tiktok rend débile

TikTok programmé pour rendre les Français débiles ? Révélations choquantes

TikTok est-il conçu par la Chine pour abrutir les Occidentaux, notamment les plus jeunes ? De plus en plus d’études semblent le confirmer, et c’est en réalité bien pire que vous ne l’imaginez. Voici pourquoi vous devez garder vos enfants loin de cette application !

Avez-vous déjà eu l’impression que tout le contenu mis en avant sur TikTok est totalement stupide ? Je n’utilise pas ce réseau social, mais chaque fois que l’on me partage une vidéo qui en provient, il s’agit d’un challenge débile, d’une théorie du complot ou d’une chorégraphie ridicule…

Si vous avez vous aussi ce sentiment, ce n’est peut-être pas (uniquement) parce que vous devenez vieux et que vous êtes hermétique aux codes des nouvelles générations.

En réalité, TikTok est bel est bien programmé pour abrutir les masses en Occident. C’est tout du moins ce que suggèrent plusieurs enquêtes

Développée par l’entreprise Bytedance, basée à Pékin, TikTok est rapidement devenue l’appli mobile la plus populaire dans le monde depuis son lancement international en 2017.

Douyin : le TikTok intelligent réservé à la Chine

Toutefois, il existe aussi une version locale et réservée aux Chinois : Douyin. Les deux applications sont pratiquement identiques, à l’exception d’une différence majeure : les utilisateurs de Douyin âgés de moins de 14 ans doivent obligatoirement utiliser le « mode adolescent ».

Ce mode limite l’utilisation à 40 minutes par jour entre 6 heures du matin et 22 heures, afin de s’assurer que les jeunes aient un temps de sommeil suffisant. Le scrolling est également interrompu par un délai obligatoire de 5 secondes.

Et plus important encore : les ados voient uniquement du contenu « inspirant » spécialement sélectionné. Comme l’explique Nicolas Chaillan, ancien développeur logiciel en chef pour l’Air Force américaine, « l’algorithme est totalement différent ».

Alors que les Américains et les Européens sont exposés à des tendances virales absurdes comme des défis dangereux ou des danses sexualisées, les jeunes chinois sont nourris de vidéos promouvant le patriotisme, la cohésion sociale et les aspirations personnelles.

L’algorithme de Douyin fait met en avant du contenu historique, scientifique et éducatif, tandis que celui de TikTok « pousse nos citoyens à regarder des vidéos de danse stupides avec pour but principal de faire de nous des imbéciles ».

En parcourant rapidement Douyin, on découvre par exemple des vidéos faisant l’éloge d’enseignants, des expériences scientifiques à la maison ou encore un homme résolvant un Rubik’s cube les yeux bandés.

L’équivalent numérique du Fentanyl

C’est donc une atmosphère aux antipodes de celle qui nous est proposée, toxique et avilissante. Cela s’explique par le fait que Bytdedance est en grande partie contrôlée par le Parti Communiste Chinois.

L’application a fait ses preuves en tant qu’outil de propagande domestique. Elle fait office de ligne de communication directe avec la jeunesse chinoise, et diffuse massivement des messages pro-Chine.

Cela explique probablement en partie les grandes différences d’aspirations entre les jeunes Occidentaux et Chinois. Alors que le métier d’influenceur est l’ambition de carrière la plus populaire parmi les ados Américains, les étudiants chinois rêvent de devenir astronautes.

Interrogé par l’émission américaine 60 Minutes, l’ancien employé de Google et fondateur de Humane Technology, Tristan Harris, estime que « c’est pratiquement comme s’ils reconnaissent que cette technologie influence le développement des enfants, et font une version domestique positive tandis qu’ils envoient la version opium au reste du monde ».

D’ailleurs, cette pratique rejoint celle des expéditions massives de Fentanyl depuis la Chine vers les États-Unis. Cette drogue ravage l’Amérique, au même titre que TikTok abrutit les foules…

C’est la raison pour laquelle certains experts qualifient TikTok de « poignard pointé vers le coeur des États-Unis ». Si Bytedance est capable de mener une ingénierie sociale pour des résultats positifs sur les enfants de son pays, elle est tout aussi capable de cultiver les résultats négatifs sur les nations rivales

La plus grande arme de propagande jamais créée par la Chine ?

D’après Chaillan, même si l’application n’a pas été développée spécialement comme un outil pour la propagande chinoise, elle en est clairement devenue un : « c’est potentiellement la plus puissante arme de manipulation de masse et de désinformation créée par le PCC ».

À titre indicatif, les adolescents et enfants du monde entier regardent en moyenne 91 minutes de vidéos TikTok par jour. Cela offre à Bytedance un accès sans précédent aux yeux, coeurs, et esprits de jeunes gens.

Les études menées en Chine révèlent que des zones du cerveau associées à l’addiction s’illuminent sur les scans cérébraux quand les adolescents regardent des vidéos TikTok.

Selon le psychologue Jean Twenge, « l’algorithme TikTok derrière la page For You est connu pour être particulièrement collant, donc quand les enfants commencent à regarder des vidéos ils reçoivent un flux constant ».

De son côté, le professeur de marketing Scott Galloway de l’Université de New York estime qu’il est inévitable que la Chine exploite TikTok pour analyser les habitudes des jeunes Américains : « ils seraient stupides de ne pas le faire ».

Il avoue lui-même que « si j’étais un membre du PCC et que j’avais pour but de diminuer l’influence de l’Amérique dans le monde, je mettrais insidieusement en avant du contenu reflétant l’Amérique sous son plus mauvais jour. Je pense que c’est ce qu’ils font actuellement ».

Un grave danger pour la santé mentale des jeunes

En outre, l’application s’avère être un terreau fertile pour les problèmes psychologiques. On constate une prolifération de contenu néfaste pour la santé mentale, et elle peut même provoquer un syndrome contagieux similaire à celui de la Tourette chez les jeunes femmes.

Certaines études semblent même indiquer qu’elle a engendré un pic de diagnostics de troubles de l’attention et d’hyperactivité. Bien pire qu’un canal de propagande, c’est donc un véritable poison pour nos cerveaux.

C’est d’autant plus inquiétant qu’une étude de Google révèle que 40% de la Gen Z utilise TikTok ou Instagram comme moteur de recherche principal. Leur principal portail d’accès à internet est donc potentiellement contrôlé par la Chine…

Un outil d’influence politique qui menace la démocratie

Toujours selon Chaillan, cette influence pourrait avoir de graves conséquences pour la démocratie : « TikTok est maintenant l’une des principales plateformes publicitaires en Europe et aux États-Unis, offrant un contrôle total au PCC sur le contenu promu. C’est probablement assez pour influencer les futures élections ».

Face à cette menace, de nombreuses voix s’élèvent contre TikTok. En 2022, le commissaire de la FCC Brendan Carr a demandé à Apple de supprimer TikTok de l’App Store, mais la Pomme a refusé.

Cela s’explique probablement par la forte dépendance de la marque aux usines chinoises. Néanmoins, de nombreux États américains ont décidé de mener l’enquête sur l’impact de l’appli sur les jeunes, 18 prévoient de la bannir ou de la restreindre, et l’Inde l’a totalement interdite.

TikTok sert du contenu idiot aux Occidentaux, selon le fondateur de LastMinute

En mai 2023, le président de la Chambre du Commerce Britannique a affirmé que TikTok sert volontairement du contenu « simplet » aux Occidentaux tout en donnant des vidéos éducatives et motivantes aux jeunes chinois.

Également fondateur de LastMinute.com et ancien membre du conseil d’administration de Twitter, Baroness Martha Lane Fox estime que l’application « érode l’ambition et la motivation » en bombardant les Occidentaux de contenu addictif.

Selon The Telegraph, il confirme que ByteDance met au contraire en avant des vidéos de « maths, science, espace et invention » sur Douyin.

Malgré cela, il n’appelle pas à bannir l’application au Royaume-Uni et en Europe, comme ont pu le faire l’Inde ou l’État du Montana. Il recommande en revanche de faire preuve d’une extrême prudence.

De son côté, TikTok affirme que ces accusations sont « simplement fausses ». Un porte-parole déclare aussi que bannir l’application est contraire au Premier Amendement de la Constitution des États-Unis sur la liberté individuelle.

Au-delà de diffuser du contenu abrutissant, TikTok est soupçonné par le FBI et d’autres agences d’être utilisé comme outil d’espionnage par la Chine

Et vous, que pensez-vous de TikTok ? Laissez-vous vos enfants l’utiliser ? Avez-vous l’impression que le contenu mis en avant par l’algorithme est stupide ? Exprimez-vous en commentaire !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

1 commentaires

1 commentaire

  1. Pointer du doigt TikTok, biensûr, tout en omettant de signaler que les chinois ne sont que des « suiveurs ».
    Que pensez-vous de Facebook ? Surtout d’Instagram ?
    Du contenu débile et hypersexualisé, de la manipulation d’informations à l’échelle mondiale, des « fermes » de propagande que louent les dictateurs pour leurs « réélections » identifiées, connues et situées dans des contrées très démocratiques : Égypte, Israël, Émirats, Arabie-Saoudite, Russie…
    Combien de fois Zücker a t-il était appelé (et rappelé) au congres américain ?
    J’arrête car, sur ce sujet, des centaines d’articles ont déjà été rédigés, des lanceurs d’alertes nous ont prévenus, des investigations menées et qu’est ce qu’il en a resulté? RIEN.
    Donc, interdisons TikTok !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *