Accueil > Analytics > Big Mac et Big Data : McDonald’s acquiert Dynamic Yield pour 300 millions $
mcdonald's big data dynamic yield

Big Mac et Big Data : McDonald’s acquiert Dynamic Yield pour 300 millions $

McDonald’s annonce l’acquisition de la startup Dynamic Yield pour une somme estimée à 300 millions de dollars. Cette startup spécialisée dans le Big Data va permettre au géant du fast food de personnaliser l’expérience proposée par les bornes Drive de ses restaurants.

Le Big Data peut conférer un avantage compétitif aux entreprises, et les géants n’hésitent pas à investir des sommes colossales pour profiter de cet atout. Nouvelle preuve aujourd’hui avec l’acquisition de la startup Dynamic Yield par McDonald’s.

Le prix de cette acquisition n’a pas été communiqué officiellement, mais les sources proches du dossier parlent d’un montant de 300 millions de dollars. Il s’agirait donc de la plus importante acquisition réalisée par McDonald’s depuis 20 ans.

Basée en Israël, Dynamic Yield aide ses clients à créer ” une expérience en ligne personnalisée dans le style d’Amazon “. Parmi ses clients, la startup compte des entreprises des secteurs du tourisme, du e-commerce, de la finance ou encore des médias. Malgré cette acquisition, Dynamic Yield continuera à opérer comme une entreprise indépendante. Elle servira toujours ses clients existants, et en acceptera de nouveaux. Elle continuera aussi à améliorer sa technologie de personnalisation.

McDonald’s veut personnaliser son Drive grâce au Big Data

mcdonald's mcdrive

De son côté, McDonald’s compte utiliser cette technologie pour personnaliser les menus proposés par ses fameuses bornes Drive. En fonction de la météo, du trafic actuel du restaurant ou encore des menus les plus en vogue, les clients recevront des suggestions différentes. De plus, la borne pourra recommander des produits additionnels en fonction de ce que le client a déjà choisi.

La célèbre chaîne de fast food a testé cette technologie dans plusieurs restaurants américains en 2018. Elle compte déployer ce système dans toutes ses enseignes américaines en 2019, puis à l’internationale. De plus, ” McDo ” envisage d’intégrer le Big Data à ses autres produits numériques tels que les kiosques self-service ou son application mobile.

Comme l’explique le CEO de McDonald’s, Steve Easterbrook, la technologie et les données sont en effet des éléments essentiels du ” Velocity Growth Plan ” lancé en 2017 par l’entreprise. Il s’agit d’une initiative visant à améliorer l’expérience des clients en leur offrant davantage de confort.  Cette vision intègre notamment la personnalisation de l’expérience.

Au fil des prochaines années, il est probable que les concurrents directs de McDonald’s adoptent eux aussi le Big Data. On peut donc s’attendre à ce que l’expérience proposée par les fast food soit de plus en plus personnalisée.

Dans un avenir plus lointain, on peut imaginer des burgers conçus sur mesure par une intelligence artificielle en fonction des préférences, de la morphologie ou même de l’humeur du client…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend