Moon Sniper

Le sniper de Lune du Japon se réveille soudain après 10 jours de coma

Le pays du soleil levant vient d’affirmer sa lancée dans la course à la Lune. Son exploration robotique, « Moon Sniper », s’est réveillée après un problème d’alimentation. Cet appareil va partager de nouvelles images précises du sol lunaire. Les scientifiques espèrent en tirer des données détaillées concernant notre satellite naturel. Comme quoi, le Japon ne cessera jamais de nous surprendre.

Actuellement, le Japon est le cinquième pays à avoir posé un appareil sur la Lune. Il a alors une place considérable dans la course à l’espace. Pourtant, le chemin n’a pas été facile pour les ingénieurs japonais. Leur dernière innovation, « Moon Sniper », s’est éteinte subitement après l’alunissage. Il s’agissait probablement d’un problème d’alimentation. Mais tout n’est pas perdu. « Moon Sniper » vient de sortir de son coma, et il commence déjà sa mission sur la Lune.

La JAXA a tout prévu sur Moon Sniper, sauf…

L’Agence Japonaise d’Exploration Aérospatiale (JAXA) avait installé plusieurs technologies innovantes sur « Moon Sniper ». Ses panneaux solaires figurent parmi les avancées de cet explorateur robotique. Ces éléments vont alimenter l’appareil durant ses missions lunaires.

Toutefois, l’explorateur lunaire s’est retrouvé dans une mauvaise direction peu de temps après l’alunissage. Les panneaux solaires n’étaient plus opérationnels. La JAXA n’a pu compter que sur la batterie d’origine. Mais cette dernière avait une puissance très limitée. Il était difficile de continuer la mission dans ces conditions.

Mais ce n’est pas la fin du monde. La JAXA a affirmé qu’elle avait éteint volontairement « Moon Sniper » pour qu’il puisse recharger sa batterie. Ce processus a duré 10 jours.

« Nous avons réussi à établir la communication avec Smart Lander for Investigating Moon la nuit dernière et qu’elle avait repris ses opérations ». Cette publication de la JAXA sur X est la nouvelle tant attendue. Désormais, « Moon Sniper » va continuer ses missions sur la Lune.

Une base de données massive pour prochaines recherches sur la Lune

« Moon Sniper » a. k. a “Le sniper de Lune du Japon” a pris des dizaines d’images de la surface lunaire. En tout, l’équipe japonaise a rassemblé plus de 257 photos. Ces données contiennent des représentations de l’alunissage, et celles capturées par « Moon Sniper » après son réveil. Et ce n’est pas tout, les spécialistes japonais ont étudié le relief lunaire en se basant sur ces clichés.

Le rocher « Toy Poodle » a attiré l’attention de l’équipe de chercheurs. Et elle va focaliser une partie de la recherche sur cet élément. D’ici peu, nous pourrons en savoir un peu plus sur l’origine de la Lune.

Et d’autres indices conduisent les études vers la genèse de notre satellite naturel. Les scientifiques vont aussi se concentrer sur les cratères lunaires. En effet, ce sont des traces des impacts de météorites. L’analyse des minéraux va donner des informations précieuses sur les premières années de la Lune.

Les Japonais sont satisfaits de leur avancée. Pour les prochaines missions, ils prévoient d’améliorer davantage leur engin pour éviter les incidents lors de l’alunissage. On attend alors les prochaines innovations de la JAXA sur ce sujet. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *