Vous pensez savoir ce que Facebook sait sur vous ? C'est bien pire que vous l'imaginez

Vous pensez savoir ce que Facebook sait sur vous ? C’est bien pire que vous l’imaginez

Facebook collecte et partage les données de ses utilisateurs. Une bonne partie des utilisateurs sont déjà au fait de ces pratiques, mais peu savent que la plateforme récolte également une quantité pharaonique d’informations sur ses utilisateurs depuis des milliers d’entreprises tierces. Une nouvelle étude fait la lumière sur ce point. 

Les utilisateurs de Facebook suivis par des milliers d’entreprises

Un nouveau rapport révèle que les utilisateurs de Facebook sont suivis par des milliers d’entreprises. L’enquête a été menée par Consumer Reports, un média américain axé sur la défense des droits des consommateurs. Une étude réalisée en collaboration avec The Markup, une plateforme américaine d’analyse de données.

Les deux entreprises ont analysé les données de Meta, la maison mère de Facebook. L’enquête révèle que les données de chaque utilisateur proviennent d’un nombre impressionnant d’entreprises tierces. Facebook collecte en l’occurrence des données auprès de 2 230 entreprises en moyenne. Ce, pour chaque utilisateur (jusqu’à 7 000 entreprises pour certains).

Cette révélation a soulevé d’importantes inquiétudes quant à l’ampleur de la surveillance des utilisateurs et la sécurité des données. Les résultats de l’étude, qui sont effectivement alarmants, démontrent la nature omniprésente de la collecte et du partage de données sur la plateforme.

D’après Consumer Reports, ce type de partage de données s’effectue généralement via un suivi de serveur à serveur (les données personnelles d’une personne sont transférées des serveurs d’une entreprise vers les serveurs de Meta). Cette méthode diffère des tracking pixel et des cookies traditionnels. Les utilisateurs n’ont aucun moyen de détecter ce comportement de suivi.

Partage de données : Facebook déclare être transparent sur ces pratiques

Interrogée, Meta assure être transparente par rapport à ces pratiques. « Nous proposons une variété d’outils de transparence pour aider les gens à comprendre les informations que les entreprises choisissent de partager avec nous et à gérer la manière dont elles sont utilisées  », déclare-t-elle.

Vous pensez savoir ce que Facebook sait sur vous ? C'est bien pire que vous l'imaginez

Caitriona Fitzgerald, directrice adjointe du Centre d’information électronique sur la confidentialité (Electronic Privacy Information Center), conteste cette déclaration. « Ce type de suivi, complètement hors de vue de l’utilisateur, va bien au-delà de ce à quoi on s’attend lorsqu’il utilise Internet » fustige-t-elle.

Fitzgerald a déclaré sans ambages que même si les utilisateurs sont « probablement » conscients que Meta sait ce qu’ils font sur Facebook et Instagram, ils ne s’attendent pas à ce que Meta sache quels magasins ils fréquentent, quelles actualités ils lisent ou chaque site Web qu’ils visitent.

Si cette étude concerne uniquement les utilisateurs américains, rien n’exclut que Meta adopte les mêmes pratiques dans les autres pays. L’étude a été menée sur un échantillon de 700 utilisateurs soucieux de leur vie privée et ne prétend pas représenter l’ensemble de la base d’utilisateurs de Facebook. 

Néanmoins, les résultats donnent une idée de l’ampleur de la surveillance et de l’énorme quantité de données que Facebook peut détenir sur chacun de ses abonnés. Dans un tel scénario de tracking, les informations partagées par les sites Web et les entreprises aident Facebook à suivre chaque utilisateur pour un ciblage publicitaire.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *