text-to-pokemon ia

Text-to-Pokémon : cette IA géniale vous laisse créer vos Pokémon

Text-to-Pokémon est une IA permettant de créer des Pokémon à partir de textes. Il est possible d’entrer le nom d’un personnage, d’une célébrité ou même une description physique pour laisser l’intelligence artificielle générer des monstres de poche dans le pur style de la célèbre franchise de Nintendo. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet outil génial, et comment l’utiliser !

Depuis plusieurs mois, les générateurs d’image Text-to-Art basés sur l’IA connaissent un succès viral. De MidJourney à DALL-E, ces outils permettent de créer automatiquement de formidables dessins à partir de quelques mots. Pour tout savoir à ce sujet, consultez notre guide complet sur les IA Text-to-Art.

Ces intelligences artificielles sont exploitées par les graphistes et les designers, et un architecte l’a même utilisé pour créer les gratte-ciels du futur. Toutefois, ces programmes suscitent aussi la controverse comme lorsqu’un dessin créé par l’IA a gagné une compétition d’art dans le Colorado.

De plus, ces IA étant entraînées sur des images existantes, elles peuvent causer des problèmes de droit d’auteur. C’est la raison pour laquelle Getty a banni ce type de contenu de sa banque d’images…

Cependant, loin des polémiques et autres débats, le chercheur en machine learning Justin Pinkney de Lambda Labs a créé un synthétiseur d’images qui va mettre tout le monde d’accord : Text-to-Pokémon.

Comme son nom l’indique, cet outil utilise l’IA pour créer un nouveau Pokémon à partir d’une description textuelle. Il peut s’agir de simples mots, d’un objet ou même du nom d’une célébrité ou d’un personnage célèbre.

Il suffit d’entrer un texte, et le modèle d’intelligence artificielle génère automatiquement un personnage dans le pur style Pokémon en puisant dans sa base de données d’images et de légendes.

Une version de l’IA Stable Diffusion entraînée sur Pokémon

Ce programme est exécuté avec une API sur Replicate, la plateforme permettant d’entraîner ses propres modèles de machine learning et de les exécuter sur le cloud. Il s’agit d’une version du générateur d’image IA Stable Diffusion, entraînée spécifiquement sur Pokémon.

Pour créer le modèle, Justin Pinkney a « affiné » Stable Diffusion en l’entraînant sur Pokémon en guise de jeu de données. L’IA a été entraînée sur des images BLIP légendées de Pokémon avec deux GPU NVIDIA RTX A6000 sur le Lambda GPU Cloud pendant environ 15 000 étapes.

Selon le chercheur, « Stable Diffusion est un excellent modèle généraliste, mais obtenir un certain style de résultat peut être difficile et requiert habituellement beaucoup de prompt engineering ». Le « prompt engineering » consiste à modifier les textes entrés à de nombreuses reprises jusqu’à ce que l’IA produise un résultat satisfaisant en termes de style ou d’apparence.

En guise d’alternative, l’expert explique que « l’affinage du modèle lui-même est une approche simple pour se focaliser seulement sur ce que vous voulez, à condition d’avoir des données ». Grâce à ce processus, Text-to-Pokémon génère uniquement des Pokémon.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le processus d’affinage de Stable Diffusion pour Text-to-Pokémon, Justin Pinkney a publié une explication complète sur GitHub à cette adresse.

Un créateur de Pokémon sans aucune limite

Si certaines IA Text-to-Art posent des limites et censurent certains contenus, à l’instar de MidJourney et DALL-E, ce n’est pas le cas de Stable Diffusion sur lequel est basé Text-to-Pokémon. Cet outil entièrement open source n’a aucune restriction.

Il est donc possible de laisser libre cours à son imagination, d’utiliser des personnes célèbres comme modèle de départ, et de créer autant de Pokémon qu’on le souhaite en se basant sur tout et n’importe quoi. La liberté est absolue.

Comme avec tous les générateurs d’images IA, les résultats peuvent être très réussis ou au contraire complètement à côté de la plaque. Quoi qu’il en soit, cet outil est extrêmement divertissant.

En guise d’exemple sur le site web, Pinkney a utilisé le personnage de Yoda dans Star Wars. Outre des noms de personnages fictifs ou existants, il est tout à fait possible d’entrer une description physique du Pokémon que vous souhaitez créer.

exemples text to pokemon

Comment utiliser Text-to-Pokémon ?

Pour créer vos propres monstres de poche avec Text-to-Pokémon, rien de plus simple. Il suffit de vous rendre sur le site web et de vous connecter avec GitHub. Vous pouvez ensuite entrer votre texte et de laisser l’IA générer l’image.

Vous devrez patienter environ 56 secondes avant que l’image soit produite. Pour augmenter les chances d’obtenir un résultat satisfaisant, vous pouvez choisir « 4 » dans le champ « num_outputs » pour générer quatre images au lieu d’une.

Les meilleurs Pokémon créés par l’IA

Sans surprise, Text-to-Pokémon déchaîne internet. Voici une sélection des meilleures créations partagées sur les réseaux sociaux, avec des textes allant de Jesus Christ à Sonic le Hérisson en passant par des idées plus grivoises…

https://twitter.com/matt1986_wilson/status/1574310900600815616?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1574310900600815616%7Ctwgr%5E05e8eecb38f9510e67efee8e72451622ee7e10b3%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.creativebloq.com%2Fnews%2Ftext-to-pokemon-ai-art-generator

https://twitter.com/jobarfcreepy/status/1574312809856307201?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1574312809856307201%7Ctwgr%5E05e8eecb38f9510e67efee8e72451622ee7e10b3%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.creativebloq.com%2Fnews%2Ftext-to-pokemon-ai-art-generator

https://twitter.com/MURDERLAWLS/status/1574512325796716554?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1574512325796716554%7Ctwgr%5E05e8eecb38f9510e67efee8e72451622ee7e10b3%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.creativebloq.com%2Fnews%2Ftext-to-pokemon-ai-art-generator

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest