Wasm : Quelle est cette technologie ? Pourquoi est-ce le futur du cloud ?

Une nouvelle technologie de langage informatique fait son apparition. Elle présente bien des avantages. Serait-ce la fin pour JavaScript et le début de l’ère « Wasm » ? 

Wasm, abréviation de « langage WebAssembly » est un nouveau langage informatique, flexible et personnalisé qui -de base- doit être exécuté sur le web. Maintenant, Wasm s’étend aux serveurs. Ce langage pourrait potentiellement prendre la place de JavaScript.

Wasm : une plateforme de langage informatique universel adapté au cloud

Wasm facilite la création de logiciels en réunissant dans une même plateforme tous les langages informatiques disponibles. Le développeur peut choisir à son aise grâce à un format de machine simulé commun. Cette machine fluidifie la communication entre les différents composants de divers langages informatiques.

Au sein des serveurs, Wasm permet également d’insérer sans problème des composants de langages informatiques différents. Le développeur est épargné des problèmes relatifs aux modules complémentaires.

Les systèmes cloud sont particulièrement complexes, interconnectés et dotés de nombreux services. Wasm correspond spécialement au cloud par son adaptation à tout environnement qui prend en charge son exécution.

Sécurité et rapidité

Wasm supprime une grande partie des problèmes liés aux langages. Sa manière de représenter les fonctions est hermétique, il est donc inexploitable. Wasm utilise une zone très sécurisée pour garder la mémoire du programme. Il est impossible d’en sortir ou d’y pénétrer. Ainsi, les hôtes gèrent entièrement toutes les opérations qu’ils souhaitent exécuter sur Wasm. Il leur revient d’en autoriser ou d’en refuser l’accès.

D’autre part, les programmes Wasm bénéficient des efforts en recherche sur les LLVM. Les LLVM sont des machines virtuelles basiques à l’intérieur desquelles une multiplicité de langages informatiques sont compilés. Sur Wasm, cette compilation peut être optimisée en code machine.

SingleStore a pu déployer le Wasm Space Program, un espace virtuel en temps réel dans une base de données. Un des objectifs dans cet univers est d’arriver à la reconstitution de l’énergie et d’anéantir d’autres vaisseaux spatiaux. Pour cela, il faut mobiliser une masse importante de données dont 3 millions de mises à jour de base de données par seconde et un million de navires. En optant pour Wasm pour l’écriture de la stratégie des vaisseaux spatiaux, on évite toute une série de complications habituelles. Il n’y a plus besoin de passer par les mises en cache et l’extraction massive de données au niveau intermédiaire.

Versatilité d’utilisation et proactivité

Wasm n’a pas été conçu uniquement pour le jeu, il permet également l’analyse de sentiments qui n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Comme il est intégré dans la base de données, plus besoin de télécharger chaque ligne de données, ni de faire un aller-retour provoquant un grand mouvement de réseau.

Une communauté a vu le jour, le W3C ou WebAssembly Community Group, et s’active à la standardisation de WebAssembly (WASI). WASI consiste en un interface système regroupant des API standard et des services pour les modules Wasm exécutés sur le serveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest