Accueil > Solutions Cloud > Huawei fait officiellement du Cloud son quatrième coeur de métier
huawei cloud core business

Huawei fait officiellement du Cloud son quatrième coeur de métier

Huawei annonce créer un quatrième groupe d’activité principale. Il s’agit d’un groupe entièrement dédié au Cloud et à l’intelligence artificielle : deux marchés d’avenir que le Chinois souhaite conquérir…

En 2017, Huawei créait sa division Huawei Cloud. En quelques années, cette division a rapidement pris de l’ampleur. Au milieu de 2019, le géant chinois proposait un total de 180 services Cloud.

À présent, afin de se frayer une place parmi les géants du Cloud, Huawei annonce que sa division IA et Cloud devient un  » core business group « . Il s’agit du quatrième, après les groupes opérateur télécom, entreprise et grand public. La firme estime que son unité Cloud doit développer ses capacités en intelligence artificielle et ses services aux entreprises pour continuer à s’étendre.

On peut s’attendre à ce que cette division soit dirigée par son propre leadership senior, capable de la représenter lors des réunions et de débloquer davantage de ressources. Ce budget accru pourra permettre à Huawei d’améliorer son Cloud et d’étoffer ses équipes vente et marketing.

Ce nouveau groupe pourrait aider Huawei à gagner des parts sur le marché en pleine croissance du Cloud chinois. Ce secteur est actuellement dominé par Alibaba qui détenait 45% du marché au troisième trimestre 2019. De son côté, Huawei cumulerait un peu moins de 8% de parts du marché selon Canalys.

Il convient de préciser que le Cloud chinois ne représente que 8% de la taille du Cloud américain. Cependant, ce nuage pourrait tripler de volume d’ici 2023.

Huawei a besoin du Cloud pour concurrencer Android

Par ailleurs, ce groupe pourrait permettre à Huawei de parachever son nouveau système d’exploitation  » HarmonyOS «  censé concurrencer l’OS Android de Google. Or, cet OS sera dépourvu d’un accès à la boutique d’applications Play Store. La firme asiatique devra donc proposer sa propre boutique.

Pour espérer rivaliser avec le géant américain, HarmonyOS devra nécessairement disposer de ses propres services Cloud afin de séduire les consommateurs et les développeurs. Le Chinois a déjà commencé à développer sa propre application de navigation GPS, et collabore avec des développeurs du monde entier pour créer des applications.

Il est intéressant de remarquer que la stratégie de Huawei est similaire à celle adoptée par Google pour son nuage. En quelques années, Google Cloud est devenu le troisième fournisseur de Cloud américain avec un chiffre d’affaires de 8 milliards de dollars. De plus, Google exploite son Cloud pour les appareils sous Android afin de proposer un écosystème de services comme Maps et Sign In dans des applications tierces.

À l’instar du Big G, Huawei cherche à développer conjointement son Cloud et son OS mobile. Comme Google, le titan chinois pourrait aussi se focaliser sur une clientèle d’entreprises de secteurs spécifiques. À l’avenir, il pourrait également regrouper ses offres 5G et sa plateforme Cloud pour sécuriser des contrats avec des entreprises de divers secteurs tels que l’industrie de la santé. La Chine a d’ailleurs déjà déployé le premier réseau privé 5G pour un campus médical.

Il faudra du temps pour observer la stratégie Cloud de Huawei et vérifier si elle porte ses fruits. Une chose est certaine : avec la création de cette division Cloud et IA, la conquête du marché ne fait que commencer pour la firme de Shenzhen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend