Intel rachète Granulate Cloud pour faire face à la concurrence

Granulate Cloud est une entreprise israélienne. Elle est réputée dans la conception de logiciels IA, en vue d’une maximisation de performance au niveau du cloud.

C’est dans le journal israélien Haaretz que la nouvelle parut. Intel aurait conclu la reprise de Granulate Cloud, en date du 31 mars dernier. Bien que la valeur de la transaction soit restée secrète, on estime qu’elle frôle les 650 milliards de dollars.

Granulate et son IA optimisateur de cloud

« L’optimisation de la charge de travail informatique pour le cloud », voilà le domaine de prédilection de la startup. Granulate mise, en effet, sur son IA qui s’imprègne du fonctionnement des serveurs de data centers. Cette IA va être entraînée, ce qui accroîtra les performances du serveur. Cela permettra de réduire la latence des applications, mais aussi minimiser l’usage du microprocesseur. Une amélioration du temps de réponse de l’ordre de 40 % est ainsi prévue. L’entreprise revendique, par ailleurs, une réduction des coûts de 60 % ainsi qu’un allégement de la charge de travail imposée.

Désormais, Granulate trouvera sa place dans le « Datacenter and AI Group » d’Intel. Sa vice-présidente, Sandra Rivera confirme même une éventuelle compatibilité entre le logiciel d’optimisation autonome de pointe de Granulate et les charges de travail de production de son entreprise. Elle précise, par ailleurs, que le client n’aura pas à « apporter des modifications à son code », générant ainsi « une valeur matérielle et logicielle optimisée pour chaque client de cloud et de data centers ».

Cette acquisition permettra à Intel d’acquérir une toute autre sorte de technologie que la sienne. C’est l’occasion pour l’entreprise de diversifier les outils qu’elle présente à sa clientèle, en matière de gestion de trafic.

Granulate, un outil stratégique pour Intel

Compte tenu de la concurrence Nvidia – Intel, Granulate pouvait très bien intéresser Nvidia. La société israélienne s’inscrirait ainsi dans la course aux rachats de startups des deux entités. Toutefois, si Intel est aujourd’hui en pleine progression, ce n’est plus le cas de Nvidia et AMD. Eux, ont une certaine longueur d’avance.

Intel se veut ainsi miser sur les logiciels pour se différencier de ces deux rivaux. C’est ce que souligne Pat Gelsinger et Greg Lavender, respectivement PDG et directeur de la technologie au sein du groupe. Le responsable général du « Software and Advanced Technology Group » déclare même : « Nous construisons notre portefeuille d’outils d’optimisation logicielle offrant des capacités flexibles et évolutives qui nous permettent de répondre à la demande croissante de l’ère du calcul omniprésent ».

Intel et Israél, une relation qui ne date pas d’aujourd’hui

Cette fois-ci, c’est The Register qui évoque les faits. Certes, Intel utilisera Granulate pour compléter son serveur Xeon. Mais il faut aussi souligner qu’il s’agit du résultat d’une collaboration entre l’entreprise israélienne et Intel, qui a débuté en 2019. La reprise n’est ainsi qu’une suite logique à cela. Notons, par la même occasion, que Granulate n’est pas la première startup acquise par Ital dans l’Etat hébreu. Il y a aussi Mobileye et Tower Semiconductor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest