SGE : définition et impact sur la recherche en ligne

Connaître la définition de la SGE devient indispensable au vu de son impact significatif sur la recherche en ligne. La fonctionnalité changera les habitudes des utilisateurs.

Le boom du développement de l’intelligence artificielle aura marqué cette année. La technologie transforme les secteurs ayant opté pour son implémentation. Dans le milieu de la recherche en ligne, il est désormais nécessaire d’avoir une définition de la SGE ou search generative experience.

La solution de Google basée sur l’intelligence artificielle

La search generative experience consiste en une suite de fonctionnalités et une nouvelle interface intégrant les capacités d’une intelligence artificielle générative pour afficher les résultats de recherche. Google a ainsi conçu la SGE pour son moteur de recherche en saisissant l’opportunité qu’offrait l’intelligence artificielle.

Google proposait jusque-là un moteur de recherche dont le fonctionnement repose sur un robot d’indexation. Ce dernier parcourt les sites web pour collecter des données et indexer celles-ci. Des algorithmes se chargent ensuite de classer les informations indexées. Cela permet au moteur de recherche de constamment évoluer. Les utilisateurs se voient toujours fournir les informations les plus pertinentes.

Compléter l’indexation des données avec un LLM

Le leader de la recherche en ligne entend changer le mécanisme de son moteur. Plutôt que de s’appuyer totalement sur l’indexation des données, Google veut introduire la SGE.

Il faut savoir que la search generative experience utilise un modèle de langage de grande taille ou large model language (LLM). Pour précision, les grands modèles de langage se trouvent au cœur du fonctionnement de la raison artificielle générative

D’autre part, le LLM sur lequel s’appuie la SGE est  la deuxième version du pathways language model. Pour en savoir davantage sur PaLM, consultez cet article qui en parle plus en détail. À noter que le choix de PaLM 2 n’est pas anodin. Le LLM impressionne effectivement pour ses capacités à déduire des résultats et de faire des suggestions.

En combinant l’indexation de données et les capacités de PaLM 2, Google vise l’amélioration de ses résultats de recherche. L’objectif est également de proposer une meilleure expérience utilisateur.

Après la définition de la SGE, comment celle-ci se présentera concrètement ?

Moteur de recherche basé sur l’indexation des données et l’intelligence artificielle peut ainsi être considéré comme la définition de la SGE. L’implémentation de la nouvelle fonctionnalité apporte évidemment quelques changements à l’utilisation de la plateforme de Google. Néanmoins, cela commence toujours avec l’utilisateur lançant une requête.

Dans sa version traditionnelle, Google présente les résultats de la requête selon la classification de ses algorithmes PageRank. À noter que la page des résultats peut également comporter des liens sponsorisés.

Avec la search generative experience, PaLM 2 traitera également la requête. L’utilisateur se verra ensuite présenter des informations clés pertinentes. Par ailleurs, la SGE sera en mesure de proposer des actions à entreprendre. Elle pourra aussi afficher d’autres sujets et questions en lien avec la requête initiale.

Un nouveau mode conversationnel pour Google

La search generative experience est capable de mémoriser la requête initiale. Cela lui permet de la changer sans intervention de l’utilisateur. Par ailleurs, cliquer sur l’une des étapes suivantes suggérées ouvre un nouveau mode conversationnel. L’utilisateur accède alors à une interface rappelant beaucoup celle de ChatGPT d’OpenAI.

Pour précision, une IA générative conversationnelle comme ChatGPT n’est pas une nouveauté chez Google. Le leader de la recherche en ligne a développé sa propre solution. Il s’agit de Bard dont nous parlons plus en détail dans un autre article. Toutefois, la SGE est une solution conçue spécialement pour le moteur de recherche.

En mode conversationnel, il devient possible de poursuivre la recherche tout en conservant le contexte de la requête initiale. Le chatbot sera en mesure de donner des réponses avec des sources pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Présentation du mode conversationnel dans la vidéo de définition de la SGE

Ce que les entreprises peuvent faire avec la SGE

Rappelons que l’annonce de la search generative experience a eu lieu lors de la conférence Google I/O en mai dernier. Depuis cette présentation, le numéro un de la recherche en ligne n’a divulgué aucune date de sortie officielle de la SGE.

Les participants américains du programme Google Search Labs sont pour l’heure les seuls à avoir reçu un lien d’accès. Ce dernier leur permet de tester la mise à jour majeure du moteur de recherche.

La présentation de Google n’offre pas que la définition de la SGE. En effet, le géant américain de la technologie a promis une nouvelle expérience publicitaire pour les entreprises.

Priorité aux réponses générées par l’intelligence artificielle

Avec sa nouvelle fonctionnalité majeure, le moteur de recherche risque de réduire le trafic organique. Ce changement aura sans doute pour but de prioriser les réponses générées par l’IA. Ces résultats s’afficheront alors en haut de page. Il faudra faire défiler l’écran pour arriver aux 10 premiers liens classiques de Google.

D’autre part, le but est généralement de continuer à diriger les utilisateurs vers les contenus web. De ce fait, les entreprises doivent garantir la qualité de leur contenu. Google ne recommande pas l’abandon des techniques d’optimisation habituelles. Les entreprises doivent savoir que, même avec la SGE, Google poursuivra, dans une certaine mesure, à proposer du contenu optimisé.

Comment les créateurs de contenu peuvent tirer avantage de la SGE ?

Les créateurs de contenu doivent en premier lieu adapter leur approche SEO. Ils doivent davantage se focaliser sur des interactions authentiques et conversationnelles. Cela implique d’avoir une meilleure compréhension de l’intention de recherche. Il faut ensuite identifier les questions spécifiques que peuvent formuler leurs audiences respectives.

De ce fait, les mots-clés vont continuer de jouer un rôle essentiel. En revanche, il sera préférable de plus se focaliser sur des mots-clés riches, naturels et de longue traîne. Ces éléments permettent de fournir des renseignements pertinents et précis par rapport à la requête.

Par ailleurs, Il sera primordial de travailler sur l’amélioration du contenu. L’utilisation d’une stratégie de contenu groupé offre davantage d’espace pour explorer les sujets et les sous-thèmes en détail. Cela permet de donner des réponses satisfaisantes aux besoins d’information spécifiques.

D’autre part, l’engagement et l’expérience des usagers devraient jouer un rôle déterminant dans la sélection des sites web à inclure dans la page des résultats instantanée de la SGE. De ce fait, il est recommandé d’adapter la présentation de son contenu pour les différents supports (ordinateur ou appareil mobile). Cela permet de renforcer l’engagement et d’offrir la meilleure expérience utilisateurs possible.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *