Microsoft IA

Microsoft explose les prévisions de revenus grâce à l’IA ! Faut-il investir ?

L’intelligence artificielle (IA) chez Microsoft fait des étincelles ! Les résultats récents ont surpris tout le monde, dépassant toutes les attentes. Alors, investir dans Microsoft, une bonne idée ? Voici ce qu’il faut savoir.

Lorsque Microsoft a annoncé ses résultats pour le deuxième trimestre, les chiffres ont parlé d’eux-mêmes. Avec un bénéfice par action ajusté de 2,93 dollars et un chiffre d’affaires de 62 milliards de dollars, l’entreprise a surpassé les attentes. Ces prévisions avaient été fixées à 2,78 dollars par action et 61,1 milliards de dollars de revenus.

Malgré cette performance, les investisseurs ont montré une certaine réserve, entraînant une légère baisse de l’action d’environ 1% avant l’ouverture du marché.

L’impact de l’IA sur les chiffres d’affaires de Microsoft

L’intelligence artificielle s’est avérée être le moteur de cette croissance exceptionnelle. Les revenus du cloud de Microsoft ont atteint 33,7 milliards de dollars, dépassant les estimations qui étaient de 32,2 milliards. En plus, l’activité Intelligent Cloud, incluant Azure, a généré à elle seule 25,8 milliards de dollars, surpassant les attentes de 25,3 milliards.

De façon significative, Microsoft attribue cette réussite à l’IA, qui a contribué à augmenter les revenus d’Azure de 6 points de pourcentage, contre 3 points au trimestre précédent. Satya Nadella, PDG de Microsoft, a souligné cette évolution en déclarant : « Nous sommes passés du discours sur l’IA à l’application de l’IA à grande échelle. »

Une croissance impressionnante et un leadership boursier

La stratégie d’IA de Microsoft, en se focalisant sur l’innovation, a généré une augmentation remarquable de 50% de la valeur de ses actions au cours des 12 derniers mois. Cette croissance, à son tour, a propulsé la capitalisation boursière de l’entreprise bien au-delà de la barre des 3 000 milliards de dollars.

De ce fait, Microsoft s’est positionnée comme la société la plus riche du monde en termes de capitalisation boursière, surpassant même Apple, lequel a été affecté par les inquiétudes concernant les ventes d’iPhone en Chine.

Par ailleurs, l’utilisation de l’IA par Microsoft s’est étendue bien au-delà du simple domaine du cloud. Les revenus issus des secteurs de la productivité et des processus métier, quant à eux, ont légèrement dépassé les prévisions, atteignant 19,25 milliards de dollars. De même, grâce à l’intégration de l’IA, la division More Personal Computing, incluant Windows et Xbox, a produit 16,89 milliards de dollars.

Il convient de souligner que l’IA imprègne presque tous les aspects de l’entreprise, allant de la productivité, avec des outils tels que Copilot pour Microsoft 365, jusqu’à des offres destinées aux consommateurs comme Copilot Pro.

Microsoft facilite l’accès à Copilot et affronte la concurrence en IA

Microsoft a récemment facilité l’accès à Copilot pour Microsoft 365 pour toutes les entreprises, supprimant ainsi la condition des 300 employés. Ainsi, cette ouverture rend les outils avancés disponibles plus largement, avec un tarif de 30 dollars par mois pour chaque utilisateur dans les entreprises. Quant aux particuliers, ils peuvent bénéficier de Copilot Pro pour 20 dollars par mois.

Dans l’arène compétitive de l’IA, Microsoft n’est pas isolée. Effectivement, Google et Amazon injectent aussi d’énormes sommes. Avec son investissement dans OpenAI, Microsoft a gagné un avantage. Néanmoins, Google, avec son modèle Gemini, et Amazon, grâce à son investissement dans Anthropic, restent tout près.

Par ailleurs, l’IA générative a récemment fait polémique, notamment avec la publication d’images fausses de Taylor Swift sur X. Ces incidents ont donc relancé le débat sur la nécessité de contrôler les deepfakes.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *