module informatique qui utilise une technologie brevetée de refroidissement direct par eau. 

La chaleur générée par les ordinateurs est transformée en eau chaude à hauteur de 95 %. En plus de réduire la consommation d’énergie, cette solution permet de diminuer les émissions de CO2 et de réaliser des économies sur les coûts de maintenance. 

La startup compte commercialiser ce système pour d’autre organismes

La levée de fonds est déjà en cours pour permettre à Qarnot de breveter et commercialiser son invention. La société a déjà levé 13,3 millions de dollars au total en financement par actions. En outre, elle a obtenu une ligne de crédit de 22,5 millions d’euros pour financer ce projet. 

« L’idée est que nous devrions être en mesure de déployer des centres de données dans des endroits où les gens consomment de la chaleur. C’est une approche complètement différente de celle des centres de données traditionnels », a déclaré M. Benoit. Parmi les clients potentiels visés par la startup figurent d’autres Datas Centers, les locataires publics, les organismes locaux et les établissements d’accueil. 

Les centres de données deviennent plus efficaces et plus complexes que jamais. Cela signifie qu’ils ont besoin de beaucoup plus d’investissement concernant le refroidissement. Par conséquent, les organisations commencent à regarder en dehors des murs traditionnels de leurs infrastructures pour trouver la solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest