ftx sam bankman fried

FTX : comment l’empire de la crypto s’est effondré en une semaine ?

FTX vient de faire faillite. L’un des principaux exchanges de cryptomonnaies s’est effondré en quelques jours, et le CEO Sam Bankman-Fried a perdu 94% de sa fortune en une journée. Découvrez les causes de la chute de ce titan, et ses conséquences pour l’industrie de la crypto…

En mai 2022, le marché de la cryptomonnaie s’est effondré à hauteur de 2 billions de dollars. À l’époque, l’entreprise FTX a aidé plusieurs entreprises à sortir de la crise pour échapper à la faillite.

Malheureusement, FTX vient de chuter à son tour. En seulement une semaine, l’empire de la crypto a été réduit en poussière et son CEO Sam Bankman-Fried a perdu 90% de sa fortune. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette sombre histoire…

pcloud black friday 2022

Qu’est-ce que FTX ?

FTX est un exchange de cryptomonnaie, similaire à Binance et Coinbase. Il s’agit d’une plateforme permettant aux utilisateurs d’échanger des monnaies numériques contre des devises traditionnelles ou contre d’autres crypto.

À eux deux, Binance et FTX traitent la majorité des échanges crypto à l’échelle mondiale. Selon les données de CoinMarketCap, il s’agit des deux principaux exchanges.

Basée aux Bahamas, FTX est dirigée par Sam Bankman-Fried âgé de 30 ans. La firme a dépensé des millions de dollars en lobbying des législateurs américains pour instituer une régulation moins hostile envers les crypto. Il y a quelques mois, la valeur de l’entreprise était estimée à 32 milliards de dollars.

Précisons que Binance était l’un des premiers investisseurs de FTX. Ces deux entreprises ont bâti leur business sur des options de trading hautement risquées et illégales aux États-Unis. Elles ont chacune leurs branches américaines, Binance.us et FTX.us, séparées de leurs entreprises soeurs et conçues pour la conformité avec les lois des États-Unis.

Pourquoi FTX a chuté ?

L’entreprise FTX a son propre token de cryptomonnaie : le FTT. Les traders l’utilisent pour différentes opérations, et notamment pour le paiement des frais de transaction.

En 2021, le CEO de Binance, Changpeng Zhao, a vendu ses parts de FTX à Sam Bankman-Fried. Ce dernier a partiellement payé en tokens FTT.

Le 2 novembre 2022, le site web CoinDesk a publié un article sur un document en fuite. Selon ce document, le fonds de couverture Alameda Research, dirigé par Bankman-Fried, détenait une somme anormalement élevée de tokens FTT.

Alors que FTX et Alameda sont deux entreprises séparées, ce rapport révèle qu’elles entretiennent d’étroits liens financiers. Puis, le 6 novembre 2022, Binance a annoncé qu’elle vendrait ses tokens FTT « suite aux récentes révélations ».

Aussitôt, le prix du FTT s’est effondré et les traders se sont rués vers la sortie. Tous craignaient une nouvelle chute d’un colosse de la crypto, à l’instar de la firme sud-coréenne Terra en mai dernier.

En trois jours, les utilisateurs ont tenté de retirer 6 milliards de dollars. Or, FTX n’avait tout simplement pas suffisamment d’argent pour répondre à toutes ces requêtes.

Un accord avorté avec Binance

Le mardi 8 novembre, Binance a finalement annoncé avoir passé un accord avec FTX pour acheter l’entreprise et lui éviter la faillite. Toutefois, Changpeng Zhao a précisé que Binance « s’autorisait à se retirer de l’accord à tout moment ».

De son côté, Bankman-Fried a assuré sur Twitter que cet accord protégerait les clients et que FTX serait en mesure de traiter tous les retraits. Il a également tenté d’estomper les rumeurs autour d’un conflit entre FTX et Binance et affirmer que l’entreprise était « entre les meilleures mains ».

Le lendemain, mercredi 9 novembre, Binance a finalement annoncé avoir changé d’avis. Une décision prise « en résultat de la diligence d’entreprise ». La firme a notamment évoqué les enquêtes menées par les régulateurs et les rumeurs d’une mauvaise gestion des fonds.

Dans un communiqué, Binance a déclaré que « chaque fois qu’un acteur majeur de l’industrie faillit, les consommateurs souffriront. Nous avons vu au fil des dernières années que l’écosystème crypto devient plus résilient et nous croyons qu’avec le temps les intrus qu’ils utilisent mal les fonds des utilisateurs seront éliminés du marché ». Ambiance.

Le jeudi 10 novembre 2022, FTX a finalement annoncé avoir passé un accord avec la plateforme de blockchain Tron pour transférer des tokens de FTX vers d’autres portefeuilles crypto.

En marge de cette annonce, le Wall Street Journal a révélé que FTX.com avait emprunté plus de la moitié des fonds de ses clients pour soutenir des investissements très risqués de Alameda. Au total, sur 16 milliards de dollars d’actifs de ses clients, la firme aurait placé 10 milliards de dollars de fonds sur Alameda…

Le jeune milliardaire Sam-Bankman Fried s’est excusé publiquement sur Twitter, a promis de rembourser tous les utilisateurs et de cesser le trading avec Alameda. Il a aussi reconnu qu’il aurait dû faire preuve de plus de transparence dans la communication.

Le vendredi 11 novembre 2022, Bankman-Fried a finalement démissionné de son rôle de CEO. Le groupe FTX, rassemblant FTX.com, Alameda Research et plus de 130 entités affiliées, a fait faillite.

Le trentenaire, dont la richesse a diminué de 94% en une seule journée, ne fait plus partie du cercle des milliardaires. Sa fortune est désormais estimée à 991,5 millions de dollars.

Quel impact pour le marché des crypto ?

Depuis bien longtemps, l’industrie des cryptomonnaies peine à convaincre les régulateurs, investisseurs et clients ordinaires qu’elle est digne de confiance. Alors que FTX semblait plus stable que les autres entreprises, sa chute et le changement d’avis de Binance ont fait l’effet d’un séisme sur le marché.

Le prix du FTT s’est effondré de plus de 90% en quelques jours, passant de 25 dollars le 5 novembre à environ 1 dollar ce 15 novembre 2022. Par rapport à sa valeur record de 84 dollars le 9 septembre 2021, le token a perdu 98%…

Cette chute brutale a provoqué une onde de choc. Les prix du Bitcoin et de l’Ether, considérés comme les crypto les plus précieuses, ont fortement fluctué depuis le début de la crise. Ils ont même baissé de plus de 20% à un certain point.

Le Solana, dont Bankman-Fried est l’un des principaux soutiens, a baissé de 51% au cours de la première semaine de novembre 2022. De même, le prêteur de crypto BlockFi a interrompu les retraits de clients en évoquant « un manque de clarté » sur le statut de l’empire FTX.

En parallèle, les régulateurs ont commencé à geler plusieurs parties de FTX. D’autres divisions sont déclarées insolvables et se préparent à cesser les opérations. Les fonds d’investissement ayant placé plus de 2 milliards de dollars dans FTX font également l’objet d’investigations.

L’organisation philanthropique Effective Altruism, étroitement liée à Sam Bankman-Fried, a également été sévèrement impactée. En outre, plusieurs contrats de sponsorship à hauteur de centaines de millions de dollars, notamment dans la NBA et la MLB, sont également mis en doute suite au déclin de FTX.

Il ne s’agit malheureusement que d’un début. Il faudra patienter plusieurs semaines pour réaliser pleinement l’impact dévastateur de la chute de FTX pour l’industrie des cryptomonnaies. Une chose est sûre : le Crypto-Winter est loin d’être terminé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest