royal mint nft

NFT : le Royal Mint va frapper un token officiel pour le Royaume-Uni

Le gouvernement du Royaume-Uni annonce la création d’un NFT par le Royal Mint : l’organisme chargé d’imprimer la Livre Sterling. Un tournant majeur pour l’industrie des NFT et la crypto-économie…

Les NFT sont en passe de révolutionner l’économie mondiale, et le Royaume-Uni ne compte pas rater le coche. Notre voisin d’outre-Manche a fondé sa puissance économique sur le libéralisme, et tient à rester tourné vers le futur et le progrès.

Dans ce contexte, le Trésor de Sa Majesté annonce avoir demandé au Royal Mint de créer un NFT en guise  » d’emblème d’une approche tournée vers l’avenir «  qu’il souhaite adopter concernant les cryptomonnaies et les blockchains. Ce projet surprenant vient d’être annoncé par John Glen, Secrétaire Economique du Trésor. Davantage de détails seront communiqués prochainement.

Ce n’est pas la première fois qu’un pays crée ses propres NFT. Par exemple, l’Ukraine a récemment lancé des NFT dont les ventes permettent de soutenir la résistance contre l’invasion russe.

Toutefois, l’annonce du Royaume-Uni est particulièrement importante. Tout d’abord, elle émane du plus haut niveau du gouvernement britannique.

En outre, cette frappe de NFT sera effectuée par l’entité en charge d’imprimer la devise officielle du pays. Le Royal Mint est en effet l’organisme qui frappe et imprime la Livre Sterling. Il est peu probable qu’un NFT ou une autre cryptomonnaie remplace la livre, mais il s’agit d’un tournant pour le domaine des tokens non-fongibles.

Après la Bourse, le Royaume-Uni se rêve en capitale européenne de la crypto-économie

Le manque de détails peut laisser penser qu’il s’agit d’un coup de communication, visant à placer le Royaume-Uni en épicentre de l’innovation financière et de la crypto-économie. Toutefois, le gouvernement britannique semble réellement prendre ce sujet au sérieux. Le Trésor a demandé une task force d’élaborer «  un statut légal pour les organisations autonomes décentralisées (DAO) « .

Le gouvernement a de nombreux projets, et le Trésor envisage aussi de réguler certains stablecoins. Il travaille aussi pour permettre aux entreprises de cryptomonnaies de tester leurs produits et services au sein d’un environnement contrôlé grâce à un  » bac à sable règlementaire « .

En attendant de nouvelles annonces officielles, la porte est ouverte à toutes les théories concernant ce projet de NFT. Il pourrait s’agir d’un token de collection destiné aux passionnés britanniques des cryptomonnaies, ou d’un NFT unique qui serait précieusement gardé au Buckingham Palace ou à la Tower of London…

En France, un tel projet ne risque pas de voir le jour puisque nous n’avons plus de monnaie souveraine. Néanmoins, l’Union européenne travaille toujours sur un projet d’euro numérique se rapprochant d’une cryptomonnaie de type stablecoin. Pour plus d’informations, découvrez notre dossier complet dédié à l’euro numérique. Si vous souhaitez créer vos propres NFT, consultez notre guide complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest