Mais qui a saboté les câbles à fibre optique au Sud de la France ?

Pour la deuxième fois en 2022, des câbles à fibre optique ont été endommagés. Cette-fois ci, cela a eu lieu dans le Sud de la France. Qui pourrait être à l’origine de ces méfaits ?

On découvre l’origine des pannes généralisées

Tous ces bugs, ces pannes récurrentes tirent leur source de câbles à fibre optique coupées. Ces événements ne sont pas anodins. Plus tôt, en avril de cette même année, de multiples câbles ont été coupés sans événements préalables. Zscaler, une société œuvrant dans la sécurité cloud affirme reconnaître que ces coupures de câbles à fibre optique ont eu des conséquences à grande portée. Les réseaux de connexion servant l’Asie, l’Europe, les Etats-Unis d’Amérique et d’autres régions à travers le globe en ont subi les effets.

« L’effet immédiat est le ralentissement au niveau des sites web. Les utilisateurs habituels de certaines applications ont dû remarquer une certaine latence. Ces points se retrouvent sur la ligne des réseaux affectés. » énonce Zscaler dans un article.

pcloud black friday 2022

Selon les études récentes, trois points de coupure ont été détectés : entre Marseille et Lyon, entre Marseille et Milan et enfin, entre Marseille et Barcelone. Le premier incident avait attiré les forces de l’ordre, les enquêtes menées ont d’ailleurs embarrassé les rétablissements exigés par les coupures.

Des coupures de la fibre optique intentionnelles récurrentes en France

Ces dernières coupures rappellent celles qui ont eu lieu en Avril, entraînant toute une série de pannes en contrée française. 10 sociétés Internet, plusieurs infrastructures technologiques et plusieurs régions étaient victimes. Pour le moment, il n’est pas encore possible de déterminer s’il y a un lien entre les deux coupures de cette année.

Le directeur à la tête de la Fédération française des télécommunications, Michel Combot, a exprimé son avis sur le sujet. «Ces coupures ont été faites exprès. Les câbles de dorsale alimentant le réseau de Paris vers d’autres régions françaises ont été ciblées. Trois directions précises ont subi des coupures intentionnelles. » selon Michel Combot.

Cet événement a d’ailleurs révélé l’expertise d’un chercheur rattaché au département de politique et de relations internationales de l’Université d’Oxford, Arthur PB Laudrain. Ce dernier s’est penché sur le cas présent et affirme que: « Pour arriver à ces coupures, il aura fallu coordonner quelques équipes.»

Cependant, il n’y a eu ni arrestations ni revendications légales relatives aux dégâts causés. Plusieurs théories circulent, entre autres que c’est un complot, un sabotage anti-technologie.

Déjà, il y a une semaine, sous les mers environnant les îles Shetland, des câbles ont subi des coupures. Une bonne partie de l’archipel britannique a été déconnectée. Les anglais soupçonnent fortement la présence potentielle d’un navire de recherche russe près des lieux de coupure. La Russie détient plusieurs accusations à con compte, comme notamment le sabotage de Nordstream sur la mer Baltique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest