Microsoft Edge, a-t-il vraiment volé vos données à Google Chrome ?

Microsoft Edge peut voler les données de Google Chrome pour s’imposer. Un bug selon certains utilisateurs, tandis que d’autres pensent que c’est intentionnel.

Pour devenir le navigateur par défaut, Microsoft Edge est capable d’utiliser les données de Google Chrome. Cette exploitation nécessite normalement votre autorisation. Néanmoins, Microsoft forcerait l’extraction des données à en croire de nombreux internautes. La polémique enfle.

https://twitter.com/tomwarren/status/1750175894306439601

Microsoft n’en a visiblement pas fini avec la bataille des navigateurs contre Google. Le géant américain de l’informatique semble prêt à utiliser tous les moyens nécessaires pour la gagner. Les utilisateurs de Windows en savent quelque chose. Le système d’exploitation avantagerait Edge par rapport au navigateur de Google.

Windows suspecté de cacher un paramètre douteux

Selon plusieurs internautes, une mise à jour de Windows autoriserait Edge à dupliquer toutes les données de Chrome dans le but de remplacer ce dernier. À la suite de l’installation de la mise à jour cumulative KB5034204, ils ont été surpris de constater que le navigateur de Microsoft s’ouvrait automatiquement au démarrage.

Pourquoi ces utilisateurs pensent qu’il y a eu importation de données ? Tous les onglets précédemment ouverts dans le navigateur de Google s’affichent également dans Edge.

Cette synchronisation forcée serait le résultat d’un paramètre caché dans les options post-installation de certaines mises à jour. Un pop-up encourageant à « avoir toujours accès à vos dernières données de navigation » vous propose de synchroniser les données de Chrome avec celles de Microsoft Edge.

L’affichage met davantage en évidence un grand bouton Accepter, tandis que l’option Plus tard est moins visible. C’est un bel exemple de dark pattern.

Microsoft Edge vole les données de Chrome depuis longtemps ?

La désactivation du paramètre au préalable n’empêcherait pas la synchronisation des deux navigateurs. Edge pourrait tout de même accéder aux données de son concurrent. Des internautes racontent que la boîte de dialogue est « apparue puis disparue en moins d’une seconde ».

Ce comportement montre clairement un dysfonctionnement de la fenêtre de validation de la synchronisation des données de navigation. Il est fort probable que Microsoft Edge considère ce bug comme un consentement implicite.

D’autre part, le problème ne serait pas récent d’après un subreddit datant de trois mois. La discussion évoque l’importation forcée des données de Google Chrome.

Énième forcing de Microsoft ?

Que Microsoft Edge importe les données de Chrome de manière forcée pourrait être un regrettable bug. Soulignons que cette extraction automatique n’est pas observable sur tous les systèmes Windows. Mais nombreux sont les utilisateurs à suspecter un énième forcing pour pousser Edge.

La précédente stratégie douteuse de Microsoft date d’octobre dernier. Le géant de l’informatique avait trouvé une méthode inédite pour encourager les utilisateurs de Windows à préférer son navigateur à Chrome. Si vous tentiez de télécharger le navigateur de Google à partir d’Edge, un sondage apparaissait.

Ce questionnaire vous interrogeait sur les raisons de changer de navigateur. Exemple de question du sondage automatique : « Pouvez-vous prendre un moment pour nous expliquer pourquoi vous essayez un autre navigateur ».

Rappelons que ce n’était pas la seule tactique intrusive de Microsoft. Il y avait également des bannières, des pop-ups et des publicités intempestives. Ces méthodes poussaient les internautes à garder Edge comme navigateur par défaut.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *