Microsoft

Microsoft : cette décision va envoyer des millions de PC à la déchetterie

Pour inciter les utilisateurs à passer à Windows 11, Microsoft mettra fin aux mises à jour gratuites de Windows 10 en 2025. Dans ce cas, si votre PC utilise Windows 10, il risque bientôt de devenir obsolète.

Le 14 octobre 2025 marquera une étape importante pour les utilisateurs de Windows 10. Microsoft a annoncé l’arrêt des mises à jour gratuites après cette date. Cette stratégie vise à encourager l’adoption de Windows 11, la nouvelle version de son système d’exploitation. Mais quelles sont les conséquences de cette décision ?

D’abord, pour rester à jour, les utilisateurs de Windows 10 devront payer pour des mises à jour. Cela implique un coût supplémentaire pour les consommateurs, avec un tarif encore non précisé. De plus, cette décision pourrait signifier la fin de la route pour de nombreux ordinateurs actuellement en service.

Risque de gaspillage massif d’ordinateurs selon Canalys

D’après Canalys, un cabinet d’analyse, cette décision pourrait entraîner un gaspillage colossal. Leur étude révèle que plus de 240 millions d’ordinateurs pourraient être jetés. Ce total inclut les ordinateurs actuellement utilisés ainsi que ceux déjà produits mais invendus. Pour passer à Windows 11, un composant spécifique, le TPM 2.0, est requis, et il est absent dans de nombreux modèles actuels.

Aussi, les ordinateurs privés de mises à jour deviennent vulnérables aux failles de sécurité. Afin de remédier à ce problème, Microsoft propose des mises à jour payantes pour Windows 10 jusqu’en 2028. Néanmoins, cette solution ne résout pas complètement le problème de l’obsolescence programmée.

En effet, un ordinateur sur cinq risque de devenir obsolète dans les prochaines années. En plus, les restrictions sur les mises à jour empêchent le don d’ordinateurs fonctionnels à des associations caritatives.

Microsoft influence le marché des ordinateurs et soulève des défis importants

Cette décision de Microsoft influence aussi le marché des ordinateurs. Selon les prévisions de Canalys, le marché des PC connaîtra une croissance de 8% en 2024, stimulée par la sortie attendue de Windows 12 à l’été 2024.

En parallèle, la fin du support de Windows 10 pourrait également dynamiser les ventes de nouveaux modèles. Toutefois, cette évolution risque d’avoir un coût environnemental élevé.

Le secteur informatique se prépare à d’importants changements. Les utilisateurs devront choisir entre investir dans des mises à jour ou acquérir de nouveaux appareils. Cette situation met en évidence le besoin d’une démarche plus durable et responsable dans l’industrie technologique.

La décision de Microsoft soulève des interrogations sur l’obsolescence programmée et son impact écologique. Des appareils encore fonctionnels pourraient être écartés simplement parce qu’ils ne sont plus mis à jour. Cette réalité souligne l’importance de reconsidérer notre relation avec la technologie et son cycle de vie.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *