Mozilla acquiert Fakespot : Firefox va permettre d'identifier les faux avis

Mozilla acquiert Fakespot : Firefox va permettre d’identifier les faux avis

Mozilla vient d’acquérir Fakespot, une startup qui propose un outil conçu pour identifier les faux avis et les commentaires les moins fiables sur les sites e-commerce. Mozilla introduira bientôt cette nouvelle fonctionnalité à Firefox.

Mozilla part en guerre contre les faux avis avec Fakespot

Certaines des plus grandes plateformes de e-commerce ont déjà mis en place des outils pour analyser et supprimer les faux avis. Les sites ont également lancé le système des avis vérifiés. Cela signifie que l’auteur du commentaire a effectivement acheté le produit sur le site où il a rédigé l’avis.

Malgré les efforts déployés pour lutter contre les faux avis, les vendeurs trouvent toujours les moyens de contourner le système. Beaucoup n’hésitent pas à embaucher une armada de rédacteurs pour produire une grande quantité de faux avis. D’autres proposent des articles gratuits en échange des avis positifs, voire élogieux.

En sachant que les avis jouent un rôle important dans les décisions d’achat des consommateurs, comment s’assurer de la fiabilité des recommandations ? Pour aider les utilisateurs à détecter les manipulations, Mozilla va intégrer Fakespot, un détecteur de faux avis qu’il a récemment acquis, à Firefox.

Des avis fiables pour prendre une décision plus éclairée

Mozilla vient de finaliser l’achat de Fakespot, une startup américaine fondée en 2016 qui a développé une plateforme d’authentification de données en ligne. La solution proposée par la société analyse les avis écrits sur les sites de e-commerce et fournit aux acheteurs potentiels une note basée sur l’authenticité de l’avis.

En aidant les consommateurs à détecter les faux avis, Fakespot leur permet de prendre une décision d’achat plus éclairée en plus d’améliorer leur expérience d’achat. L’outil a toujours été disponible en tant qu’extension de navigateur de bureau pour Firefox et de nombreux autres navigateurs. Après son acquisition par Mozilla, l’outil continuera de fonctionner comme à l’habitude, mais bénéficiera par la suite de nombreuses améliorations.

« Fakespot continuera à fonctionner sur tous les principaux navigateurs Web et appareils mobiles, et l’équipe Mozilla investira pour continuer à améliorer l’expérience Fakespot pour ses nombreux utilisateurs dévoués », explique Steve Teixeira, directeur des produits de Mozilla.

Des faux avis exacerbés par l’IA

Pour les acheteurs, les avis devraient a priori atténuer les incertitudes sur la qualité d’un produit acheté en ligne que le consommateurs ne peut voir directement ni tester. Mais dans la mesure où ces avis peuvent faire ou défaire la réputation d’un produit ou d’une marque, les vendeurs ont tendance à les manipuler. 

Ces derniers temps, la production de faux avis a particulièrement été exacerbée par les outils d’IA générative comme ChatGPT. L’implémentation de Fakespot à Firefox et les projets d’amélioration de l’outil interviennent au bon moment. Il faut savoir que les vendeurs créent de faux avis pour booster leurs ventes, mais pas seulement. Ils peuvent aussi user de cette stratégie pour dénigrer les concurrents. 

Dans l’un ou l’autre cas, Mozilla veut lutter contre cette pratique tout en étant conscient qu’il serait presque impossible d’éradiquer complètement le problème. En plus de l’utilisation des outils de détection de faux avis, les consommateurs peuvent prendre le temps de recouper les informations sur plusieurs sites et plateformes de e-commerce. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *