Google Bard

Google Bard sous Gemini Pro est dispo en France, et peut créer des images

Bard, l’IA de Google, aura bientôt une place considérable dans le secteur de l’IA. En effet, les développeurs viennent d’annoncer une fonctionnalité de taille. Désormais, Bard peut générer des images. Et cette option est un incontournable dans le domaine de la high-tech.

ChatGPT Plus a toujours été une référence dans le secteur de l’IA. Elle peut générer des textes à partir de GPT-4. De plus, DALL-E 3 est capable de créer des images, en répondant aux prompts des utilisateurs. Mais Google Bard pourra bientôt remplir ces critères pour devenir une IA complète. Comme quoi, la course à la performance connaîtra bientôt un tout autre niveau.

Générer des images « plus responsables »

Le monde d’internet a été secoué par les images deep fake de Taylor Swift. Ces contenus étaient assez réalistes, et certains internautes n’ont pas su faire la différence. Les plateformes IA ont alors pris les devants pour limiter les dégâts.

Google Bard rejoint le mouvement avec sa nouvelle fonctionnalité. Désormais, toutes les images créées sur la plateforme seront dotées d’un filigrane. C’est le SynthID de Google. Il sera plus facile de distinguer les photos réelles, et les contenus générés par l’IA. Selon Google, la capacité de création d’images de Bard est « conçue dans un souci de responsabilité ».

Par ailleurs, les mesures de sécurité de Bard ont été renforcées. L’objectif est de bloquer les prompts les plus douteux. Il sera difficile, voire impossible de générer des images violentes, offensantes, ou à caractère sexuel.

https://twitter.com/GoogleDeepMind/status/1753074755388018996

Des fonctionnalités clés pour répondre aux besoins des utilisateurs

Imagen 2 sera le moteur de cette nouvelle fonctionnalité de Google Bard. Il se base sur un outil appelé ImageFX. L’utilisateur se focalise toujours sur des prompts. L’IA les traite ensuite pour fournir le rendu qui s’en rapproche le plus. Et ce n’est pas tout. En effet, les commentaires des utilisateurs seront transmis vers les ingénieurs de Google. De ce fait, il sera plus facile de corriger les éventuelles failles de l’IA.

ImageFX est alors le dernier-né des outils de Google. Il s’associe avec MusicFX et TextFX. Avec ces IA, l’utilisateur pourra se baser entièrement sur Google pour générer plusieurs types de contenus.

Google Bard réserve encore des surprises

La fonctionnalité de création d’images n’est pas la seule extension de Google Bard. En effet, le géant de la high-tech a aussi ajouté 40 langues supplémentaires. Cette nouvelle version de l’IA s’étend sur 230 pays.

De plus, l’utilisateur peut vérifier les réponses de Bard en faisant quelques recherches sur le Web. Il peut alors contacter Google en cas de fausses informations. C’est un moyen efficace pour limiter les contenus erronés sur internet.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *