siraj raval tesla bitcoin

Bitcoin : un propriétaire de Tesla mine 800$ par mois avec sa voiture

Le YouTuber Siraj Raval est parvenu à gagner 800 dollars par mois en minant des cryptomonnaies avec sa voiture Tesla. Ce processus est-il réellement rentable ?

Les voitures Tesla sont des véhicules, mais aussi de puissants ordinateurs. Ainsi, nombre de propriétaires de ces bolides modernes tentent d’exploiter leur puissance de calcul pour le forage de cryptomonnaies.

Le YouTuber Siraj Raval basé à San Francisco a essayé toutes les méthodes possibles pour le forage de cryptomonnaies via sa Tesla Model 3 de 2018. Il a exécuté un logiciel de forage de Bitcoin gratuit sur son Apple Mac Mini M1, et a alimenté l’ordinateur en branchant un onduleur au port 12 volts de la console centrale de la voiture. Il a aussi connecté plusieurs GPU à la batterie interne du véhicule.

Ces pratiques ne sont pas sans risques, puisqu’elles annulent la garantie. Toutefois, cette prise de risque valait le coût puisque Siraj Raval est parvenu à générer l’équivalent de 800 dollars par mois en 2021.

De même, le YouTuber Chris Allessi alias K-Man a transformé sa Tesla Model S en un rig de cryptomonnaie depuis 2018. Il a branché un Bitmain Antminer S9 à la batterie de sa voiture, à l’aide d’un onduleur permettant d’ajuster le voltage de la batterie à un niveau compatible avec l’Antminer.

Cet expert a ensuite utilisé le firmware interne du véhicule pour forer des altcoins. A l’aide de l’ordinateur et de l’écran intégrés au véhicule, il a pu naviguer vers une page web configurée spécifiquement pour le forage de Monero.

Un processus vraiment rentable ?

Toutefois, selon Alejandro de la Torre, spécialiste en forage de Bitcoin, le minage depuis une Tesla revient à se connecter à n’importe quelle source d’énergie. Le principal élément à prendre en compte est le prix de l’électricité, et le coût du forage peut donc être moins élevé depuis un véhicule électrique.

De manière générale, le forage de cryptomonnaie consiste à exploiter la puissance de calcul d’une machine pour contribuer au réseau global. Le but est de créer de nouveaux tokens et de valider les transactions existantes. Ceci requiert l’utilisation de logiciels spécialisés pour résoudre des équations mathématiques complexes. Pour faire simple, un ordinateur et de l’énergie sont les seules choses dont vous avez besoin.

Parmi toutes les techniques essayées par Siraj Raval, la plus rentable consiste à combiner l’ordinateur interne d’une Tesla et à brancher des GPU directement au moteur. Cinq GPU sont connectés à la batterie de la Tesla, et un algorithme de hashing est utilisé pour le forage d’ethereum.

Cette méthode fonctionne pour le forage de cryptomonnaies. Toutefois, la rentabilité du processus dépend de la date d’achat du véhicule. Par exemple, Allessi a acheté son véhicule avant janvier 2017 et profite donc du supercharging gratuit et illimité à vie. Il ne paye donc pas l’énergie dépensée pour le forage de Bitcoin.

Néanmoins, la difficulté de forage du Bitcoin a également augmenté. Alors qu’Alessia pouvait générer l’équivalent de 10 dollars en soixante heures en 2018, la même opération lui rapporterait aujourd’hui 1 ou 2 dollars.

Vers des taxis Tesla autonomes, minant du Bitcoin au repos

De son côté, Siraj Raval est plus optimiste. Il doit dépenser environ 10 à 15 dollars pour charger la batterie de sa Tesla, pour 320 miles d’autonomie. Il doit théoriquement la charger environ une fois toutes les deux semaines, pour une facture mensuelle comprise en 30 et 60 dollars.

Il effectue environ 20 heures de forage par jour, et parvient à atteindre le seuil de rentabilité. Le prix des altcoins comme l’Ethereum est très volatil, mais le vidéaste a aussi investi dans d’autres actifs plus stables. Il s’efforce aussi de ne jamais vendre sa cryptomonnaie, afin qu’elle continue à prendre de la valeur au fil du temps. Enfin, Raval a acheté des GPU d’occasion sur eBay pour économiser tant que possible.

A terme, Siraj Raval espère transformer sa Tesla en taxi entièrement autonome continuant à miner des cryptomonnaies entre les courses. Les gains engrangés par le véhicule seront utilisés pour payer ses propres coûts de réparation, d’électricité ou de mises à jour, mais aussi pour investir dans un portefeuille de cryptomonnaies variées…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest