Accueil > Cloud computing > IaaS > Migration : Virtustream privilégie l’approche multicloud
virtustream multicloud

Migration : Virtustream privilégie l’approche multicloud

Le 6 septembre 2018 à Londres, Virtustream, un spécialiste de la migration d’applications critiques dans le Cloud a présenté sa stratégie pour les années à venir. Cette filiale de Dell compte aider les entreprises à adopter une approche multicloud.

Racheté par Dell en 2015 pour 1,2 milliard de dollars, Virtustream est un spécialiste de la migration dans le cloud d’applications critiques pour les entreprises. Il a d’abord développé un outil consacré à la sécurité : ViewTrust. Il s’agit d’une solution de reporting de conformité réglementaire au sein des organisations publiques puis privées avec l’application du GDPR, Hipaa (Secteur santé).

Des outils calibrés pour évaluer la performance dans le Cloud

D’abord consacré à la mise en place de la sécurité, Viewtrust est devenu un moyen de faciliter la gestion des risques. La solution dispose de plus de trente certifications concernant principalement la cybersécurité.

Ainsi, la société s’est orientée peu à peu dans la mesure de performance dans le Cloud et l’optimisation des performances des applications d’entreprise stratégiques. Pour cela elle a mis au point son logiciel Xtream.

Xtream mesure la consommation CPU et de mémoire vive alloué aux machines virtuelles, le logiciel évalue également la consommation de bande passante et d’espace de stockage afin d’assurer que “les charges de travail ne manquent pas de ressources quelque soit le type de traitement de données ou le volume de données écrites”, peut-on lire sur le site. Elle a mis au point sa propre unité de calcul de consommation qui permet aux clients de ne payer que ce qu’ils consomment. Ces métriques sont utilisées pour définir les SLA (ou Service Level agreement), les contrats passés entre un fournisseur de Cloud et son client afin de garantir un certain niveau de performance. Les SLA peuvent concerner les performances des infrastructures, du système d’exploitation ou encore des bases de données. Selon la communication de Virtustream, “Les entreprises IT peuvent exécuter des applications existantes, notamment des applications de production SAP, Oracle et Microsoft et des applications personnalisées dans le Cloud avec des contrats de niveau de service structurés de manière à couvrir la disponibilité de l’infrastructure”.

Ces deux outils software ne sont qu’une partie de son activité. Outre ses logiciels de gestions et ses services managés, Virtustream a construit sa réputation sur son offre Cloud en mode IaaS. La société s’adresse aux grands groupes industriels, aux spécialistes de la santé et aux organisations gouvernementales. Virtustream propose des solutions de Cloud public, de cloud privé et de Cloud hybride. Cette multiplicité des types d’hébergement d’applications représente pour la société autant d’étapes essentielles avant l’adoption massive d’un Cloud à grande échelle.

Vers une simplification de la migration dans le Cloud

changement virtustream

La filiale de Dell s’est particulièrement spécialisée dans la migration des applications critiques vers le Cloud. Aujourd’hui, c’est l’activité que la société souhaite avant tout développer. Selon une étude menée auprès de ses clients, moins de 10 % des charges de travail ont migré vers le Cloud.

Évidemment, Dell s’occupe de la gestion du stockage avec ses nombreux outils et ses produits hardware. En revanche, Virtustream possède 22 datacenters en propre, ce qui lui permet d’héberger les applications critiques de ses clients de façon sécurisée.

Cette activité concerne avant tout les environnements SAP (Hana), Oracle et Microsoft. Certifié auprès de ces entreprises, Virtustream promet à ses clients de réduire le temps de la migration et d’assurer la continuité du service après la fin de cette opération qui peut s’avérer délicate.

Cela répond aux problématiques des clients qui migrent leurs applications principalement pour des raisons de performance et de coûts. Coca-Cola, Cargill, Smithfield ou encore le gouvernement américain sont quelques-uns des clients qui selon les chiffres de Virtustream bénéficient de réduction des coûts de plusieurs millions de dollars. C’est la même approche appliquée par VMware, une autre filiale de Dell.

Multicloud : Virtustream analyse les problématiques

Maintenant bien consciente des avantages, des inconvénients et des risques que peut entraîner la migration, Virtustream veut orienter son activité vers le multicloud.

Les différentes études et les clients expriment le besoin de ne pas mettre leurs billes dans le même sac, pourrait-on dire vulgairement. Certaines applications critiques ont besoin d’un type de Cloud qu’un autre outil ne supportera pas forcément. Ainsi, il faut pouvoir avoir accès à différents fournisseurs tout en faisant en sorte de faciliter la communication entre ces différentes entités.

Virtustream veut ainsi éviter la captivité envers un fournisseur et faciliter la compatibilité des différents cloud public que ce soit celui d’un “hyperscaler”, de type Google, Microsoft ou AWS avec des cloud hybrides ou privés comme ceux qu’elle fournit à ses clients. C’est pour l’entreprise un marché majeur. Selon elle, 90 % des entreprises utiliseront à l’avenir trois fournisseurs de Cloud différents ou plus.

Témoins d’un changement de paradigme économique et technologique, les dirigeants de Virtustream sont conscients des différentes problématiques de leurs clients. Premièrement, il convient, dans la plupart des cas modifier l’architecture sur lequel repose les applications au moment de la migration. La deuxième problématique rencontrée par les clients n’est autre que la vitesse de migration. Dans le premier cas, Virtustream compte minimiser la restructuration des architectures software. Elle se repose sur la conception d’API ouverte qui facilite la migration et le support des applications critiques en mode multicloud.

Dans le deuxième cas, elle promet de réduire le temps de migration de moitié par rapport aux solutions concurrentes. Pour cela, elle vante ses connaissances avancées des architectures des plateformes de SAP, Oracle et Microsoft. De plus, l’outil Virtustream Advisor permet de mesurer la consommation des ressources, de l’énergie et ainsi de planifier la migration des services et des données sur le cloud. Finalement, Virtustream compte réduire le temps de migration des applications critiques de 11 à 5, voire 4 semaines.

Approche Multicloud : être prêt dans moins de trois ans

approche multicloud virtustream

Selon Rory Read, CEO de Virtustream et directeur des opérations de Dell Boomi, la migration d’applications critique en mode multi Cloud n’en qu’à ses débuts. “Si nous participions à un match de football nous serions qu’aux dix premières minutes de jeu. Cela vient juste de commencer. Quand nous arriverons à la mi-temps, dans environ deux ans la capacité à gérer le multicloud sera très indispensable. C’est pour cela que nous voulons être prêts. Dans les 36 prochains mois, nous allons donc renforcer nos offres en ce sens”.

Deepak Patil, Senior Vice President Produit et Technologie chez Virustream voit un troisième point important pour les clients : la compatibilité entre les différents cloud. “Nos clients se demandent quels fournisseurs fonctionnent le mieux avec tels autres fournisseurs afin qu’ils puissent parier sur la plateforme Cloud. Les fournisseurs eux-mêmes veulent savoir quelles autres plateformes fonctionnent avec la leur. Nous vous nous positionner comme l’entreprise qui sera capable de recommander au mieux les entreprises Cloud et les utilisateurs finaux.

Pour réussir sur ce marché du multicloud, la filiale de Dell EMC entend développer sa présence à l’international. Installée aux États-Unis, en Asie et dans la région EMEA, elle prévoit d’implanter sur les marchés des pays de l’Est. Sa stratégie de fidélisation repose selon ses dirigeants sur un suivi client le plus qualitatif possible. Le directeur commercial appelle ses plus gros clients tous les mois.

Ainsi, ils évoquent les points d’améliorations possibles suivant les besoins des entreprises. À l’avenir, il s’agira d’augmenter le panier moyen par client en se concentrant dans un premier temps sur la migration des applications reposant sur la plateforme Hana. Virtustream travaillera ensuite à migrer les applications médicales, gouvernementales et les outils secondaires des entreprises.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photo : Twitter Virtustream

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend