Etats-Unis données

Les Etats-Unis achètent en secret des données sur chaque citoyen… et en France ?

Découvrez l’intrigante réalité : les Etats-Unis collectent dans l’ombre des données sur chaque citoyen. Mais qu’en est-il de la France ?

Alors que ces révélations ont mis en lumière les actions des États-Unis, il est légitime de se demander si une situation similaire existe en France. Les enjeux entourant la collecte de données personnelles et leur utilisation à des fins souvent opaques suscitent des inquiétudes croissantes quant à la préservation des droits fondamentaux des citoyens et à l’équilibre entre sécurité et vie privée.

Comment les Etats-Unis utilisent les données en ligne pour renseignement ?

Selon un rapport confidentiel des services de renseignement américains, la vente massive d’informations personnelles en ligne est une méthode prisée par les agences de renseignement nationales et étrangères. Par ailleurs, cela met en péril la vie privée des citoyens ordinaires. Afin de protéger les droits civils, les agences de renseignement américaines doivent lister les informations qu’elles acquièrent. De plus, ils vont devoir formuler des directives pour les sauvegarder. Le bureau du directeur du renseignement national a communiqué cette information dans le rapport publié vendredi.

Ce rapport fournit une des études les plus approfondies accessibles au public. Cela inclut la méthode employée par la communauté du renseignement américain pour traiter les données disponibles commercialement. Il implique également des éléments comme les informations de localisation géographique. Le rapport peut fournir également des relevés téléphoniques, qui peuvent être obtenus auprès de tiers.

De quelle manière les Etats-Unis gèrent les données cruciales de leur population ?

La profusion de ces informations disponibles à toute personne munie d’une carte de débit a connu une expansion spectaculaire au cours des dix dernières années. Par contre, les montres intelligentes et les écouteurs Bluetooth sont devenus des accessoires incontournables de notre quotidien. 

Le rapport de l’ODNI souligne l’importance croissante de la présence généralisée de ces informations dans la société. Cela oblige les services de renseignement américains à s’adapter à cet écosystème informationnel.  Le rapport, finalisé en janvier 2022, n’a été divulgué que récemment suite à la demande du sénateur démocrate Ron Wyden (Oregon) adressée à l’ODNI.

Dans sa réponse à ce rapport, Wyden a mis en évidence la nécessité pour le Congrès de mettre en place une loi. Cela consiste à instaurer des mesures de précaution pour les achats du gouvernement. Il a également demandé à superviser les entreprises privées qui collectent et exploitent ces données. Il a de plus exigé d’éviter que les renseignements personnels des citoyens américains ne soient récupérés par les opposants.

Comment l’acquisition de données menace la confidentialité, les disparités et la sécurité ?

L’acquisition de données concernant chaque individu pourrait engendrer des conséquences profondes et inquiétantes. Tout d’abord, cela remettrait en cause le droit essentiel à la confidentialité. Les renseignements personnels des personnes, tels que leurs comportements d’achat, leurs préférences politiques et même leur emplacement géographique, pourraient être aisément accessibles à des organisations ou des gouvernements peu scrupuleux. Cela ouvrirait la voie à une surveillance constante et à une manipulation subtile des individus.

De plus, l’acquisition de données pourrait également accentuer les disparités socio-économiques. Les entreprises en possession de ces données pourraient les exploiter pour cibler de manière précise les publicités et les offres. Cela conférerait un avantage considérable aux grandes entreprises ayant les moyens d’accéder à ces informations. Les petites entreprises et les consommateurs moins fortunés se trouveraient ainsi désavantagés, contribuant ainsi à creuser davantage les écarts de richesse et à créer une société encore plus polarisée.

Enfin, il est important de souligner les risques liés à la sécurité des données. Lorsque des informations personnelles sont collectées et stockées en grande quantité, cela augmente la probabilité de cyberattaques et de violations de la vie privée. Les conséquences pourraient être désastreuses, allant de l’usurpation d’identité à la divulgation publique de données confidentielles.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *