code python

Pourquoi Google veut laisser les robots écrire leur propre code python ?

deVoici encore une technologie inédite concoctée par le géant de la recherche. En fait, Google a déployé un nouveau programme baptisé «  Code as Policies ». Celui-ci fera en sorte que les robots puissent commencer à coder.

Encore une invention ingénieuse de Google : les robots qui écrivent leur propre code

Une des grandes raisons qui rend la programmation difficile est la complexité des instructions comprises par les ordinateurs. Cela dit, ces derniers ne peuvent recevoir d’instructions de tout type de langage humain. Mais les chercheurs en robotique de Google ne se sont pas contentés de cela et ont exploré une solution pour résoudre le problème. Dès lors, Google a déployé une approche pour que les robots commencent à écrire leur propre code Python. Effectivement, nommé « Code as Policies » (abrégé en CaP), ce programme robotique de Google est capable d’écrire son propre code de programmation basé sur des instructions en langage naturel. Conséquemment, il n’est plus nécessaire de se plonger dans les fichiers de configuration d’un robot pour changer block_target_color de #FF0000 à #FFFF00. Il suffit juste de taper « prendre le bloc jaune » et le robot se chargera du reste.

C’est quoi donc Code as Policies ?

CaP est un modèle de langage spécifique au codage basé sur Pathways Language Model (Palm). Ce programme de Google a été conçu spécifiquement pour interpréter les instructions en langage naturel et les transformer ensuite en un code qu’il peut exécuter. En tant que tel, des exemples d’instructions lui ont été introduits avec le code correspondant. C’est à partir de là que le programme a été capable de prendre de nouvelles instructions. Il a également su générer de manière autonome un nouveau code. Celui-ci qui, recompose les appels d’API et synthétise de nouvelles fonctions. Il exprime aussi des boucles de rétroaction pour assembler de nouveaux comportements lors de l’exécution. C’est l’explication fournie par les ingénieurs de Google dans un récent article de blog.

Dès lors, Code as Policies permet aux modèles de langage d’effectuer des tâches robotiques plus complexes à travers l’expression complète du code Python à usage général. A l’origine, les systèmes d’IA qui alimentaient CaP n’étaient pas destinés à générer du code de confirmation de robot. Ce sont en fait les chercheurs de Google qui les a entraînés à le faire en utilisant la méthode d’ « apprentissage à quelques coups ».

Une offre plutôt réussie selon Google

CaP est à l’origine de certaines écritures de logiciels dans Python. Cela dit, CaP de Google ne s’arrête pas seulement à la production de nouveau code. Il peut également s’appuyer sur des bibliothèques de logiciels ou des collections de code pré-packagées automatisant les tâches courantes. D’ailleurs, Google s’est largement vanté de son nouvel approche. Selon lui, ce dernier a bien marché par rapport aux autres qui existent déjà dans ce domaine. « Nos expériences démontrent que la sortie de code a conduit à une généralisation et à des performances de tâche améliorées par rapport à l’apprentissage direct des tâches de robot et à la sortie d’actions en langage naturel », selon Liang et Zeng.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest