téléportation quantique

La NASA réussit la 1ère téléportation quantique : vers une révolution d’internet ?

Une équipe composée de chercheurs de la NASA et d’autres organismes est parvenue à réaliser la première téléportation quantique. Il pourrait s’agir d’une première étape vers une véritable révolution d’internet…

C’est une grande première : des chercheurs américains sont parvenus à compléter une téléportation quantique à grande distance. Cette prouesse consiste à envoyer plusieurs qubits (bits quantiques) de photons par le biais d’un câble à fibre optique. Pour mieux comprendre, découvrez notre dossier complet sur l’informatique quantique.

Les scientifiques sont parvenus à envoyer des qubits à travers 44 kilomètres de réseau de fibre optique avec 90% de fidélité. Le réseau a été conçu à partir d’équipement qui pourrait être compatible avec les infrastructures internet déjà existantes.

Ce transfert d’état quantique a été réalisé grâce à l’intrication quantique : deux particules sont liées entre elles, de façon à ce qu’une information partagée avec l’une soit partagée avec l’autre exactement en même temps.

Comment est-ce possible ? Parce que les particules existent dans des ” états de probabilité “. Leurs positions, momentum et rotations ne sont pas déterminées jusqu’à ce qu’elles soient mesurées. Ainsi, les photons deviennent des ondes ou des particules en fonction de la façon dont ils sont mesurés.

Téléportation quantique : une première étape vers la révolution de l’internet quantique

Cette expérience scientifique réussie pourrait être la première étape vers le développement d’un ” internet quantique “, qui révolutionnerait l’informatique et le stockage de données. Ce serait le début d’une nouvelle ère de la communication.

Récemment, le Department of Energy des États-Unis a dévoilé son plan pour un internet quantique national à Chicago. Cette téléportation quantique réussie pourrait poser les fondations de ce réseau du futur.

Les résultats pourraient être encore améliorés grâce à des mises à jour du système attendues pour le second trimestre 2021. Cependant, avec une touche d’humour, les chercheurs précisent qu’il faudra encore beaucoup de recherche et développement pour pouvoir s’abonner à un forfait chez un “ fournisseur d’accès à internet quantique “…

Cette étude scientifique vient d’être publiée dans PRX Quantum par des chercheurs de Fermilab, AT&T, Caltech, Harvard University, le Jet Propulsion Laboratory de la NASA et l’Université de Calgary.

Les Etats-Unis sont bien décidés à exploiter l’informatique quantique, et ont récemment investi un milliard de dollars. Les géants de la technologie américains investissent aussi massivement dans cette technologie. Ainsi, IBM annonce un ordinateur quantique à 1000 qubits pour 2023.

Cependant, la Chine compte elle aussi s’ériger en leader du Quantum Computing. Début décembre 2020, la Chine a atteint la ” suprématie quantique ” avec un ordinateur 100 billions de fois plus rapide que le supercalculateur le plus avancé. Auparavant, seul Google avait réussi à atteindre la suprématie quantique