microsoft 365 basic

Microsoft 365 Basic : prix, capacité, tout savoir sur le nouveau cloud low-cost

Microsoft 365 Basic est un nouveau forfait « low-cost » pour la suite de services cloud Microsoft 365. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette offre, le prix de l’abonnement, la capacité de stockage, et une comparaison avec le service de Google.

Le stockage cloud est une technologie extrêmement pratique pour le grand public. En quelques années seulement, elle a remplacé les disques durs externes et autres clés USB.

Toutefois, de nombreux consommateurs sont repoussés par le coût de l’abonnement à ces services. À long terme, investir dans un bon vieux HDD revient souvent moins cher.

À l’instar de Google One, Microsoft s’est enfin décidée à proposer une version « low cost » de sa suite de services cloud Microsoft 365. À partir du 30 janvier 2023, Microsoft 365 Basic sera disponible pour 1,99 euro par mois ou 19,99 euros par an.

Pour ce prix, les utilisateurs profiteront de 100Go d’espace de stockage, d’une boite email Outlook et d’un accès à l’aide d’experts pour Microsoft 365 et Windows 11. Par la suite, dans les prochains mois, des « fonctionnalités de sécurité avancées » comme la récupération en cas de ransomware ou les liens de partage protégés par mot de passe seront ajoutés.

Un remplacement pour OneDrive 100Go

Les abonnés à OneDrive 100Go seront automatiquement redirigés vers Microsoft 365 Basic dès le lancement du service. Ce nouveau service va donc remplacer la version la plus abordable de OneDrive.

En revanche, il ne s’agit pas d’un remplacement de la version gratuite de Microsoft 365. Cette offre continuera d’exister, et offrira toujours les mêmes avantages comme l’accès aux versions web de Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, OneDrive, Clipchamp, et 5Go d’espace cloud. De même, Microsoft 365 Personal conservera son prix actuel de 6,99 dollars par mois ou 69,99 dollars par an.

Microsoft 365 Basic vs Google Workspace

microsoft 365 forfaits

En termes de prix, Microsoft 365 Basic se révèle plus avantageux que son principal rival Google Workspace. Ce service débute à 9,99 dollars par mois pour la version Individuelle avec 1To de stockage, le support client et l’accès aux logiciels comme Google Drive, Calendar, Meet et Gmail.

Ce service se révèle aussi moins cher que l’abonnement Standard Workplace de Zoho, facturé annuellement à 3 dollars par utilisateur par mois pour 10Go de stockage.

Lancement de l’application Microsoft 365

Parallèlement à l’annonce de cette nouvelle offre, Microsoft annonce la disponibilité générale de l’application Microsoft 365 qui remplace Microsoft Office. Elle sera lancée sur Windows, Android et iOS d’ici la fin du mois de janvier 2023.

Présentée en preview à la conférence Microsoft Ignite, cette nouvelle appli offre un accès rapide aux différents logiciels, dont Word, Excel et PowerPoint. Elle propose aussi des templates de fichiers, des recommandations intelligentes, une to-do list et la synchronisation entre différents appareils.

Une nouvelle « vue simplifiée » pour la gestion du stockage cloud

À partir du 1er février 2023, les utilisateurs de Microsoft 365 pourront bientôt voir, gérer et mettre à jour leur stockage cloud pour leurs différents appareils par le biais d’une nouvelle « vue simplifiée ».

Il sera possible de gérer et mettre à jour le stockage cloud de fichiers et de photos depuis un compte Microsoft, les paramètres Windows ou les réglages de l’application.

Le cloud, cheval de bataille de Microsoft

Depuis plusieurs années, Microsoft accorde une priorité au cloud. Il s’agit d’une source de revenus croissante pour l’entreprise, et ceci explique le développement de l’offre Microsoft 365.

Lors du quatrième trimestre 2022, le nombre d’abonnés Microsoft 365 a augmenté de 15% pour atteindre 59,7 millions. Les revenus générés par les produits Office et les services cloud ont atteint 136 millions de dollars, soit une augmentation de 9% sur un an.

Outre le cloud, Microsoft semble miser sur l’intelligence artificielle. Selon les dernières rumeurs, la firme compte investir 10 milliards de dollars sur ChatGPT et souhaite incorporer cette IA à son navigateur Bing pour détrôner Google…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest