villes pays startups ia

Top des meilleures villes et pays pour lancer votre startup IA

Vous envisagez de créer votre startup d’intelligence artificielle, ou de décrocher un poste dans ce secteur ? Découvrez quels sont les meilleurs villes et pays pour vous lancer dans cette aventure…

L’intelligence artificielle s’annonce comme la technologie la plus révolutionnaire de la décennie à venir. Partout dans le monde, de nombreuses personnes cherchent ainsi à lancer leur startup IA et vous en faites peut-être partie.

Toutefois, certains pays et villes s’érigent déjà en leaders dans ce domaine. Ces lieux jouissent d’une capacité à produire des experts en technologie et à exploiter pleinement le potentiel de l’IA.

Leurs atouts peuvent être des investissements massifs de la part du gouvernement, une mentalité des citoyens tournée vers l’avenir, une main-d’oeuvre éduquée, des universités d’élite ou encore des coûts avantageux pour la création d’entreprise. À travers ce dossier, découvrez quels sont les meilleurs endroits dans le monde pour lancer votre startup IA.



Los Angeles et San Francisco, Californie, États-Unis

Mieux connu pour son rôle dans l’industrie du cinéma, Los Angeles est aussi l’un des hubs de startups IA des États-Unis. Les entreprises innovantes y trouvent un environnement propice à leur développement.

Parmi les points forts de LA, on peut citer la plus large force ouvrière des États-Unis et deux des ports les plus actifs au monde. Ceci favorise les entreprises du transport, les producteurs de biens de consommation ou les fabricants d’électronique à la pointe de la technologie.

D’ailleurs, même Hollywood adopte désormais les innovations dans le domaine de l’IA pour améliorer ses effets spéciaux ou accroître l’efficacité de son marketing…

Plus au nord de l’État, San Francisco n’est pas en reste. La Silicon Valley accueille plus de 2000 entreprises high-tech sur environ 80 000 km². Les universités de Stanford et UC Berkeley ont permis à SF de se forger la réputation de capitale technologique.

Néanmoins, il est vrai que d’autres villes américaines où l’innovation bat son plein mettent à mal l’hégémonie de la vallée. C’est le cas de New York, Boston, Austin et Seattle

Austin, Texas, États-Unis

austin texas

Quel que soit le domaine, la ville d’Austin au Texas est aujourd’hui considérée comme l’un des meilleurs endroits pour créer une entreprise aux États-Unis. Des géants comme Google et Facebook y ont d’ores et déjà migré. Apple prévoit d’y ouvrir un camping à 1 milliard de dollars. On y retrouve aussi des leaders de l’IA comme Hypergiant ou Spark Cognition.

Cette ville bénéficie d’une main d’oeuvre très éduquée, grâce notamment à l’University of Texas qui produit chaque année de nombreux experts en technologie. De plus, les charges sont particulièrement basses par rapport aux autres grandes villes américaines puisque vous ne paierez ni impôts personnels ni impôts sur les entreprises.

Pour toutes ces raisons, Austin devient peu à peu la capitale américaine de l’innovation. Au cours des prochaines années, elle devrait continuer à confirmer son statut. Si vous êtes tentés par l’ouverture d’un business chez l’Oncle Sam, cette ville est actuellement le meilleur choix.

New York, États-Unis

new york

En 2019, New York accueillait plus de 7000 entreprises high-tech selon Forbes. Peu à peu, la ville de la côte est américaine se développe et rattrape la Silicon Valley située à l’opposé des États-Unis.

La Grosse Pomme jouit notamment d’une économie très diversifiée et d’une proximité avec le marché européen. Ce sont ces atouts qui attirent de plus en plus d’experts et de startups IA à NYC.

Des géants comme Apple, Amazon, Facebook et Google y accueillent de plus en plus d’employés. Il peut donc s’agir d’une excellente alternative à San Francisco et Los Angeles pour les experts européens désirant travailler ou entreprendre aux États-Unis…

Seattle, États-Unis

seattle

À un jet de pierre de la Californie, Seattle profite elle aussi d’une aura de cité high-tech. C’est notamment ici qu’Apple a fait l’acquisition de la startup Xnor.ai considérée par Forbes comme l’une des entreprises IA les plus prometteuses.

L’Université de Washington produit de nombreux experts, et les entreprises peuvent directement les recruter. D’ici 2035, la population de Seattle devrait augmenter de 31%. Les entreprises qui s’y implantent dès maintenant ont donc tout à gagner…

Boston, États-Unis

boston

Dans un avenir proche, Boston pourrait bel et bien devenir la capitale mondiale de l’IA. On y retrouve déjà des entreprises de renommée mondiale comme iRobot, Boston Dynamics et Amazon Robotics.

Si cette ville américaine peut sembler ” boudée ” par les géants comme Amazon, Google, Facebook et Apple, elle peut se vanter d’avoir sa propre écurie de champions.

Le MIT a annoncé l’ouverture d’une nouvelle université spécialisée dans l’IA pour un budget d’un milliard de dollars. De même, la Northeastern University a reçu 50 millions de dollars à investir dans la recherche en intelligence artificielle. Enfin, le Khoury College of Computer and Information Sciences profite d’une croissance fulgurante.

Pékin, Chine

La Silicon Valley californienne est connue dans le monde entier. Cependant, son équivalent chinois, Zhongguancuu, hub technologique de Pékin, n’a pas à rougir en comparaison.

On y retrouve les deux meilleures universités chinoises, et de nombreux centres d’incubation pour les startups. Au total, ce quartier de la capitale chinoise regroupe 9000 entreprises high-tech.

C’est par exemple ici qu’est basé Baidu, le champion chinois de l’IA. De même, les QG régionaux de Microsoft ou Google sont implantés à cet endroit. Selon les analystes de IDC, Pékin compte parmi les meilleures villes pour les startups IA. En 2019, elle en comptait plus de 1000.

En 2017, la Chine dévoilait son plan en trois étapes pour devenir le leader mondial de l’intelligence artificielle d’ici 2030. Au fil des dix ans à venir, le pays compte également développer une industrie de l’IA dont la valeur dépassera 150 milliards de dollars.

Shanghai, Chine

shanghai

La Chine a déjà dépassé les États-Unis dans le domaine de l’IA sur de nombreux points et devrait s’imposer comme leader incontesté dans les années à venir.

Avec plus de 24 millions d’habitants et plusieurs millions d’entreprises technologiques, Shanghai est considérée comme la capitale chinoise de l’innovation. De nombreux entrepreneurs et professionnels choisissent de s’implanter dans cette vaste cité.

C’est la raison pour laquelle les startups IA fleurissent au fil des mois. La majorité des spécialistes en intelligence artificielle chinois sont basés à Shanghai. C’est notamment le cas des ingénieurs en vision par ordinateur, reconnaissance du discours, neuroscience…

Singapour

Singapour est souvent considérée comme l’une des villes les plus avancées socialement, économiquement, mais aussi technologiquement. Les technologies de la Smart City, de l’internet des objets ou du Big Data y sont déjà adoptées massivement.

L’intelligence artificielle est également au coeur des préoccupations du gouvernement et des citoyens de la cité-État. L’IA est déployée à Singapour dans de nombreux domaines.

Singapour est aussi considérée comme la ville la mieux préparée à faire face à la révolution de l’IA, et aux risques de biais et de confidentialité qui y sont liés.

De même, les habitants de Singapour considèrent l’IA comme une technologie positive pouvant améliorer leur qualité de vie et leur quotidien. Les startups dédiées à cette nouvelle technologie peuvent donc profiter d’un cadre bienveillant, et recevoir le soutien du gouvernement et des investisseurs…

Montreal, Québec, Canada

En tant que ville francophone, Montreal peut être un excellent choix pour lancer votre startup d’intelligence artificielle. La capitale du Québec accueille en son sein le MILA Institute, avec lequel ont travaillé de nombreux géants de la tech comme IBM et Google qui y ont tous deux investi plusieurs millions de dollars dans la recherche.

Montreal s’est hissée en tête du classement du Financial Times pour la qualité de son intelligence artificielle, surpassant 20 autres grandes villes du Canada et d’Amérique du Nord. Plusieurs leaders du domaine y sont implantés, tels que Google, Microsoft, IBM, Facebook, DeepMind, Borealis.AI, Huawei et Samsung. De plus, Ericsson y a récemment lancé son accélérateur IA.

Toronto, Ontario, Canada

toronto

Si vous êtes attiré par le Canada, mais que la francophonie n’est pas un critère indispensable, Toronto représente un excellent choix. En 2019, la ville canadienne a cumulé plus de postes dans le secteur de la technologie que New York et San Francisco combinées.

Au coeur de cette cité, capitale de l’Ontario, adjacent à New York, on retrouve notamment les laboratoires de recherche de Nvidia, Samsung, Thomson Reuters, General Motors ou Amazon.

Ce dernier y a récemment ouvert des locaux pour accueillir 600 emplois dans le domaine du Cloud. De même, Google, Nvidia et Accenture y ont établi ensemble le Vector Institute. Cet institut, spécialement dédié au développement de l’intelligence artificielle à Toronto, est dirigé par Geoffrey Hinton surnommé ” le Parrain de l’IA “.

De même, Alphabet compte créer sa propre Smart Cityà l’intérieur de Toronto via sa filiale Sidewalk Labs. Au fil des années à venir, Toronto devrait s’imposer comme l’un des hubs mondiaux de l’IA et de la high-tech…

Londres, Royaume-Uni

londres

La capitale britannique cherche elle aussi à se hisser en hub mondial de l’intelligence artificielle. En mai 2019, le Royaume-Uni a dévoilé son plan ” AI Sector Deal “ visant à lui permettre de parvenir à ses fins.

L’un des principaux objectifs de cette stratégie est d’atteindre un budget de recherche et développement équivalent à 2,4% du PIB d’ici 2027. Il s’agirait également d’investir 406 millions de livres sterling dans les formations universitaires dédiées.

À l’heure actuelle, Londres accueille déjà la majorité des entreprises britanniques dédiées à l’IA. Parmi elles, on compte notamment DeepMind, Babylon Health, Cleo, Mindtrace, Kwiziq ou Swiftkey. La maison-mère de Google, Alphabet, compte également y établir son nouveau QG qui devrait accueillir plus de 7000 employés.

Par ailleurs, en 2019, le London Datastore regroupait déjà plus de 800 ensembles de données utilisés par plus de 50 000 chercheurs et entreprises par mois. Enfin, selon Forbes, Londres cumule davantage de startups et de programmeurs que n’importe quelle autre ville dans le monde. Et cette tendance devrait se poursuivre…

Danemark

Le Danemark est probablement l’un des pays d’Europe les plus avancés technologiquement. On y trouve des entrepreneurs en avance sur leur temps, des chercheurs en Machine Learning de renommée mondiale, et de nombreuses startups innovantes.

Le Danemark est considéré comme l’une des capitales mondiales de l’IA, où se rassemble l’élite mondiale des chercheurs, des techniciens et des entrepreneurs. Le pays se distingue aussi par une éthique irréprochable dans le domaine du business.

Enfin, le gouvernement danois a mis en place une stratégie nationale pour l’intelligence artificielle. D’ici 2025, le pays compte devenir leader mondial dans l’utilisation éthique et responsable de l’IA…

Paris, France

Et si, finalement, la meilleure ville où créer startup IA était notre bonne vieille capitale française ? La France produit certains des plus éminents experts en intelligence artificielle, tels que Yann Le Cun de Facebook, Luc Julia de Samsung ou Olivier Bousquet de Google.

Si certains de ces ” cerveaux ” se font happer par les États-Unis ou d’autres superpuissances, la France émerge peu à peu comme un hub d’intelligence artificielle. On compte en France près de 70 laboratoires d’intelligence artificielle, et beaucoup sont concentrés dans la Ville lumière.


Au fil des dernières années, les géants de la tech ont ouvert leurs propre laboratoire à Paris. C’est le cas de Facebook, Google, Samsung, Huawei, IBM, ou encore Microsoft.

En outre, en 2019, Emmanuel Macron a dévoilé son plan à 1,5 milliard d’euros pour faire de la France un centre mondial d’intelligence artificielle. L’objectif est notamment d’ouvrir des instituts spécialisés, et de favoriser la recherche et l’entrepreneuriat dans ce domaine.

La France et Paris ont souvent mauvaise réputation pour les entrepreneurs. Les loyers y sont chers et la fiscalité française peut être cruelle. Cependant, lancer votre startup dans cette ville au rayonnement international peut être un pari d’avenir…