Top des applications de messagerie les plus sécurisées

La protection de la vie privée est devenu un luxe. Pour se protéger au maximum, voici une liste des 10 meilleures applications de messagerie sécurisée pour discuter en toute confiance.

Personne n’apprécierait que l’on écoute ou lise ses conversations avec ses proches ou même avec des professionnels. Cette recherche d’intimité est normale. Cependant, à travers nos gadgets électroniques, nous ne savons pas toujours qui a accès à nos conversations. Le risque de se faire espionner en 2022 est assez présent. En conséquence, il faut que les utilisateurs soient au maximum informés des plateformes qui permettent de converser en toute confiance.

C’est l’essence même de l’existence des applications de messagerie sécurisée. Ces applications mettent en place des barrières pour empêcher toute infiltration ou espionnage. L’exemple le plus concret est le cryptage de bout-en-bout, grâce à ce cryptage, les seules personnes qui ont accès au contenu d’une discussion sont les destinataires et leurs expéditeurs. Ces applications sont tellement protégées que ni l’entreprise les ayant développé, ni l’Etat et même les officiels ne peuvent y avoir accès. Et vous pouvez observer tout en haut d’une première discussion sur WhatsApp les termes suivants: « Les messages et les appels sont chiffrés de bout-en-bout. Aucun tiers, pas même WhatsApp, ne peut les lire ou les écouter. Appuyez pour en savoir plus. »

Voici alors une liste de 10 meilleures applications de messagerie sécurisée en cette année 2022.

Signal (Android, iOS : gratuit)

Signal est sans doute l’application préférée des personnes soucieuses de protéger leur vie privée. Cette application regroupe en elle-même diverses options : messagerie, groupe de discussion, et appels vocaux. Elle utilise un protocole de chiffrage de bout-en-bout pour assurer la confidentialité des données de ses utilisateurs. Il est possible également d’y envoyer et d’y recevoir des pièces jointes ainsi que des fichiers multimédias : photos, vidéos, etc. Un atout important : une configuration permet l’autodestruction des messages au bout d’une certaine durée. Sa société mère tient à cœur de respecter la vie privée mais assure également tous les protocoles de sécurité des données. Parmi ses fondateurs, on retrouve un des fondateurs de WhatsApp, qui explique le même procédé de chiffrage de bout-en-bout. Signal est réputé très facile à utiliser et les utilisateurs sont parfois balancés entre Signal et Telegram.

Threema (Android ; iOS : 4 euros environ)

Cette application de messagerie sécurisée mobilise les fonctionnalités de la bibliothèque de cryptographie NaCl. Au lancement d’une conversation, une clé d’identification unique est produite. Cela confère à l’utilisateur un anonymat complet. Mais elle offre également la possibilité de s’identifier pour permettre aux proches de l’utilisateur de se connecter. Les utilisateurs ont également le choix de faire scanner leur code QR lorsqu’ils se rencontrent en réalité pour éviter d’avoir à échanger des noms. Threema détient une popularité incontestée auprès du grand public. Développée pour les allemands, elle est payante mais son prix vaut le coût en termes de sécurité et de confidentialité. Threema permet les appels, l’envoi et la réception de messages, les envois et réception de fichiers multimédias avec une capacité limitée de 20 Mo par fichier. Un système pour réaliser des sondages fait partie de l’application.

WhatsApp (Android ; iOS : gratuit)

C’est la plateforme favorite du plus grand nombre dans le monde entier. Elle utilise le même chiffrage de bout-en-bout de Signal et cela depuis 2016. Très fluide, facile à maîtriser, WhatsApp se démarque par la sécurité de ses messages. Et d’autre part, on peut supprimer les chats par défaut. Les utilisateurs de WhatsApp peuvent remercier les développeurs car ils peuvent contrôler l’accès aux discussions de groupe, ainsi que les invitations de groupe. Rachetée par Facebook en 2014, WhatsApp offre accès à Facebook certaines données de ses utilisateurs, cependant, les messages sont toujours bien cryptés de bout-en-bout. Pour les plus maniaques, WhatsApp permet de comparer le code de vérification de sécurité à 60 chiffres ou le code QR de chaque discussion pour s’assurer du cryptage.

Pour un usage desktop, visitez notre dossier sur WhatsApp Web.

Telegram (Android ; iOS : gratuit)

Avec un même procédé de base que WhatsApp et Signal, Telegram offre la possibilité à ses utilisateurs de connecter leur compte Telegram à un numéro de téléphone. Ainsi, les utilisateurs peuvent échanger avec leurs relations sous un cryptage client-serveur pour les discussions standard. Les messages sont instantanément servis. Sa particularité : vous devez choisir le mode secret pour activer le chiffrage de bout-en-bout. Comme les autres plateformes, elle permet les échanges mais Telegram supporte une portée de discussion de groupe contenant jusqu’à 200 000 utilisateurs. Cette capacité a sans doute attiré la plupart de ses utilisateurs. Sachez cependant que si le nombre de participant dépasse deux personnes, les messages ne seront pas sécurisés de bout-en-bout. Si vous voulez en savoir plus sur Telegram, ici un article complet.

Silent Circle ( Android ; iOS : 10 euros/mois)

Silent Circle permet aux utilisateurs de lancer des appels vidéo et vocaux, des messages et des fichiers cryptés. Tout ce que l’utilisateur lance peut également s’autodétruire pour sa sécurité. Pour leur donner plus de contrôle, Silent Circle confère des clés de cryptage aux utilisateurs auxquels elle n’a pas accès. Vos messages sont donc impénétrables et cela même par la société qui les hébergent. Son coût assez élevé pourrait le rendre moins attractif pour le grand public. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est plutôt utilisée par les professionnels en entreprise. Au travail, les utilisateurs l’apprécient pour sa confidentialité totale avec des moyens financiers qui le permettent.

Wire (Android ; iOS : gratuit)

Wire utilise aussi le chiffrement de bout-en-bout dans son application de messagerie sécurisée. Elle se caractérise par la présence de Dropbox dans ses options. Cette application est polyvalente, elle permet la synchronisation sur toutes les plateformes sur lesquelles vous l’installez. Pour plus d’organisation, ses utilisateurs peuvent séparer de manière effective les discussions personnelles et professionnelles. Wire fonctionne avec un cryptage propre à elle-même appelé Proteus. L’application sur web et sur appareil mobile est entièrement gratuite, néanmoins, une version Premium existe pour les entreprises. Elle a été fondée en Suisse, qui est connue pour son exigence reliée à la confidentialité. S’apparentant à Silent Circle, Wire semble aussi avoir été conçu plus pour les professionnels que pour les particuliers.

Wickr Me (Android ; iOS : gratuit)

Wickr Me est en fait un genre de Snapchat mais avec un peu plus de sécurité pour les utilisateurs. Cette plateforme ne lésine pas sur les moyens pour offrir un confort de confidentialité des données à ses utilisateurs. Wickr Me utilise un cryptage très solide et fait disparaître toute trace de métadonnées : localisation, heure, etc. Le temps d’annihilation des discussion est entièrement laissé à la liberté des utilisateurs. Et d’autre part, un système de contrôle de clé vidéo rajoute encore une couche de protection pour les abonnés. La sécurité est une valeur tellement ancrée et promue au sein de la société qu’un employé signalant une faille perçoit d’office une prime de 100 000 euros. En capacité de discussion groupale, Wick Me ne supporte pas plus de 10 membres.

Viber (Android ; iOS : gratuit)

Ayant été fondée en Israël mais dorénavant exploité par Rakuten au Japon, Viber est populaire auprès des personnes privées. Viber propose des options de discussions par message, d’appels, de discussion de groupe avec des emojis, des autocollants et maintenant des filtres caméras. Ces derniers étant très appréciés des utilisateurs donnent plus de gaieté à la plateforme. Mobilisant aussi le chiffrement de bout-en-bout, Viber se distingue par une option d’icône de verrouillage à code couleur. Selon sa couleur, l’utilisateur peut savoir à quel point la discussion est protégée. Les couleurs varient du gris au rouge. Le gris signifiant que la discussion est cryptée avec un contact de confiance. Le rouge alertera l’utilisateur d’un problème lié avec la clé d’authentification. Un autre atout : la fonction de discussion cachée, elle permet de camoufler les groupes de discussion sur un appareil partagé par plusieurs utilisateurs.

Facebook Messenger (Android ; iOS : gratuit)

En neuvième place, Facebook Messenger est généralement suspecté en matière de cryptage. Sachez cependant que la version mobile de l’application offre des options de chiffrement de bout-en-bout sous forme de conversations secrètes. Les conversations éphémères sont disponibles également, elles disparaissent au bout d’un certain temps. Elles doivent être activées et peuvent être appliquées à toutes les discussions. Récemment, la plateforme a intégré des options de cryptage pour les appels, les appels vidéo, les discussions de groupe. Attention, la vigilance est requise car Facebook Messenger fait partie de Facebook où la gestion des données porte polémique.

Silence (Android : gratuit)    

En dernière place, Silence est uniquement disponible sur Android. Elle a été conçue pour les personnes désireuses d’un minimum de sécurité. Façonné sur le protocole de cryptage Axolotl, le cryptage est intégré à la messagerie sécurisée de votre smartphone. Pour qu’il puisse fonctionner, les messages cryptés doivent être reçus par un autre utilisateur de Silence. Disponible sur Google Play Store, Silence tente de réussir là où Signal a abandonné il y a quelques années. Quelques problèmes liés à la mise à jour retiennent cependant cette application depuis 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest