Comment l'IA de langage apprend de nouvelles tâches aux robots

Comment l’IA de langage apprend de nouvelles tâches aux robots

Des chercheurs expliquent que le coût de l’apprentissage des robots dans le monde réel est particulièrement prohibitif. Raison pour laquelle ils ont développé un système d’IA exploitant tout le potentiel des grands modèles de langage pour apprendre de nouvelles tâches aux robots.

Créer automatiquement des séquences de tâches et des codes de simulation

Les chercheurs du laboratoire de recherche en informatique et intelligence artificielle (CSAIL) du MIT ont développé un nouveau système d’IA baptisé GenSim pour apprendre de nouvelles tâches aux robots

GenSim exploite les prouesses de grands modèles de langage (LLM) pour créer automatiquement des séquences de tâches et des codes de simulation complexes. Ces modèles, comparables au GPT-4 (mais encore plus avancés), peuvent interpréter les invites.

Les LLM transforment ensuite ces prompts en instructions et simulations détaillées. Ces dernières constitueront ensuite le modèle pour enseigner aux robots comment aborder de nouvelles tâches.

Le système fonctionne en alimentant un grand modèle de langage avec un objectif spécifié par l’utilisateur ou en lui permettant de créer de manière autonome de nouvelles tâches. Le modèle génère ensuite une séquence structurée d’actions qu’il traduit en code de simulation.

Les codes sont affinés à l’aide d’une bibliothèque de tâches prédéfinies, aboutissant à une simulation nuancée à partir de laquelle les robots peuvent apprendre. Ce système innovant comble le fossé entre la compréhension du langage et l’exécution des tâches, selon les chercheurs.

GenSim, témoins de la synergie entre l’IA et les robots

Lors des phases de tests préliminaires, GenSim a généré automatiquement une centaine de comportements de tâches distincts, une étape qui nécessite généralement un codage manuel complexe. 

Les chercheurs CSAIL du MIT sont convaincus que GenSim a la capacité de généraliser et d’extrapoler des comportements similaires aux stratégies cognitives humaines, explique Lirui Wang (il participe au projet). Le système se révèle prometteur dans divers domaines, comme l’industrie de l’électroménager ou encore la logistique. 

GenSim pourrait être appliqué dans divers domaines nécessitant des processus complexes en plusieurs étapes. Ce système novateur témoigne de la synergie entre l’IA et les robots. Cette recherche annonce une nouvelle ère en termes de capacités robotiques.

Plus tôt ce mois-ci, les chercheurs ont présenté leur projet à la Conference on Robot Learning (CoRL). Il s’agit d’un événement annuel principalement axé sur la synergie entre la robotique et l’apprentissage automatique (Machine Learning). Le projet a été primé. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *