Accueil > Analytics > Data Analytics > MapR : une levée de fonds pour se positionner à l’international
fonds mapr

MapR : une levée de fonds pour se positionner à l’international

MapR développe un framework de traitement Big Data. Pour accélérer sa croissance, l’entreprise a effectué une levée de fonds de 56 millions de dollars auprès du fonds d’investissement Lightspeed Venture Partners.

Le fonds d’investissement Lightspeed Venture Partners renouvelle sa confiance à MapR, le spécialiste des solutions dérivées d’Apache Hadoop. Ce sixième tour de table permet à l’entreprise née en 2009 de rajouter 56 millions de dollars au total de ses fonds levés : 250 millions de dollars.

Une augmentation de la facturation auprès des clients fidèles

En revanche, MapR n’a pas révélé le montant de sa valorisation qui a augmenté selon Matt Mills, le CEO de l’entreprise. Elle était auparavant valorisée à 500 millions de dollars.
Il faut dire que MapR a également présenté les bons résultats de son deuxième trimestre 2017.

La société a annoncé une croissance de sa facturation de 100 % sur cette période, notamment auprès de ses clients habituels comme SAP, American express et United Healthcare. La solution mêlant base de données en temps réel et espace de stockage massif continue à séduire les entreprises puisqu’elle permet une meilleure analyse des résultats financiers, entre autres.

Une levée de fonds calibrée pour l’internationalisation

L’objectif de MapR est de continuer sa croissance à l’international, notamment au Japon, en Corée du Sud et en Australie. Il s’agit évidemment de gagner en profitabilité, pour l’instant l’entreprise continue de perdre de l’argent. Matt Mills et ses équipes prévoient d’arriver à l’équilibre financier avant la fin de l’année 2018.

Contrairement à un acteur comme Cloudera, notons que l’entreprise n’a pas encore fait son entrée en bourse. Cette opération envisagée de longue date prend davantage de temps que prévu. Interrogé par Forbes, Matt Mills déclare vouloir “prendre le temps” de préparer convenablement l’opération tout en précisant que cette levée de fonds met l’entreprise “dans une bonne position” avant une possible introduction en bourse.

Sources & crédits Source : forbes - Crédit :

Send this to a friend