interface utilisateur de quelques applications mobiles

UI : tout ce que vous devez savoir sur l’interface utilisateur

L’UI est le meilleur moyen d’augmenter le taux de conversion des prospects. Il suffit d’en construire une qui répond aux attentes des utilisateurs.

L’UI ou l’interface utilisateur occupe de plus en plus de place dans la société actuelle où la technologie est maître. Sa conception a connu du vent en poupe ces dernières années. En effet, dans tous les aspects de la vie, que ce soit personnel ou professionnel, on ne peut plus s’échapper à l’utilisation d’Internet. Applications Web et mobiles ou programmes divers en dépendent totalement. Cela implique, de la part des entreprises, une rivalité accrue en ce qui concerne la conception d’une interface utilisateur attrayante et efficace. Dans ce dossier, on va découvrir les conseils pratiques pour construire une user interface qui permet d’optimiser l’expérience utilisateur. Avant cela, on vous amène faire un tour d’horizon sur ce qu’est l’UI, les éléments essentiels à sa construction et les différents types.  

UI : contexte et définition

L’utilisation d’Internet fait appel à une série de machines. L’internaute doit alors interagir avec ces machines pour trouver ce qu’il recherche. Le premier point de contact entre les deux s’appelle interface utilisateur (UI en abrégé). Celle-ci permet à celui-ci de communiquer directement avec Internet via l’appareil.

La technologie digitale étant au cœur de la société moderne, les applications mobiles et les sites Web connaissent une croissance à vitesse grand V. Celles-ci deviennent la priorité absolue pour toute entreprise qui ambitionne de pérenniser. Ainsi, sa conception devient un domaine à part entière.

Pour construire une user interface, il faut prendre en compte les différents sens humains : la vue, l’ouïe, le toucher en particulier. Elle rassemble les écrans d’affichage, l’apparence du bureau, le clavier, la souris et bien d’autres. Mais elle signifie également la manière dont l’application ou le site Web se présente aux utilisateurs.

Une bonne interface utilisateur facilite l’expérience utilisateur. Ce dernier n’aura pas à faire beaucoup d’effort pour aboutir à un résultat optimal.

utiliser une application conviviale

Pour la petite histoire

Les premiers ordinateurs ne disposaient que quelques boutons sur la console. La principale méthode de saisie pour les programmes informatiques était des cartes perforées, fabriquées à l’aide de machines à perforer.

L’évolution a été marquée par l’introduction de l’interface de ligne de commande. Celle-ci était quasiment vide puisqu’il n’y avait qu’une seule ligne pour la saisie utilisateur. De la sorte, un clavier, accompagnée d’une série de commandes pour la navigation servaient à faire les échanges entre l’utilisateur et l’ordinateur. L’interface de ligne de commande est le prédécesseur de l’interface utilisateur pilotée par menu.

Après cela, le Palo Alto Research Center ou PARC de Xerox a introduit l’interface graphique. Ensuite, Apple a apporté de nombreuses améliorations avant que Microsoft ait normalisé l’interface graphique dans les systèmes d’exploitation Windows.

Les différents types d’UI

Il existe différents types d’interface utilisateur. Il y a tout d’abord l’interface de ligne de commande, qui est l’ancêtre des UI modernes. Ensuite, il y a l’interface graphique où l’entrée est tactile et la sortie d’interface utilisateur est visuelle. Visuelle signifie ici l’utilisation du clavier et du moniteur.

Un autre type d’user interface utilise une liste de choix pour naviguer dans un site Web ou dans un programme. C’est ce qu’on appelle interface utilisateur pilotée par menu. Il s’agit, par exemple, des guichets automatiques, qui proposent une liste de menu auxquelles l’utilisateur choisit ce qu’il souhaite que la machine exécute.

Par ailleurs, on distingue aussi deux autres types d’interface utilisateur : l’UI haptique ou tactile, et l’UI vocale. On rencontre l’une dans les smartphones et les tablettes disposant d’un écran tactile. En revanche, l’autre se sert plutôt des commandes auditives pour permettre à l’utilisateur d’interagir avec la machine. C’est, par exemple, l’interface utilisateur d’un GPS ou d’un dispositif d’assistant virtuel (Google Assistant ou Alexa).

Quant à l’user interface basée sur un formulaire, celle-ci sert à entrer des données dans une application ou un programme avec un nombre limité de choix. C’est le cas d’un menu de paramètres d’un appareil, par exemple. Enfin, il y a l’interface utilisateur en langage naturel.

une application mobile de messagerie

Maintenant, si vous souhaitez vous lancer dans la conception d’une user interface, voici nos conseils pratiques qui pourraient vous aider :

Les éléments essentiels à l’interface utilisateur

Avant de concevoir une UI, il importe d’abord de connaître les éléments essentiels qui la composent. Ce sont, en fait, les parties utilisées dans la création de sites Web ou d’applications interactifs.

Ces éléments s’occupent de fournir des points de contact à l’utilisateur pendant que celui-ci est en déplacement. Ce sont, en général, les boutons, les menus divers, les barres de défilement etc. Ces éléments se regroupent en 4 catégories dont :

Les contrôles d’entrée

Les utilisateurs se servent des contrôles d’entrée pour entrer les informations dans le système. C’est le moyen permettant de connaître la région où se trouve l’utilisateur au moment où il utilise l’application ou le programme.

Les composants de navigation d’une interface utilisateur

Si l’utilisateur souhaite se déplacer dans un site Web ou dans une application, il doit utiliser les composants de navigation. Les composants les plus couramment utilisés sont les barres d’onglets pour un appareil iOS et le menu hamburger pour un Android.

Les composants d’information

Le site Web ou l’application partage des informations avec les utilisateurs. Cette tâche s’effectue au moyen des composants d’information. Par composants d’information, on parle des barres de progression, des fenêtres contextuelles et des boîtes de message.

Les conteneurs

Ce sont les conteneurs qui renferment le contenu connexe. Par exemple, on y trouve les accordéons. Un accordéon est composé d’une liste d’éléments empilés verticalement. Ces éléments étant ceux qui utilisent la fonctionnalité afficher/masquer.

Nos conseils pour créer de bonnes UI

Concevoir une UI idéale signifie déjà que vous souhaitez offrir une meilleure expérience aux utilisateurs. De la sorte, l’interface utilisateur doit avoir une apparence attrayante et unique. Elle doit également présenter une structure logique pour faciliter la compréhension et l’utilisation.

Cela étant, les débogages et les réglages divers sont inhérents à la mise en ligne. Ainsi, les quelques conseils suivants peuvent vous être utiles si vous voulez créer une user interface optimisée :

Prenez compte du contraste

L’UI doit être simple. En plus, son contraste doit être suffisant pour mettre en valeur le texte par rapport à l’arrière-plan. Cela va faciliter largement la lecture du texte par l’utilisateur. Il faut également appuyer sur la lisibilité. Par exemple, il vaut mieux que les textes soient alignés sur les bords avec une police facile à lire.

Optez pour une UI réactive

L’adaptabilité du site Web à la taille de l’écran sur lequel l’utilisateur va le consulter est cruciale. Que l’utilisateur le visite via un smartphone Android ou qu’il utilise un MacBook de 17 pouces pour y naviguer, l’interface du site doit être réactive.

concevoir une UI intuitive

Assurez-vous d’un design attrayant et efficace

Une UI réactive se doit aussi d’être efficace. Dans ce cas, le délai d’exécution du projet doit inclure l’opportunité de détecter de nouveaux détails afin d’obtenir un rendu unique et exceptionnel.

Créez une user interface conviviale

Ouvrir un programme, un site ou une application est une chose, l’explorer en est une autre. Pour augmenter le taux de conversion des prospects, il convient de créer une UI conviviale et intuitive. Ainsi, la première visite de l’utilisateur peut déjà l’emmener à aller plus loin.

N’oubliez pas la cohérence

Avez-vous opté pour un design attrayant ? C’est bien. Mais il est aussi important de le garder tout au long de l’exécution du projet. Si votre site/application comporte plusieurs pages, celles-ci ont intérêt à avoir la même présentation. Cela permet de passer outre la confusion et la frustration pendant que l’utilisateur l’explore.

La pertinence est un grand atout

Il s’agit ici de permettre l’utilisateur d’expérimenter votre site/programme en utilisant une UI adaptée à ses besoins. Il faut lui proposer une expérience agréable tout en étant informative dans sa globalité.

Parfois, il faut ajuster le tir

Avant même de concevoir un programme ou une application, il faut bien viser le public cible. Au-cours de la conception, vous pourrez apercevoir que certains points ne s’ajustent pas aux besoins de votre public cible. C’est là que vous devez revoir certains points de votre projet.

Concevez votre UI en maintenant votre image de marque

L’interface utilisateur n’est autre que le reflet de votre image de marque. Ce reflet doit être similaire sur chaque page du site/programme. De cette manière, les nouveaux utilisateurs ne se perdent pas en cours de visite.

Permettez à vos utilisateurs d’avoir une suite logique

Lorsqu’une UI est intuitive et efficace, chaque utilisateur est en mesure de déterminer intuitivement la suite logique de son action. Cela implique de lui fournir les prochaines étapes pour qu’il sache ce qu’il faut faire après.

N’oubliez pas la relecture

Au terme de votre travail, prenez le temps de tout relire et de revoir tous les aspects de votre projet. Cela, afin que le rendu final soit exempt d’erreur. Dans le cas où il y a erreur, vous devez revoir l’étape concernée. Ce qui vous permet ensuite d’y remédier avant que cela n’impacte l’expérience utilisateur.

Soyez sur vos garde face aux imprévus

On l’a dit plus haut, les bugs sont inévitables à tout programme/site, notamment lors de la première mise en ligne. Pour y faire face, vous devez rester sur vos gardes et remédier le plus vite possible. Cela évite la perturbation de l’expérience utilisateur qui diminue taux de conversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest