comment gagner argent métavers

Comment gagner de l’argent dans le métavers ? Le guide complet

Comment gagner de l’argent dans le métavers ? Découvrez toutes les méthodes existantes pour tirer profit de la mode du metaverse, des NFT et du Web3 avant qu’il ne soit trop tard !

Le métavers est sans nul doute le buzzword de 2022. Des géants de la technologie aux marques de modes en passant par les concessionnaires automobiles et les compagnies aériennes, les entreprises de tous les secteurs semblent miser sur cette nouvelle technologie.

Pour rappel, un métavers peut être décrit comme une application graphique permettant aux utilisateurs de jouer, de se réunir, de travailler ou de faire des achats. Ce monde virtuel en 3D repose sur les technologies de réalité virtuelle, réalité augmentée et Blockchain.

Les investisseurs n’hésitent pas à injecter des milliards de dollars dans ce marché nouveau, mais une question se pose : comment gagner de l’argent dans le métavers ?

Jouer aux jeux de type « Play to Earn »

Dans le métavers, les jeux de type « Play to Earn » ou crypto gaming offrent aux joueurs l’opportunité de gagner des récompenses en cryptomonnaies. Vous pouvez notamment jouer au poker dans la VR, parier sur des matchs d’eSport, ou jouer à des jeux compétitifs.

Les expériences de ce type restent relativement peu nombreuses à l’heure actuelle, mais devraient se multiplier au fil des années à venir. Il existe déjà des entreprises entièrement dédiées à ce nouveau genre de jeux, dont la startup Admix qui a levé 25 millions de dollars début 2022.

Vendre des habits virtuels en NFT

Dans le métavers de Decentraland, les vêtements pour avatars peuvent être achetés et vendus sous forme de NFT frappés sur une blockchain.

Il existe une véritable demande pour ces habits virtuels appelés « wearables », et les joueurs de Decentraland et d’autres métavers sont prêts à payer très cher pour avoir l’avatar le mieux habillé.

Créer des jeux en VR

Bien évidemment, une bonne façon de gagner de l’argent dans le métavers est de concevoir et de publier du contenu. Vous pouvez par exemple créer un jeu VR.

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir des compétences techniques avancées, grâce à des plateformes de création intuitives comme Horizon Worlds. À condition d’avoir une bonne idée ou un talent pour la narration, vous pouvez facilement créer une expérience et la monétiser.

Organiser des événements dans le métavers

L’événementiel dans le métavers pourrait devenir un immense business. Déjà à l’heure actuelle, des artistes attirent des foules massives et des sommes colossales en organisant des concerts dans le monde virtuel.

D’ailleurs, Warner Music a noué un partenariat avec le métavers The Sandbox dans le but de créer une salle de concert virtuelle. Le célèbre label Death Row Records, récemment acquis par Snoop Dog, compte devenir un label NFT et le célèbre rappeur a déjà acheté un grand terrain dans le métavers.

Vous pouvez organiser vos propres événements payants, ou trouver des sponsors pour un événement gratuit. Même si les visiteurs participent gratuitement, vous pourrez générer un revenu grâce aux sponsors désirant toucher une nouvelle audience.

Une alternative consiste tout simplement à travailler en tant que personnel pour un événement. Par exemple, les destinations touristiques en réalité virtuelle comme un musée ou une galerie d’art nécessiteront des guides pour les visiteurs. De même, les boîtes de nuit auront besoin de personnel de sécurité pour chasser les indésirables.

Créer des NFT

Les NFT ou tokens non-fongibles joueront un rôle majeur dans le métavers, en permettant de certifier la propriété virtuelle. N’importe quel contenu peut être frappé sur la blockchain sous forme de NFT : des musiques, des jeux, des livres, des images…

Les collections de NFT d’images de personnages générés aléatoirement, comme CryptoPunks ou Bored Ape Yacht Club, sont devenues un véritable phénomène de mode et certains de ces tokens se vendent pour plusieurs centaines de milliers de dollars.

Créer votre propre collection NFT et la vendre sur OpenSea peut être une excellente source de revenus dans le métavers. Il existe déjà énormément d’artistes NFT et beaucoup échouent à se distinguer, mais il suffit d’une bonne idée et d’un peu de talent pour faire toute la différence…

Alternativement, vous pouvez tout simplement prêter votre talent de graphiste ou d’illustrateur à une équipe ayant son propre projet. En tant que freelancer, vous serez payé même si le projet échoue et vous pourrez au contraire recevoir un pourcentage sur chaque vente en cas de succès.

Vendre des propriétés virtuelles

L’immobilier est un autre business en plein essor dans le métavers. Les agences les plus renommées du monde se lancent sur ce nouveau marché, car les joueurs de The Sandbox et Decentraland sont prêts à payer extrêmement cher pour s’acheter un terrain dans ces mondes virtuels.

Dans ces deux univers, les utilisateurs peuvent acheter un terrain ou une propriété sous forme de NFT. Dans le futur, de nombreux métavers verront le jour et proposeront d’investir dans l’immobilier. En tant qu’agent, vous pouvez dégager des revenus importants en prenant une commission sur chaque bien vendu par vos soins

Il est aussi possible d’acheter des propriétés pour les revendre plus tard. Par exemple, les parcelles de terrain du métavers Otherside de Yuga Labs étaient initialement vendues pour l’équivalent de 6000 $ et les plus chères valent aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de dollars. Il s’agit toutefois d’un investissement hautement risqué.

Plutôt que de vendre vos terrains virtuels, vous pouvez aussi les louer à des développeurs pour qu’ils y créent des bâtiments, des arènes de gaming, des halls de concert, des bureaux ou autres lieux. Cette stratégie vous permettra de dégager un revenu constant, à condition d’investir une large somme initialement pour acquérir un terrain convoité.

Enfin, si vous avez des compétences en design et en développement VR, vous pouvez créer vos propres propriétés dans le métavers. Bien entendu, chaque univers virtuel à ses propres limites et contraintes, et vous devez donc vous renseigner au préalable.

Devenir architecte ou designer dans le métavers

Comme les agents immobiliers, les architectes qui se lancent dans le métavers peuvent profiter de nombreuses opportunités. Ce monde virtuel vient tout juste de voir le jour, et tout reste à bâtir.

De nombreuses marques et entreprises cherchent à installer leur présence dans le métavers, créant une demande importante pour les designers et architectes capables de produire des modèles de bâtiments en 3D.

Ouvrir une galerie d’art virtuelle

Les NFT et l’art virtuel sont actuellement sous le feu des projecteurs. Toutefois, il ne s’agit pas d’une simple tendance. Même les plus grands experts du marché de l’art estiment que cette nouvelle technologie va transformer et étendre l’industrie de façon massive.

Les galeries d’art du monde réel ne sont pas vouées à disparaître, mais les galeries en réalité virtuelle vont ouvrir l’accès à l’art, enrichir l’expérience grâce au numérique et créer de nouvelles façons d’apprécier l’oeuvre des artistes.

Ouvrir une galerie d’art dans le métavers dès à présent vous permet de vous placer en pionnier de ce nouveau phénomène. Il sera toutefois nécessaire de choisir les meilleurs NFT pour attirer le public…

Ouvrir un business dans le métavers : quels sont les risques ?

Si le métavers offre des opportunités de gagner de l’argent, entreprendre dans ce monde virtuel peut aussi comporter des risques. S’aventurer dans un nouveau segment ou investir dans un canal supplémentaire comporte toujours une part d’incertitude.

Tout d’abord, l’engagement des utilisateurs est imprévisible. Même si les applications 2D et basées sur PC pourront être prises en charge, le métavers reposera principalement sur la réalité virtuelle. Or, jusqu’à présent, les ventes de casques VR restent relativement faibles à l’échelle de la population mondiale. Cette technologie n’est pas encore démocratisée et n’offre donc pas une portée universelle à l’heure actuelle.

Un autre risque est lié à la volatilité des cryptomonnaies. À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes en plein Crypto Crash et la valeur du Bitcoin s’est effondrée. Or, un large pan des transactions dans le métavers reposera sur la Blockchain puisqu’elles impliqueront des cryptomonnaies ou des NFT. Le monde virtuel risque donc d’être en proie à une forte instabilité économique.

En ce qui concerne les entreprises directement créées dans le métavers, elles risquent d’être restreintes à une petite fraction de la population mondiale. Or, l’infrastructure en réalité virtuelle peut être difficile à traduire dans d’autres formats numériques ou sous forme de commerce physique. Ceci pourrait entraîner une crise similaire à la bulle spéculative des noms de domaine dot-com dans les années 1990 si les entreprises natives du métavers ne parviennent pas à devenir rentables.

Enfin, la plupart des adeptes du métavers estiment que ce monde virtuel doit impérativement être décentralisé et n’appartenir à personne. C’est un avantage en termes de transparence et de liberté, mais cela signifie aussi qu’il sera très difficile de réguler le métavers et son économie. Les entreprises seront donc sur un marché livré à la loi de la jungle.

https://www.youtube.com/watch?v=3xRVIysd-GE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest