Accueil > Business > Gaming et Big Data : comment les joueurs pros exploitent les données
gaming big data esport

Gaming et Big Data : comment les joueurs pros exploitent les données

Dans l’univers du gaming et de l’eSport, l’analyse de données peut permettre aux joueurs de profiter d’un immense avantage sur leurs adversaires. Découvrez comment le Big Data aide les gamers à améliorer sans cesse leurs performances…

Dans le domaine de l’eSport, les joueurs cherchent sans cesse à améliorer leurs performances pour surpasser leurs adversaires. Bien évidemment, pour atteindre le meilleur niveau, il est nécessaire d’avoir un talent naturel et de s’entraîner sans relâche tout en entretenant un mode de vie sain et strict.

L’optimisation des performances passe aussi par le matériel. Acheter un puissant PC et un siège confortable, choisir le meilleur combo clavier / souris, décortiquer un comparatif de casque gamer… Autant d’investissements qui peuvent permettre au joueur d’améliorer progressivement son niveau et de gagner des places dans les classements.

Néanmoins, cela ne suffit plus. Depuis maintenant plusieurs années, les gamers se tournent aussi vers l’analyse de données et l’intelligence artificielle pour profiter d’un avantage sur leurs compétiteurs.

Tout comme le Big Data est utilisé par les clubs de foot, les écuries de Formule 1, les athlètes ou même les golfeurs, cette technologie s’invite désormais aussi dans le petit monde de l’eSport. Grâce aux données, les meilleurs joueurs mondiaux sont en mesure d’analyser leurs performances afin de les améliorer et d’élaborer des stratégies gagnantes.

Les parties de jeux en ligne peuvent être enregistrées, analysées et intégrées à des bases de données afin d’être référencées et comparées. Par exemple, des solutions comme Elgato ou AVerMedia permettent d’enregistrer les parties d’entraînement, les matchs et les tournois. Ces enregistrements peuvent ensuite être analysés pour corriger les erreurs, évaluer la progression effectuée entre deux matchs et identifier les possibilités d’évolution.

De même, des sites web comme overwatchtracker.com and dotabuff.com permettent de recueillir des informations et des statistiques sur les joueurs et leurs parties afin de déceler leurs faiblesses en amont d’une rencontre et les exploiter le moment venu.

Afin de simplifier l’analyse de ces données, de nombreuses entreprises spécialisées dans le  » gaming analytics «  ont vu le jour. Ces organisations collectent toutes les informations à disposition, et utilisent leurs algorithmes afin de suggérer automatiquement des conseils au joueur pour l’aider à s’améliorer.

Par exemple, Mobalytics se présente comme la première  » plateforme analytique de performances personnelles permettant de mettre en lumière vos forces et vos faiblesses « . Sa solution est spécialement dédiée au jeu League of Legends.

Elle permet de mesurer les performances sur différents points comme le jeu d’équipe, la consistance ou encore l’efficacité offensive pour ensuite générer un score  » Gamer Performance Index  » pour le joueur. Ce score permet au joueur d’identifier ses forces et ses faiblesses, et les chiffres peuvent être analysés pour produire des conseils concrets sur la façon d’améliorer les performances.

Gaming et Big Data : l’IA comme arme secrète pour les meilleurs joueurs mondiaux

L’intelligence artificielle est une autre technologie basée sur les données de plus en plus utilisée par les gamers. Par exemple, la plateforme SenpAI se base sur les statistiques des joueurs pour leur suggérer de meilleures stratégies à la manière d’un coach.

De même, Omnicoach délivre aux joueurs d’Overwatch des astuces sur la meilleure façon d’utiliser les armes, d’accroître leur mobilité, ou de choisir les meilleures positions contre les adversaires.

Les meilleurs joueurs mondiaux vont encore plus loin en suivant des stratégies directement générées par l’IA pour emporter la victoire. Par exemple, un coach IA peut apprendre aux joueurs de Counter-Strike : Global Offensive à se cacher derrière des lieux stratégiques comme un bâtiment ou un pont pour tirer plus facilement sur les avatars ennemis. L’IA peut aussi conseiller des formations stratégiques pour rendre les équipes moins vulnérables aux contre-attaques.

En conclusion, il est clair que le Big Data et l’intelligence artificielle sont devenus des outils indispensables pour les joueurs professionnels au plus haut niveau. Au fil des années à venir, de plus en plus de données et de statistiques seront agrégées sur les joueurs et leurs performances et de nouvelles solutions analytiques verront le jour pour tirer profit de ces informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend