speedfold ia pliage linge

L’IA bat le record de pliage de linge : la vidéo qui fait divorcer

Les chercheurs de l’UC Berkeley ont créé un robot IA capable de plier le linge en un temps record. Découvrez sa démonstration en vidéo, et comment cette invention pourrait simplifier le quotidien.

Plier le linge n’est pas une partie de plaisir. Grâce aux chercheurs de l’AUTOLAB de l’UC Berkeley, cette corvée pourrait bientôt appartenir au passé.

L’équipe a développé une méthode robotique pour plier les habits intitulée SpeedFolding, et vient de battre le record de vitesse. Grâce à la technologie de vision par ordinateur, à un réseau de neurones dénommé BiManual Manipulation Network (BiMaMa-Net), et à une paire de bras industriels robots, le système peut plier 30 à 40 vêtements disposés aléatoirement en une heure.

pcloud black friday 2022

Il faut environ deux minutes à SpeedFolding pour plier un vêtement. Ceci peut paraître long par rapport à un humain, mais les précédentes méthodes n’atteignaient que 3 à 6 pliages par heure. Le record a donc été explosé.

L’un des premiers robots plieurs à deux bras

En tant que scientifiques, les chercheurs ont abordé le problème du pliage de linge de façon très technique. Selon eux, « plier les vêtements de façon fiable et efficace est un défi de longue date pour la manipulation robotique, à cause de la dynamique complexe et de l’espace de configuration à haute dimension des vêtements ».

Pour faire simple, les vêtements se froissent facilement et peuvent être éparpillés dans toute la chambre. C’est pourquoi les chercheurs ont créé un système à deux bras capable de repasser un vêtement puis de le plier.

Auparavant, les précédentes méthodes de pliage de linge robotiques utilisaient principalement un seul bras. Ceci explique l’énorme augmentation de vitesse offerte par SpeedFolding.

Un réseau de neurones entraîné sur 4000 exemples

Par ailleurs, le réseau de neurones BiMaMa-Net a appris à plier le linge après avoir étudié 4300 exemples. Il s’agissait aussi bien de démonstrations humaines que de pliages assistés par une machine.

Désormais, le robot industriel associé à cette IA peut plier les vêtements depuis une position initiale aléatoire en moins de 120 secondes avec un taux de succès de 93%.

De plus, SpeedFolding peut appliquer ce qu’il apprend à des vêtements de différentes matières, formes ou couleurs que les habits sur lesquels il a été entraîné.

Le système commence par examiner l’état initial de l’habit, à l’aide d’une caméra. Il calcule comment l’attraper avec ses deux bras, pour atteindre la prochaine étape du processus de pliage.

Le prix à payer pour ne plus s’occuper du linge

Le robot industriel utilisé pour ce projet est un ABB YuMi doté de pinces, étendues par une petite dent imprimée en 3D pour améliorer sa saisie. Une telle machine coûte environ 58 000 dollars.

Par conséquent, ce système robotique ne risque pas de s’inviter dans tous les foyers. Nous allons devoir continuer à nous occuper de nos corvées pendant encore quelques années…

Toutefois, sur le long terme, cette technique pourrait trouver sa place dans la robotique domestique. D’ici peu, des robots seront commercialisés auprès du grand public et pourront appliquer cette méthode.

Pour l’heure, en guise d’applications potentielles pour cette technologie, l’équipe de scientifiques mentionne la fabrication de textile, la logistique, les laveries industrielles, la santé et l’hôtellerie.

Les chercheurs ayant participé à ce projet sont Yahav Avigal, Tamim Asfour, Torsten Kröger et Ken Goldberg de l’UC Berkeley, et Lars Berscheid du Karlsruhe Institute of Technology. Ils présenteront SpeedFolding à l’IROS2022, qui se tiendra la semaine prochaine à Kyoto.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Êtes-vous intéressés par les robots domestiques ? Quelles sont les applications possibles pour une telle technologie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest