Salto netflix

Salto : pourquoi le Netflix français risque de se fermer bientôt ?

Tout le monde se demande actuellement, le service de streaming français Salto fermera-t-il ses portes avant la fin du mois ? Néanmoins, la décision est entre les mains de leurs gérants TF1, France Télévisions et M6. Ces derniers se réuniront alors à ce sujet.

Fermeture prochaine de Salto : toujours pas de décision officielle

Les dernières actualités sont chaque jour de plus en plus surprenantes. En fait, apparemment, le Netflix français Salto risque de se fermer et ce, pour bientôt. Va savoir les raisons. En effet, quelques jours auparavant, la Lettre A a affirmé que son nouveau DG Rodolphe Belmer désire se retirer. Pourtant, jusqu’à ce jour, à TF1, « aucune décision n’est prise », du moins, officiellement sur le véritable sort de Salto. A rappeler que le service de streaming français Salto est une collaboration entre ses trois gérants TF1, France Télévisions et M6. M6 a de son côté déclaré que l’ensemble du groupe n’a pas de stratégie préétablie. Et en ce qui concerne France Télévisions, c’est notamment le scepticisme qui prend place.

A l’heure actuelle, le service compte moins d’un millions d’abonnés. Dès lors, Thomas Follin, dirigeant du service de streaming, tente de défendre Salto. Pour cela, il assure que les abonnés sont plutôt fidèles. En fait, ces derniers utilisent la plateforme pendant une durée variant de 2h10 à 2h30. Et que, en outre, 60 % des utilisateurs sont âgés de moins de 35 ans.

pcloud black friday 2022

Qu’est-ce-qui pousse à cette mesure si radicale ?

En fait, il y a quelques jours, Delphine Emotte, directrice de France Télévisions a été auditionnée en commission des affaires culturelles à l’Assemblée nationale. Durant cette audition, Emotte a déclaré aux députés qu’elle cherchait une somme de 45 millions d’euros. C’est selon elle, en guise du bouclage du budget 2023 de France Télévisions. Pourtant, quand il y a de ça un an, Delphine Emotte annonçait qu’elle voulait se retirer de l’alliance Salto, ses partenaires de France Télévisions lui proposaient exactement cette même somme. A cette époque, la directrice anticipait la fusion de TF1 et de M6. Et malheureusement, celle-ci n’aura finalement pas lieu.

Un acteur du dossier au Monde a expliqué qu’il y a trois cas possibles. Soit, dit-il, aucun des trois actionnaires ne remet l’argent. Dans ce cas, il va devoir liquider. Soit, le trio arrive à s’entendre pour renforcer la plate-forme. Néanmoins, ce second cas est le moins probable, selon encore l’acteur. Soit, poursuit-il, l’un des partenaires ou un acteur extérieur rachète les parts des autres. Il peut s’agir d’un producteur par exemple, mais c’est sûr qu’il devra avoir les reins solides. Bien que la fermeture est jusqu’à ce jour l’option la plus potentielle, reste à voir lequel de ces trois scénarios sera le sort de Salto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest