Cette IA imagine de l'eau sur Mars : une vision du futur ?

Cette IA imagine de l’eau sur Mars : une vision du futur ?

Une IA imagine de l’eau sur Mars. Une vision du futur ? Ce serait plutôt le contraire à en croire les chercheurs. La NASA soutient en effet que de l’eau avait coulé sur Mars il y a longtemps, il y a de cela 2 milliards d’années.

De l’eau sur Mars ? Les scientifiques explorent, l’IA visualise

Les scientifiques ne cessent d’explorer Mars dans l’espoir de trouver une trace de vie sur la planète rouge. Avec les percées technologiques, les explorations menées par des robots se sont multipliées. Ils cherchent notamment une éventuelle trace d’eau sur Mars. 

L’eau a toujours été un moteur majeur de l’exploration du système solaire. Essentielle à la formation de toute vie connue, la preuve d’une présence d’eau stable ailleurs pourrait indiquer un environnement au-delà de la Terre. Autrement dit, cela pourrait soutenir la formation de vie extraterrestre. 

L’eau, essentielle à la vie humaine et à toute autre vie connue, continuera de guider l’exploration des scientifiques du système solaire et au-delà. En attendant, une IA imagine l’eau sur Mars. Ces images permettent de visualiser à quoi pourrait ressembler la planète rouge avec de l’eau.

Les scientifiques se sont aussi concentrés sur la quête de l’eau sur la Lune. Il s’avère que la lune est dépourvue d’atmosphère significative. L’eau liquide ne peut donc pas exister à sa surface. Toute glace d’eau exposée à la lumière du soleil se transforme rapidement en vapeur, puis se décompose en oxygène et en hydrogène.

De l’eau aurait coulé sur Mars il y a 2 milliards d’années

L’image de Mars avec l’eau imaginée par l’IA aurait été une réalité à en croire les chercheurs. Les chercheurs de l’Institut Technologique de Californie (The California Institute of Technology ou Caltech) ont utilisé le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA pour étudier la surface de la planète et en arriver à cette conclusion. 

De l’eau de surface aurait laissé derrière elle des minéraux salins il y a à peine 2 milliards d’années. Mars avait autrefois des rivières et des étangs. Cela fait de la planète un habitat potentiel pour la vie microbienne. Au fur et à mesure que son atmosphère s’est amincie au fil du temps, cette eau s’est évaporée, laissant le monde désertique gelé que MRO explore aujourd’hui.

Alors que la forme de certains réseaux de vallées permettait de supposer que de l’eau a pu couler sur Mars, les gisements de sel fournissent les premières preuves minérales confirmant la présence d’eau liquide. Les scientifiques ont cartographié la présence de dépôts de chlorure de sel laissés par l’eau courante.

Les chercheurs utilisent les données collectées par MRO de la NASA qui orbite autour de la planète rouge depuis 2006. Cette découverte soulève de nouvelles questions sur la durée de vie microbienne qui aurait pu survivre sur Mars, si jamais elle s’était formée. Sur Terre en tout cas, là où il y a de l’eau, il y a de la vie.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *