cloud

81% des entreprises cessent d’investir dans le Cloud, voici pourquoi 

Wanclouds rapporte quelques chiffres relatifs à l’évolution du secteur du cloud. Les tendances se dirigent vers une réduction des dépenses supplémentaires.

Une chute potentielle pour le cloud ?

Depuis plusieurs années, le cloud connaît une croissance constante. Les choses semblent pourtant changer dans ce secteur, quelques indices permettent de croire à un ralentissement de cette frénésie. La pandémie a en effet perturbé le développement numérique des organisations. Ces dernières se sont tournées vers l’adoption du multicloud, cependant, ce choix a eu des revers inattendus. On constate que le multicloud est exigeant au niveau de la gestion et surtout coûteux au niveau des environnements hybrides. Actuellement, 81% des équipes informatiques ont été pressées pour une réduction considérable de leurs dépenses en cloud par C-suite.

La situation géopolitique mondiale, en proie à une potentielle récession, a fortement affecté les équipes informatiques. Ces deux derniers trimestres, le marché a subi de violents changements. Les organisations ont perçu une pression inévitable à cause de l’inflation évidente. Aussi, les entreprises ont pris le temps de réfléchir à leurs objectifs numériques ainsi qu’à leurs besoins réels.

cloud

Wanclouds étudie le cas des entreprises et des équipes informatiques

Le rapport de Wanclouds intitulé « 2H 2022 Cloud Cost and Optimization Outlook » se penche particulièrement sur ce sujet. Cette étude a été faite sur plus de 500 décideurs informatiques au cours du troisième trimestre de cette année.  Les entreprises et les équipes informatiques américains sont aujourd’hui confrontées à la pression montante des finops et de C-suite.  Elles n’ont d’ailleurs pas tardé à prendre les initiatives nécessaires pour contrôler leurs dépenses. 39% des entreprises ont préféré agir sur site pour les opérations exigeantes en performances et en consommation. Et 29% ont décidé de virer vers le cloud public. Les prix faramineux du cloud au niveau des fournisseurs depuis les six premiers mois sont à la source de ces changements.

Concernant la gestion des dépenses relatives au cloud, les entreprises prennent un certain recul et sont propices à la réflexion. Concrètement, un environnement multicloud et hybride est réellement difficile à maîtriser. Une situation reflète ces dernières remises en question. En réalité, l’utilisation des conteneurs est favorisée pour les utilisateurs de cloud hybride, cependant 70% de ceux qui ont choisi de déployer Kubernetes ont avoué que ce choix a alourdi leurs dépenses en cloud. D’autre part, seulement 4 responsables informatiques sur 10 reconnaissent détenir une visibilité tangible sur les coûts et les besoins de leur infrastructure cloud.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest