Elon Musk déclare la guerre à Yann LeCun, le pionnier breton de l’IA

pris à partie par Yann LeCun, lundi, sur sa propre plateforme sociale. Il vient de répondre pour envoyer au tapis son détracteur.

Le milliardaire excentrique se réjouissait, en début de semaine, d'une levée de fonds à hauteur de six milliards de dollars pour . Dans une publication X, il lançait un appel à venir travailler pour sa start-up d'intelligence artificielle. Musk ne s'attendait pas à LeCun pour réagir aussi vivement à son message.

En activité depuis un peu plus d'un an, xAI reste un peu le nouveau venu dans l'industrie de l'intelligence artificielle. La start-up accuse beaucoup de retard.

Avec celle-ci, Elon Musk ambitionne de reléguer , et au second plan. L'entreprise doit ainsi multiplier les efforts pour atteindre cet objectif. Elle a également besoin de talents.

« Rejoignez xAI si vous croyez en notre mission de compréhension de l'univers, qui nécessite une recherche de la vérité la plus rigoureuse possible, sans égard à la popularité ou au politiquement correct », a raconté le patron du réseau social X.

Mais qui est donc ce LeCun ?

Yann LeCun travaille actuellement pour . Le chercheur breton dirige le laboratoire d'intelligence artificielle du géant américain du numérique.

Il ne doit pas sa renommée dans l'industrie à ce poste. N'oublions que le Français est l'un des parrains de l'intelligence artificielle, avec Yoshua Bengio et Geoffrey Hinton.

Les trois experts ont remporté, en 2018, le prix Turing — une distinction comparable au prix Nobel dans le monde de l'informatique. Soulignons que, dans le milieu, beaucoup les considèrent comme les concepteurs de l'apprentissage profond.

Musk, un patron insupportable…

Musk a ainsi subi le courroux de LeCun. La réponse de ce dernier avait un ton ironique et incitait à ne pas rejoindre xAI avec une subtilité amusante.

L'expert breton reproche au patron de et ses déclarations controversées sur l'IA. Dans une intervention remarquée au salon VivaTech, Musk accusait effectivement les acteurs majeurs de l'industrie, dont Meta, de mentir avec la technologie.

Il y a également la possibilité de réaliser l'intelligence artificielle générale dès 2025. Un objectif que LeCun considère comme irréaliste.

Les employés de xAI pourraient ainsi subir une pression insoutenable à cause des ambitions irréalistes de leur patron. Le cadre de travail serait alors désastreux au sein de la start-up.

Musk, face à ses contradictions

Le patron de l'IA chez Meta n'a pas manqué de souligner les contradictions du milliardaire fantasque. LeCun reproche à Musk — qui se veut le champion de la vérité — d'avoir fait de son réseau social, une plateforme favorable aux théories du complot.

Par ailleurs, n'oublions pas que le patron de X faisait partie des personnalités à demander, en mars 2023, un moratoire de six mois sur l'intelligence artificielle. Dans le même temps, il lançait sa nouvelle start-up dédiée à la technologie.

Enfin, la réplique de Musk à LeCun !

Sans directement réagir aux commentaires de son détracteur, Musk répond enfin à LeCun. Ce mercredi, sur sa plateforme sociale, il a partagé un sondage faisant de xAI la start-up d'intelligence artificielle la plus attractive.

Plus tard, il reprenait une publication annonciatrice d'une mauvaise nouvelle pour Meta. Des annonceurs poursuivent en justice le géant américain du numérique.

Ils lui reprochent de monopoliser la publicité sur ses plateformes sociales. Ces annonceurs accusent également Meta de manipuler les données des utilisateurs.

Que pensez-vous de la réponse de Musk ? A-t-il choisi la bonne stratégie ?

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *