Accueil > Cloud computing > JEDI Cloud : le Pentagone fait référence à Star Wars dans un mémo surréaliste
jedi cloud pentagone star wars cloud computing

JEDI Cloud : le Pentagone fait référence à Star Wars dans un mémo surréaliste

Le JEDI Cloud aurait pu être le nom du futur cloud de l’armée américaine. Dans un curieux mémo stratégique publié le 4 janvier 2018, un responsable du Pentagone a glissé de nombreuses références à la célèbre saga Star Wars. Le document a toutefois été rapidement supprimé et remplacé.

Dans un contexte militaire toujours plus compétitif, l’armée américaine craint de perdre son avantage technologique face à la Chine et à la Russie. Le problème auquel sont confrontés les Etats-Unis est notamment la séparation des données en silos, notamment entre chaque service militaire, qui empêche le partage d’informations en temps réel au sein de l’armée.

Pour remédier à ce problème, le Pentagone souhaite migrer ses données vers le Cloud Computing. Dans ce contexte, le Deputy Defense Secretary Pat Shanahan était chargé de rédiger un mémo pour préparer le déploiement de cette adoption du Cloud Computing, une initiative qui devrait coûter au gouvernement américain plusieurs milliards de dollars.

JEDI Cloud et C3PO au coeur de la stratégie cloud computing du Pentagone

c3po pentagone jedi cloud

Malgré le coût de ce projet, Shanahan a choisi de faire preuve d’une étonnante légèreté dans son mémo publié le 4 janvier 2018. Le numéro 2 du Pentagone est même allé jusqu’à glisser des jeux de mots en référence à Star Wars dans son rapport.

Le responsable annonçait ainsi la mise en place d’un nouveau « Central Cloud Computing Program Office », aussi appelé « C3PO ». Ce nouveau bureau aurait pour rôle de prendre en charge le « Joint Entreprise Defense Infastructure Cloud », ou « JEDI Cloud ». Toujours selon le mémo, « C3PO est autorisé à utiliser les fonds nécessaires pour créer le JEDI Cloud ».

JEDI Cloud : un responsable militaire un peu trop fan de Star Wars ?

pat shanahan pentagone star wars cloud

Pour rappel, dans la saga Star Wars, le personnage de C3PO est un droïde protocolaire fabriqué par le héros Anakin Skywalker. Les JEDI sont quant à eux les chevaliers d’un noble ordre chargé de protéger la paix et la justice au sein de la République Galactique en utilisant les pouvoirs de la Force.

Pat Shanahan s’est-il laissé emporter par sa passion pour Star Wars en rédigeant son mémo ? Sortait-il d’une séance en famille de Star Wars : Les Derniers Jedi ? Ces références étaient-elles une façon implicite de comparer les Etats-Unis à la République Galactique menacée par l’Empire du côté obscur ?

JEDI Cloud : un mémo supprimé une heure après sa publication

jedi cloud pentagone mémo disparition

Nous ne le saurons probablement jamais. Ce qui est certain, c’est que ce mémo a été supprimé une heure après sa publication. Selon le porte-parole de Shanahan, Navy Captain Jeff Davis, le document avait été publié par erreur. On peut en déduire qu’il s’agissait peut-être d’une simple « private joke » qui n’était pas supposée sortir du bureau de Shanahan. Quoi qu’il en soit, cette anecdote ne joue clairement pas en la faveur du Pentagone en termes de crédibilité.

Dans un nouveau mémo publié le 8 janvier 2018, le C3PO a été renommé plus sobrement « Cloud Computing Program Manager » ou CCPM. La référence au « JEDI Cloud » a quant-elle à elle tout simplement disparu… dans la Force ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend