Cette licorne du Big Data renvoie 20% de ses employés : vers une crise du secteur ?

Cette licorne du Big Data renvoie 20% de ses employés : vers une crise du secteur ?

Cette licorne américaine du Big Data, évaluée à 4,1 milliards de dollars, a récemment annoncé une réduction de ses effectifs d’environ 150 employés, soit 20 % de son effectif. Cette décision évoque-t-elle une crise du secteur ou intervient-elle avec l’efficacité opérationnelle associée aux progrès significatifs dans leur technologie d’IA ? 

Solidifier la situation financière de l’entreprise de Big Data

Dataminr, une société new-yorkaise d’analyse de données, a récemment annoncé une compression du personnel d’environ 150 employés, soit 20 % de son effectif. L’entreprise est particulièrement connue pour ses algorithmes avancés de Big Data qui fournissent des informations prospectives sur les événements mondiaux.

Depuis sa création en 2009, Dataminr s’est distingué par son utilisation innovante du Big Data pour analyser le déluge d’informations sur les réseaux sociaux et diverses autres sources. Ceci, afin de générer des informations sur le déroulement des événements en temps quasi réel.

Ces alertes en temps réel de Dataminr permettent aux organisations des secteurs public et privé d’être informés en premier des événements majeurs dans le monde. Ce qui leur permet de développer des stratégies efficaces d’atténuation des risques et de réagir en toute confiance aux crises.

Alors que l’entreprise semble bien se porter, pourquoi cette compression de personnel ? Selon une communication interne divulguée par le PDG Ted Bailey, les licenciements font partie d’une démarche stratégique visant à solidifier la situation financière de l’entreprise. Une stratégie nécessaire après l’important investissement fait dans sa plateforme d’IA.

Une décision mûrie depuis quelques mois

Cette décision n’était pas totalement inattendue, dans la mesure où des signaux d’une restructuration se profilaient déjà à l’horizon depuis la fin de l’année dernière. La restructuration fait suite au lancement d’une plateforme d’IA de pointe au premier trimestre de cette année.

La société a décidé d’implémenter l’IA prédictive et générative à ses processus pour élargir son offre de produits. Cette nouveauté a nécessité un investissement important. Avec cette compression de personnel, la société s’offre plusieurs années de marge de manœuvre financière et une voie claire vers la rentabilité.  

Cette restructuration « placera Dataminr sur une base financière très solide pour l’avenir », explique Bailey dans une note adressée au personnel. La réduction signalée chez Dataminr intervient au milieu d’une vague de licenciements dans le secteur technologique en 2023.

De grands noms comme ByteDance, Amazon ou encore LinkedIn, ont considérablement réduit leurs effectifs alors qu’ils continuent de faire face à des conditions économiques difficiles. Pour Dataminr en tout cas, ces licenciements s’expliquent par les progrès rapides de sa plateforme d’IA, selon Bailey. Cette situation ne soulève-t-elle pas des préoccupations concernant la sécurité de l’emploi ?

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *