La NASA construit un ascenseur pour la Lune : un nouveau système d’alunissage

La NASA construit un ascenseur pour la Lune : un nouveau système d’alunissage

Un ascenseur pour aller sur la Lune ? Ceci ne relève aucunement d’un scénario de science fiction, mais bien d’un projet de la NASA qui entre dans le cadre de sa prochaine mission lunaire. C’est grâce à ce système que les astronautes prévoient de de passer de leur vaisseau spatial à la surface lunaire, et vice-versa.

L’ascenseur de la NASA : à la fois système d’alunissage et station de résidence sur la Lune

La NASA travaille avec SpaceX dans le développement d’un système d’atterrissage humain (human landing system ou HLS) Starship. Il s’agit d’un modèle d’ascenseur pour l’alunissage des astronautes lors de la prochaine mission lunaire, Artémis III.  

Starship transportera non seulement deux membres de l’équipage sur la Lune, mais leur servira également de résidence pendant environ une semaine pendant qu’ils explorent le pôle sud de l’astre.

L’ascenseur transportera l’équipement et les astronautes entre les quartiers d’habitation du Starship, près du sommet de l’atterrisseur, et la surface lunaire sur laquelle les astronautes effectueront l’exploration de la Lune.

Premier test pour les astronautes

Les astronautes de la NASA Nicole Mann et Doug Wheelock ont récemment testé une maquette de l’ascenseur au siège de SpaceX à Hawthorne, en Californie. La démonstration leur a permis d’interagir avec le système et de fournir des commentaires du point de vue de l’équipage.

Lors du test, les astronautes portaient des combinaisons spatiales pour avoir une idée des défis de mobilité auxquels ils seront confrontés au cours de leur voyage. Les commandes des loquets des portes et le déploiement de la rampe font aussi partie des éléments testés.

Les astronautes ont également évalué l‘espace nécessaire au déplacement des équipements lors de ce test. Mann et Wheelock ont effectué le test sur un modèle simplifié du HLS, mais affirment que la plateforme est déjà exactement la même.

Mission Artemis III : quelques bons à savoir

Artemis III serait la première mission d’alunissage en équipage de la NASA depuis Apollo 17, en 1972. Il s’agit par ailleurs d’une mission spéciale une mission spéciale car elle permettra à la première femme astronaute et au premier astronaute de couleur d’aller sur la Lune.

L’équipage passera 7 jours à effectuer des études scientifiques sur la Lune, sur son pôle sud notamment. Les scientifiques pensent que de la glace est enfouie dans les cratères de cette région sombre et froide encore inexplorée.

Ils convoitent cette ressource naturelle qui pourrait fournir de l’eau potable, de l’oxygène et du carburant pour fusées pour les futures missions, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle ère dans les vols spatiaux. La NASA espère construire à terme une base lunaire habitable.

Lancement prévu en 2025, mais des retards probables

La NASA a initialement prévu le lancement de la mission Artemis III en 2025. Néanmoins, début décembre dernier, le Government Accountability Office ou GAO (l’organisme d’audit, d’évaluation et d’investigation du Congrès des États-Unis) rapporte que l’alunissage pourrait être reporté en 2027.

Dans son rapport, le GAO suggère des défis persistants dans le développement du système d’atterrissage humain (Space X) et des combinaisons spatiales (Axiom Space) qui pourraient être à l’origine de cet éventuel retard de lancement.

Bien que 2025 (vers la fin de l’année) reste l’objectif officiel du lancement d’Artemis III, la NASA a fait allusion à la possibilité de reconsidérer le calendrier des vols. Cependant, l’agence n’a pas encore officiellement annoncé de modifications au plan de mission.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *