Cylab transforme les données du trafic réseau en musique

Cybersécurité : transformer les données du trafic réseau en musique

Des scientifiques de CyLab travaillent depuis des années pour trouver des moyens de détecter plus facilement les anomalies du trafic réseau. Il y a quelques années, le groupe de recherche a développé un outil de visualisation de données qui permettait de voir les modèles de trafic réseau. Et aujourd’hui, l’équipe a trouvé un moyen de les entendre.

Les données de cybersécurité sous forme de musique ?

Les analystes en cybersécurité traitent une énorme quantité de données, en particulier lors de la surveillance du trafic réseau. Si l’on devait imprimer les données sous forme de texte, une seule journée de trafic réseau équivaudrait à un annuaire téléphonique bien épais. Et détecter une anomalie serait comme chercher une aiguille dans une botte de foin. « C’est un océan de données », déclare Dr. Yang Cai, scientifique principal des systèmes de CyLab. 

Cai travaille depuis des années sur comment détecter plus facilement les anomalies du trafic réseau. Il y a quelques années, lui et son groupe de recherche ont développé un outil de visualisation de données qui permettait de voir les modèles de trafic réseau. Dans une nouvelle étude présentée cette semaine à la Conférence sur les facteurs humains appliqués et l’ergonomie, Cai et deux coauteurs ont montré comment les données de cybersécurité peuvent être entendues sous forme de musique. Lorsqu’il y a un changement dans le trafic réseau, il y a un changement dans la musique.

Une sonification pour rendre les données plus attrayantes

Cai et son équipe voulaient articuler des schémas normaux et anormaux à travers la musique. Il ajoute que le processus de sonification (l’utilisation de l’audio pour percevoir les données) n’est pas nouveau. Mais la sonification pour rendre les données plus attrayantes pour l’oreille humaine. Les chercheurs ont expérimenté plusieurs algorithmes de « cartographie sonore » différents, transformant des ensembles de données numériques en musique avec diverses mélodies, harmonies, signatures rythmiques et tempos.

Cylab transforme les données du trafic réseau en musique

Bien que tout cela semble quelque peu compliqué, les chercheurs ont découvert qu’il n’était pas nécessaire d’être un musicien qualifié pour pouvoir entendre les changements dans la musique. L’équipe a créé de la musique à l’aide des données de trafic réseau d’un véritable réseau de distribution de logiciels malveillants et a présenté la musique à des non-musiciens. Ces derniers étaient capables de reconnaître avec précision les changements.

Explorer les données de cybersécurité avec des lunettes de réalité virtuelle

Cai espère qu’un jour, un analyste pourra explorer les données de cybersécurité avec des lunettes de réalité virtuelle présentant la visualisation de l’espace réseau. Lorsque celui-ci se rapproche d’un point de données individuel ou d’un groupe de données, la musique représentant ces données deviendrait progressivement plus audible. L’idée, dit-il, est d’utiliser tous les canaux sensoriels humains pour explorer cet espace cyberanalytique.

Les coauteur de cette étude de sonification, Jakub Polaczyk et Katelyn Croft étaient tous deux étudiants de Cai et élèves du Collège des beaux-arts de Carnegie Mellon. Ils sont musiciens de formation, contrairement à Cai qui déclare que ce type de collaboration interdisciplinaire illustre parfaitement les forces de la CMU (Carnegie Mellon University, Département universitaire à Pittsburgh, Pennsylvanie). 

Pin It on Pinterest